Les trois Lunes

Et la prophétie de la trinité du chaos s'accomplira...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bizutages et premiers déboires maritimes

Aller en bas 
AuteurMessage
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Bizutages et premiers déboires maritimes   Ven 12 Jan - 1:56

[ Daymned ]

Daymned, assis dans sa cabine, rédigeait un manuscrit qu’il pensait jeter à la mer quand entra Deathwish.

"-Que t’a-je déjà dis ?… Frappes avant d'entrer et n'utilises pas ta forme éthérée pour passer à travers cette foutue porte ! Tiens tant que tu es là, que pense-tu de ça, est ce suffisamment pointu et explicite à ton goût ?

Daymned tendis le parchemin a la voleuse d’ame…

*** La lune sanglante recrute

1) Nous avons environ un million de victoires sous mer et une dizaine sur mer. Eh oui ! Nous combattons sur tous les fronts.

2) Nous possédons toutes les cartes de la baie bleue. Bah oui, le vieux de la taverne a fais un infarctus au contact de Tereur et nous l’avons logiquement pillé. C’est nous maintenant qui les revendons, sans avoir omis d’aller prendre ce qui nous revenaient de droit mais chuuut ! Il ne faut pas que ça ce sache sinon les équipages ne nous les achèterons plus....

3) La structure de notre navire a atteint une valeur encore inégalée a ce jour. Sauf pour notre navire sous-marin, qui lui a une structure que je qualifierais de « dispersée » pour une meilleure coulée dans les bas fond bien entendu.

4) Nos coffres sont remplis à foison, mais ils se trouvent tous dans le navire sous-marin affin de les protéger des pillards.

5) Ne cherchez plus, rejoignez-nous, de toute manière on a que des arguments de choc et on recrute tout ce qui se présente .. ( heuu.... ça c’est faux )

6) N’allez surtout pas voir la chartre, c’est inutile comme truc et en plus elle risque de vous faire peur.

7) Les prisonniers ? bah nous en avons moult... Mais à grand renfort de sadisme et collations diverses, il ne durent jamais bien longtemps...


[MonAme]

MonAme avait regardé la scène par la fenêtre. Elle se mit à rire au fur et à mesure qu'elle entendait lire Deathwish. Le capitaine avait un drôle d'humour... Elle décida d'aller le voir plus tard, car apparement ses écris lui importaient.

Elle rejoint be_mine. le sourire aux lèvres.
"Bientot nous auront plus de gloire. Pour l'heure il nous faut recruter les âmes damnés avant le passage sur l'île de deathwish..."


[ BlackDiamond ]

***" Marins d'eau douce ! pilleurs de ruiseaux! bouffeurs de moules avariées ! Pirates de Disneyland ! .... Bon diou d'bon diou, z'allez me l'réparer ce mât ??!! Saloperie de lune rouge ! Qu'est ce qui m'a prit de recruter des abrutis pareils ! B****l de m***e ! P***** d'e*******s de mouches !!!! *********** *** * ******** "...

C'est en ces doux mots que s'exprima notre bon capitaine. Cette majestueuse envolée lyrique eu pour noble effet de redonner a notre joyeux équipage un peu de coeur à l'ouvrage. Les petites rafales de 110km/heure qui s'engouffraient sur le pont nous parrurent tout de suite moins intraitables et nous nous mîment au travail avec entrain et gaité. Le mât, déja endommagé par les dernières joutes navales ( au cour desquelles nous nous étions vaillament battus avec majesté et honneur ) s'était pitoyablement écrasé sur le pont et sur une partie de la cabine du capitaine, réduisant ainsi le perroquet de notre chef adoré a l'état de bouillie rougeâtre et informe de la couleur du flaboyant astre lunaire.

Aprés moults péripéties (à savoir le repéchage d'un certain ange déchu tombé a l'eau et la recherche du tibia gauche de notre capitaine ayant valdinguer sur le pont par la faute d'un fâcheux coup de balai raté par novice ), nous réussîmes enfin a nous échouer misèrablement sur une île. Aprés nous avoir maudit jusqu'à la fin des temps, le grand manitou s'enferma dans son reste de cabine penchant a 45 degrés avec MonAme ( dans le but de la chatier sévèrement pour se calmer ) pendant que nous partîmes explorer les environs...***


[ Daymned ]

Daymned ayant trouvé, par un hasard total, le carnet de notes personnel de BlackDiamond, remarqua qu’elle notait toutes les péripéties de l’équipage …
" humm alors comme sa, je suis un sac d’os… je perds mes tibias… ! Bel humour … a moi de montrer le mien… "

C’est ainsi que BlackDiamond, bien que seconde du capitaine, fût attachée par les pieds pendant deux entier au dit mât. Daymned se régala de la sentence, et apprécia l’applomb avec lequelle la succube accepta et subit son châtiment.


[ BlackDiamond ]

***L'intransigeance de mon capitaine est sans limites...***


[ Vlad_the_Ripper ]

Avec une telle chaleur, Vlad ne pouvait réflechir. Il ne savait depuis quand il errait sur cette misérable île... ni même comment il y etait arriver. Vagabondant d'un coin de l'île à l'autre sans souvenirs et sans but, il entendit des bruits puis des voix. Il s'approcha discrètement et apercu un équipage s'occupant d'un navire en piteux état. Cet équipage lui paraissant interressant et mysterieux. Le mystère s'aipaissit lorsqu'il apercu une silhouette accroché par les pieds
"Le capitaine de cet équipage à bon goût si c'est son oeuvre" pensa t il...
Vlad hésita un instant mais poussé par plusieurs raisons, il s'approcha du groupe. Il lanca :
"Qui est le capitaine de cet humble navire".
Une voix jaillit du navireet lui répondit :
"Qui ose deranger la lune sanglante ??"
- Je ne suis qu'un futur servant de la Lune, errant sur cette île en attendant votre venue. sachet que ma lame vous appertient si vous le souhaitez" repondit Vlad. Le capitaine se retourna vers le pont d'un pas vif et Vlad le suivit...


[ BlackDiamond ]

*** Il y avait alors deux heures que j'était suspendue par les pieds au mât ( enfin réparer ) de la lune sanglante. Je ne sais si ce fut le soleil qui me fit délirer ou si je le vit réellement : une ombre errait sous les palmiers de la plage sur laquelle nous nous étions échoués la nuit précèdente. Un être en piteux état observait notre navire avec envie et convoitise. Son regard vitreux, même à la distance à laquelle je le voyais faisait peine a voir...***


[ Daymned ]

Tout l’équipage s’occupait de réparer le navire. J’avais donné pour consigne d’en profiter pour l’agrandir, et comme les morts squelettes et autres zombies ne fatiguaient jamais, cela prendrais moins de temps que prévu.
Cela faisait deux jours que l’équipage était sur cette île, et dans les fourrés a l’aube du second, Daymned perçu une ame. Celle-ci resta cachée une nuit complète avant de sortir à la rencontre de l’équipage.

"Un servant… si tel est sa volonté il en sera ainsi ..."
L’inconnu suivit le capitaine dans ses quartiers, installés sur la plage, le temps que les réparations soit faite. La nuit suivante des cris et autres gémissements semblant sortis des entrailles de la terre résonnèrent depuis les quartiers du capitaine. La lune devînt rouge sang.

Au matin, bien que seul le capitaine en sorti, il affirma que la nouvelle recru prendrais place dans la calle et se présenterais seulement a la prochaine nuit a l’équipage.


[ MonAme ]

Au petit matin MonAme n'avait pas désaouler. Elle avait aperçu deathwish mais lui parlait peu. Cette ombre lui glacait le peu de sang que le capitaine lui avait laissé. Voyant que Black avait dormit accrochée (heureusement qu'elle n'est plus un être vivant sinon pour sur elle serait morte asphyxiée), la jeune succube monta au mât, sortit la lame qui se trouvait dans sa cuissarde, et coupa la corde.

Un grand bruit se fit entendre... Dans les vapeurs d'alcool MonAme avait oublié que Black était suspendue en hauteur et le bruit était celui des os de la seconde du commandant se fracassant sur le pont .

Elle descendit à l'aide d'une corde...
" oups désolée... *hips*... je m'étais pas rendue compte de la hauteur......... T'as mal ?¤¤¤

Black regardait moname, ses pupilles étaient dilatées par une noire colère, ses cotes avaient été touchées...
"C'est le capitaine qui t'a demandé de me détacher ?"
MonAme fit signe "non" de la tête. Et s'interrogea : "Faut-il que je la rattache ?"... Elle partit dans un grand éclat de rire et partit en laissant Black en plan.

[ BlackDiamond ]

***Je me relèvis péniblement. Mes côtes se régénerent aussitôt ( c'est là tout l'intêret d'être déjà morte...) mais me firent un mal de chien toute la journée qui allait suivre. Je vis Moname s'éloigner de moi en titubant, butant sur tout ce qui se trouvait sur son chemin.
"Hips.....Boire un ptit tonneau ch'est agréaaaaaable. Boire un petit chou ch'est doooouuuux....hips... Oyez oyez piratches et piratcheche de tous pays et de toutes couleurs... la lune changlante rechrute toujooouuurs !!!...hips..."
Toute a son euphorie alcoolisée, elle ne vit pas le capitaine s'avancer sur le pont avec une nouvelle recrue et buta dans notre ( fière, noble, vaillant, majesteux, courageux et aimé) chef, faisant alors valdinguer la rotule droite de ce dernier dans les flots dont es vagues lèchaient la coque du navire amarré à l'île.
Daymned, fout de rage, agrippa MonAme par le fond de son pantalon et la fit passer par dessus bord, ce qui eu le don de la faire déssaouler aussitot.
Après quelques brasses maladroites, la malheureuse coula a pic. Mais c'était sans compter la vaillance de la nouvelle recrue, qui se jeta à l'eau juste après que la chevelure brune de ma chère collègue eut disparu. Vlad ramena la rotule ainsi que MonAme sur le pont. Cette dernière jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrais plus..."


[ MonAme ]

Black, ayant passé la nuit la tête en bas,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De clavicule ou de lambeau.
Elle alla crier famine
Chez MonAme sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque miettes pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
"Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'Oût, foi d'succube,
Intérêt et principal. "
MonAme n'est pas prêteuse :
C'est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
- Nuit et jour à tout venant
J'avais la tête en bas, ne vous déplaise.
- Vous aviez la tête en bas ? j'en suis fort aise.
Eh bien! relevez-vous à présent.

Moralité : Il faut laisser MonAme en paix


[ Daymned ]

Le désossement d’un squelette trop proche du capitaine lors de son arriver sur la plage engendra une remise en place immédiate de l’équipage. Moname, bien qu’ivre, pour avoir libéré BlackDiamond fut simplement mise en place sur le mat.
Blackdiamond usa de tout ton savoir-faire pour minimisé la colère du capitaine lorsqu’il s’aperçut qu’elle le faisait passer pour un vulgaire squelette désarticulé. A force de flatterie le capitaine décida de livrer la succube au bon soin de DivineDiablesse et de ses expériences sanguinolantes. Après cet élan de générosité, Daymned décida que l’équipage prendrais le large dans deux nuits. Deux nuits, pour localiser deux âmes, et compléter son équipage.


[ Zebulone ]

" J'erre depuis trop longtemps déjà sur cette île....sans but et la rage au ventre.
Que l'accès à votre navire me soit ouvert et je vous serais dévouée..."

Le soleil disparut... La lune prit enfin place... L'attente me parrais longue et perdue dans mes pensées j'écoute le cris de ses âmes que je veut rejoindre.
Je n'erre plus je reste là immobile, j'attend un signe du capitaine, je m'interroge.....je fixe ce navire qui m'appelle sans pouvoir y prendre place.


[ Daymned ]

"- Que regarde-tu ainsi ?"

La femme sursauta, puis reprenant rapidement contenance se retourna pour faire face à l individu. L’homme avait le teint sombre et le regard vide d’émotion.
"-je .. j’attends balbutia t-elle
- Quoi ?
- Qu’il vienne… que vous veniez me chercher… j’erre depuis si longtemps, sans but je ne sais qui je suis.
- Est-tu prête a le découvrir ?
- Ou.. oui
- Suis moi âme égaré, que les tiens apprenne à te reconnaître, que la lune sanglante s’empare de ta destiné afin qu’enfin tu puisses te révéler."
Daymned parti d’un pas rapide la femme sur ses talons. Déjà en elle, elle sentait un changement se réaliser…



[ MonAme ]

Pour se faire pardonner ses beuveries en solo, MonAme partie retrouver Black avec un tonneau de rhum et une... plutôt 2 belles surprises, accrochées à babord et à tribord du vaisseau.
Elle s'approcha presque timidement et au lieu de s'excuser lui présenta le tonneau.
"J'ai une surprise pour toi..."
Black regarda la succube d'un air suspicieux : "Quoi tu vas encore essayer de casser quelques choses ou pire me dessoser ??"
MonAme rit. " Non j'ai attaché Zangel et Tereur, ils flottent au dessus de la mer, je leur apprends à appater les requins vu que Zangel essaie d'apprendre à les dresser" ...


[ BlackDiamond ]

C'est avec reconnaissance et enthousiasme que Black recu les excuses alcoolisées de MonAme. La surprise de cette dernière amusa énormément les deux succubes, surtout une fois le tonneau de rhum bien entamé. Penchées sur le bastingage du vaisseau et à grand renforts de cris, de rires et de blagues grasses, Black et MonAme ne cessèrent de charier les deux jeunes recrues fermement ligotées au dessus des flots.
"Attention, voila le grand manitou ! " chuchota Moname entre deux hoquets. Black partit dans un fou rire silencieux pendant que les deux commères se cachèrent derrière un amas de cordes.
Le capitaine était suivit d'une jeune femme appeurée à l'allure noble et gracieuse, que les deux ivrognes n'eurent pas le loisir d'apprècier car le reste de l'équipage leur bouchait la vue et que le rhum altèrait fortement leur vision.
Terreur et Zangel, qui n'appréciaient que peu le bizutage, appelèrent au secour, et ce furent Bibipuma et Deathwish, qui, dans leur grande bonté se dévouèrent pour détacher les innocents.
Daymned ne semblait pas prendre goùt à la plaisanterie et fit savoir à l'ensemble du bateau par un hurlement tonitruand que les gondoliers qui avaient eu le bon gout de bizuter de jeunes recrues sans sa permission se verraient une fois de plus chatiées sévèrement et que si elles avaient le malheur de recommencer, se seraient elles qui se verraient attachées au dessus des flots.
Les menaces parurent trés drôles à Black et MonAme qui richougnaient derrière leur tas de cordes et une fois l'équipage dispersé et le capitaine hors de vue, elles descendirent furtivement à la cale ou Black rangeait ses réserves personnelles dans le but de continuer cette folle nuit.


Daymned était dans sa cabine et deux point le tracassaient. Tout d'abord, l'eternelle recherche de membres pour son équipage. Ensuite, ce qui préoccupait le damné était la façon de couper court aux agissements malsains de ses deux succubes car ne leur en déplaise, il savait pertinement que les derniers aléas facheux de son équipage les avaient pour responsables.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Bizutages et premiers déboires maritimes (2)   Ven 12 Jan - 2:00

[ Tereur_de-mers ]

***Cette idée était maintenant la seule qui subsistait dans mon esprit. Vengance. Et je promet que je l'aurais, ma vengance. Tu peux te préparer, MonAme, car quand tu ne t'y attendra pas...***

*** Nous étant concertés à propos de notre vengance, Zangel et moi-même préparâmes notre plan. Nous montâmes en haut du grand mât et, à l'aide d'une corde, nous hissâment un tonneau de rhum jusqu'à nous. Nous attendîmes alors l'arrivée de MonAme pour faire descendre le tonneau afin qu'elle le voit. Nous prîmes alors un malin plaisir à le mettre hors de sa portée. Heureusement, obsédée par le rhum qu'elle était, elle ne vit pas que c'était nous qui tirions le tonneau. Après quelques heures, tout le reste de l'équipage était assis autour de la scène, morts de rire à voir MonAme essayer d'attraper ce tonneau de rhum. Finalement, après deux autres heures de jeu, MonAme s'effondrat, épuisée. C'est le moment que choisi Zangel pour descendre et attacher MonAme au tonneau (que je fit descendre). Elle remonta alors et nous jouâmes au yo-yo avec MonAme. Je ne vous raconte pas la honte qu'elle devait avoir. Finalement, nous reposâmes le tonneau à terre et allèrent tous prendre un bon repas (mais sans avoir détaché MonAme, bien sur, ça lui apprendra).***


[ Daymned ]

Daymned fouillait dans ses affaires depuis un bon moment déjà.
" Ah voila... je savais qu'il m'en restait un flacon …"
Se dirigeant vers la cale aux vivres, il interpella deux squelettes et leurs fit jeter tout le stock de rhum à la mer sauf un tonneau.
"Voila qui est mieux, juste un tonneau..."
Il versa le contenu du flacon dans le tonneau de rhum.
" Acide sulfurique a l’état liquide. Que c’étais une bonne idée d'en recueillir dans ses flacons de verre à l’époque... A votre santé mes beautés..."

Daymned retourna sur le pont. Le soleil était haut dans le ciel, l’équipage vaquait à ses occupations, tout paraissait aller pour le mieux.
Bien plus qu’une, une âme.
"- BlackDiamond … direction plein nord. Nous allons chercher la dernière !!!"


[ MonAme ]

MonAme avait le tourni et envie de vomir..... Le rhum à portée, mais pourtant si loin... Les deux petis rats c'étaient vengés... soit !!
Elle cuvait son rhum et sa défaite et ferait la prochaine fois plus attention à ces garnements. On ne se venge pas sans attendre un retour.
" Attendez que le capitaine descende du vaisseau pour recruter et vous verrez ce qu'il en coute a ceux qui s'en prenne à mon âme damnée" pensa-t-elle.
Elle hurla de rire et s'endormie contre le tonneau.


[ BlackDiamond ]

Black sortit de sa cabine en titubant. A la vue de sa compagne de beuverie suspendue comme une malheureuse, elle entra dans une colère noire car elle savait que les deux petites recrues s'étaient vengées.
Comment osaient elles riposter à un simple, honnête et juste bizutage ?
Black détacha MonAme rapidement, car la colère avait chassé d'elle les dernières traces d'alcool, et transporta sa coéquipière dans la cale où elle pourrait dessaouler rapidement.
"Je les aurais ces garnements... je les ferais mourir une fois de plus... fois de succube ! " balbutia MonAme avant de ressombrer dans le sommeil.
" Soit tranquille ma soeur... Ils ne s'en tireront pas si facilement..." pensa black en s'éloignant pour retourner à son poste...



[ Zangel ]

*** "Capitaine et équipage...
Je m'enferme dans la cale cette nuit je ne veux etre dérangée sous aucun pretexte. Je prépare la teinture de mes blanches ailes...***


[ BlackDiamond ]

MonAme ruminait sa défaite au fond de la cale. Elle n'osait plus sortir, morte de honte d'avoir été vue par l'équipage ( et particulièrement par Be_mine ) suspendue dans un état d'ébriété avancé à un tonneau de rhum. Black la rejoint et c'est dans l'obscurité moite des méandres du navire qu'elles élaborèrent leur plan machiavèlique...

Elles savaient bien que la petite Zangel s'était enfermée un peu plus loin dans le but de réaliser la teinture de ces ailes d'un blanc immaculé. Elle avait l'intention de les colorer de façon plus appropriée à la lune sanglante : noires aux reflets rouges...
"La petite sotte ! s'exclaffa MonAme, quelle idée !
- Allons ma soeur,ne tardons pas... la nuit vient juste de tomber !"

Pour se donner du coeur à l'ouvrage, les deux succubes décidèrent de boire quelques gorgées de ce bon vieux rhum...Mauvaise idée... Le capitaine, qui savait que la cause première des déboires de l'équipage ( a savoir combats sous l'eau, perte d'os divers et bizutage des jeunes recrues ) était cette boisson diabolique et avait vidé tout le contenu d'un flacon d'acide sulfurique dans le seul tonneau qu'il n'avait pas fait passer par dessus bord. Black et MonAme, toutes excitées par leur mauvais coup à venir, ne remarquèrent pas l'étrange couleur argentée qu'avait pris le rhum au contact de l'acide, et vidèrent leur verres d'un trait. L'effet fut immédiat... se tordant de douleur, elles s'effondrèrent a terre.
"P***** de m**** !!! c'est quoi cette saloperie ! gémit black
-AAh ! c'est horrible... Le fils de chien qui a fait ça me le paiera...
-Com...combien tu pari que c'est ces deux marins d'eau douce ? je suis sure que c'est eux... Petits bâtards !
-Viens Black... inutile de rester ici..."

Elle remontèrent péniblement jusqu'a la cabine de MonAme, qui grâce aux nombreux voyages qu'elle avait effectué auparavant y stockait de nombreuses plantes médicinales.La méprise qu'elles avaient faite à propos de lapersonne qui avait saboté les réserves de rhum décupla leur haine. Aprés quelques heures de souffrances atroces et d'essais infructueux, alors qu'elles étaient à deux doigts de mourir une fois de plus, MonAme réussit le breuvage parfait. Il coula dans leur gorge comme un elixir divin, apaisant leurs entrailles en feu....

"Les rats... une seule vengeance ne leur a pas suffit ! Soit, ils le paieront... souffla moname entre deux soupir de soulagement.
Les deux complices repartirent donc dans la cale dans le but cette fois ci de mettre en action leur plan...


[ Tereur_de-mers ]

Sentant peser une terrible vague de haine autour des deux succubes, Tereur se retira dans ses quartiers. Une ancienne pièce désafectée du bateau, où l'on ne trouvait qu'un simple lit et un cercueil juste à coté. Dans ce cercueil, tout un arsenal de guerrier (deux épées, une armure, un poignard) et divers autres affaires personnelles du ressucité. Tereur allait se préparer au combat car les deux succubes étaient prêtes à tout pour le faire payer. La confrontation était imminente. Il devrait terrasser les succubes pour apaiser leur colère. Cela s'annoncait dangereux, mais il était prêt à tout pour vaincre sa propre mort (apportée par MonAme et BlackDiamond dans leur colère)...


[ BlackDiamond ]

La lune spectrale éclairait le ciel de sa lueur blafarde. La mer était agitée et des gerbes d'eau se déversaient sur le pont récement nettoyer par les deux petites recrues.
MonAme et Black s'avancèrent lentement. La lumière ambiante donnait l'impression de voir flotter les deux succubes a quelques centimètres au dessus du pont, telles deux séraphines vengeresses venues frapper ceux qui leur avaient porté affront. Dans leurs yeux noirs brillaient les milles feux de l'enfer d'où leur âme venait directement.
A l'autre bout du navire apparut Tereur qui avait revetit tout son attirail guerrier ( il était comme son nom l'indique, terrifiant ). Il s'avança d'un pas ferme et décidé. Il était terrifiant. La lune l'iluminait et une aura rouge entourait tout son être. Si je ne l'ai pas encore dit, il était terrifiant et s'il n'y avait eu le bruit du vent, on aurait put entendre la musique d' "Il était une fois dans l'ouest"...
Les adversaires se toisèrent de loin et continuèrent à avancer les uns vers les autres. La tension était insoutenable, une goutte de sueur perla sur le front de Black et les doigts de tous tremblaient. Le premier à dégainer aurait l'avantage... Un nuage passa devant la lune. Personne ne cilla. La lumière revint. Soudain MonAme s'avança et lanca d'un ton jovial :

" Salut Tereur !...Bon, écoute... Nous savons toi comme moi que tout cela ne rime à rien. A quoi bon s'étriper entre partenaires ? Je te le demande ? Pourquoi ne pas nous aimer entre nous ?.. La fraternité n'est pas le plus beau des dons ?... Allons, cessons ces enfantillages veux tu ? et allons fêter notre réconciliation dans la cale de Black ou nous pour festoyer, autour d'un bon verre de sa reserve personnelle, en l'honneur de notre amitié retrouvée."

Suite à cette tirade sur l'amitié entre les peuples, Tereur resta sans voix. Elles étaient encore plus bêtes qu'il ne le pensait ! Si elles croyaient pouvoir le berner avec cette ruse aussi grossière, elles se fourvoyaient complètement...

"Allons, Terreur, continua Blackd'une voix de velour, tu sais comme nous que tant de haine est inutile... Et puis... il y a bien longtemps que nous n'avons plus gouté aux plaisirs de la chair MonAme et moi..."

Le zombie fut alors totalement désarçonné. Mais grâce à une grande maitrise de lui même, il finit par accepter l'invitation, se disant que si l'alcool était empoisonné il le verrait dès le premier regard et que jamais il ne se laisserait séduire par ces furies.
Il les suivit donc jusqu'à la cabine de Black. Les deux jeunes femmes s'assirent à la table et remplir trois verres avec la même fiole qu'elles burent d'un trait.

Terreur n'en revint pas... Ainsi, le whisky n'était pas drogué ? Voulait elles réellement se réconcilier avec lui, et plus si affinités ?

Il se résigna donc à boire, ne sachant plus trop que penser. Aprés tout, que pouvaient-elles contre lui ? et puis ce whisky semblait fameux...

C'est ainsi que fonctionna la phase n°1 du plan des succubes.
Elles avaient développé une resistance à l'alcool quasi surhumaine et il leur fut aisé de mettre Tereur "minable". Au bout d'un dizaine de verres chacuns, notre zombie favori finit donc a danser sur la table en chantant le bien connut " boire un ptit tonneau ch'est agréaaaaaableeeuu, boire un petit coup, ch'est dooooouuuux, mais zil ne fooo pas passer par d'ssus l'bastingaaaaageeeuu...etc ( les amateur connaissent la chanson)" alors que MonAme et Black étaient encore fraîches comme des roses. Aprés quelques verres de plus, Tereur finit par s'effondrer sur le plancher. Là, elles le ligotèrent rapidement et partir pour éxecuter la phase n°2.

Aprés avoir furtivement éviter le capitaine qui faisait les 100 pas sur le pont, plongé dans ses pensées, elles prirent la direction de la poute du navire.
Elles jetèrent alors à l'eau le filet contenant les restes de B-mamba ( le malheureux ayant décédé dans d'atroces souffrances récement) non sans l'avoir préalablement attaché solidement au bastingage du navire. L'effet fut immédiat. Tibia, le requin de zangel qui suivait de prés le navire se jeta dans le piège qui lui était tendu. Les succubes remontèrent alors le requin empétré dans les mailles du filet avec moultes précautions. Elles descendirent alors la bête dans la cale et la délivèrent juste devant la cabine de Zangel qui souvenons nous, préparait sa teinture. Tibia, qui commencais à asphixer, se débattit, faisant un boucan d'enfer dans les entrailles du bateau. Profitant de l'obscurité ambiante, Black et MonAme se cachèrent derrière quelques tonneaux. La maîtresse de l'animal ne tardit pas à sortir :

" Oh Tibia ! mon requin adoré ! qu'est ce que tu fait là ? ... Tu es venu voir maman c'est ça, hein ? Mais tu sais, ce n'est pas bon pour toi de rester là... Viens, je vais te remmetre à l'eau." Sur ce, l'ange déchue commenca a trainer péniblement son caniche vers les escaliers.

Lorsqu'elle fut hors de vue. Les deux complices sortirent de leur cachette et entrèrent dans la cale de zangel. Il y avait au milieu de la pièce un chaudron bouillonnant contenant la teinture. MonAme y versa alors un mélange de sa préparation, et préleva une partie du liquide dans une fiole. Elles sortirent furtivement et rejoignirent la cabine de Black.

Là, elles badijonnèrent Tereur du liquide de la fiole, puis le remontèrent ( toujours endormi ) sur le pont. Fières d'elles même elles allèrent se coucher, non sans avoir arrosé ça d'un peu de whisky.

C'est ainsi que le lendemain, on pu voir un Terreur orange à rayures vertes trainer une gueule bois incroyable et une ange aux ailes roses à pois bleus courrir sur tout le bateau et versant toutes les larmes de sang de son corps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Bizutages et premiers déboires maritimes (3)   Ven 12 Jan - 2:01

[ Zangel ]

***Elles se sont vengées. Elles m'ont bien eu.
Je m'installa en haut du mat pour contempler l'horizon et ruminer ma vengeance. La vue de cet ocean me calmais...
En bas,j' aperçut Tereur vosiferant des noms d'oiseau et courant partout.
Tout ce petit monde sur le pont s'agitant...
Le capitain et sa rotule, les deux chipies de succubes complotant surement encore, les dernieres recrues se faisant toutes petites de peur d'etre prises pour cible par ces esprits du démon........

Soudain,au zénith du soleil, mes plumes, teintées par les succubes, commencèrent a tombées.
Je perdait mes plumes !
Que m' arrive-t-il ?
Le vent emportait mes plumes dans son voyage vers on ne sait où.


Pleurant sur mon devenir sans mes plumes, je restait là sous ce soleil de plomb... je ne bougerait plus de ce haut du mat...


La journée passa lentement et mes plumes continuaient de tomber.

Seules en haut du mât, je me morphondais à mon état seraphin sans plumage.
La nuit vennait de tomber quand je perdit ma derniere plume.
..........
Qu'elle est cette chaleure qui m'envahie ? elle consume mon ame...
Je me sent fébrile que se passe-t-il ?

Les froids rayons de notre lune m' entouraient. Mes ailes me torturaient. Mes larmes coulaient à grands flots.
La douleur, me fit evanouir. Je tombit du mât, m'eccrasant lamentablement sur le pont.


La Lune Sanglante m' avait offret ses couleurs.
Mes ailes etait devenues noires comme la nuit la plus profonde et la lune les avait parées de reflets d'argent.


[ Daymned ]

Daymned allait de long en large, l’équipage s’était réunit sur le pont à sa demande. Tous étaient plus attirés par ce qu'était devenu Terreur que par les propos du damné.
"- Il est une chose que je veux que vous compreniez. Si Tereur fut un grand guerrier, dans sa non mort il l’est devenu plus encore, ici, en mer.
Daymned se dirigea vers tereur, celui-ci, comme ayant perdu le contrôle de son corps, s’éleva dans les airs. Un cordage vînt s’enrouler autour de la taille du zombie, alors que l’autre bout se fixa à une proue.
- Il est dangereux de porter une armure. Ces ustensiles, aussi protecteur soit-il, sont bannis ou réserver pour nos virer sur terre ferme.
Tereur fût projeté a la mer
- Essaies donc de rester à la surface maintenant. Que la leçon soit prise en conte par tous !"

L’équipage crut que la petite réunion se finissait alors que deux squelettes apparurent, sortant de la cale et portant avec eux un tonneau.
"- Cette nuit, une autre leçon fut donnée, et mal comprise."
Daymned scruta son équipage et remarqua le petit pas en arrière de BlackDiamond. Elle venait de reconnaître le tonneau. Elle ne put aller bien loin, déjà un nombre impressionnant de spectres, tout droit sortit du néant la poussait vers le damné. Les cordages des voiles déchiquetées du navire prirent vie, et allèrent s’enlacer autours des poignets et chevilles de la succube. Ainsi immobilisé, les deux squelettes purent non sans mal, forcer cette dernière a ingurgité le rhum plein d’acide.
"- Puisque vous aimez tant boire, buvons. Allons Black, arrêtent de te débattre, tu aime ce doux nectar n’est il pas...."
La succube se tordait de douleurs, sentant la fin proche ce coup ci. Bientôt elle ne bougea plus. Daymned prit lui-même le tonneau et le renversa rageusement sur la succube.
"- Bois ! BOIS DONC !!… Comme vous pourrez le constater, certaines liqueur sont mortel... Heureusement pour une créature telle que notre chère Black, deux jours d'immobilisation, serons suffisant pour oublier l’incident..."

Le regard du damné se posa ensuite sur MonAme. Be_mine, qui le remarqua, tenta de s’interposé, mais disparut de sur le pont pour réapparaître dans la cabine qui étais certainement la plus sombre et crainte du navire. Ainsi, prisonnier dans un instrument de torture sortit d’une imagination perverse, Be_mine ne pouvais plus bouger. DivineDiablesse partit en direction de sa cabine, pensant que le capitaine connaissait bien son équipage. Et comme convenut, elle allait s’occuper de l’être noir pour son plus grand plaisir et pour lui rappeler qui était le capitaine. Moname savait qu’aucune échappatoire n’était possible, et bien que tremblante essaya de garder sa fierté dans le châtiment à venir.

Deathwish remarqua une chose troublante. Le regard habituellement vide d’émotions de Daymned brillait d’une lueur dangereuse.
"- Mon capitaine, seigneur des morts, la dernière fois que je vous ai vu ainsi, l’équipage complet est retourné au néant. Puissiez-vous entendre ma raison, reprenez-vous je vous en conjure..."
Daymned regarda la semi-fantôme, paru hésité sur la sentence a infligé à la pauvre créature qui s’interposait, puis murmura :
"- Fais remonter Tereur avant qu’il ne se noie à jamais, fais soigner Black, stoppes DivineDiablesse en lui expliquant que c’est ma volonté, et trouve un châtiment approprier pour celle-ci ( montrant MonAme du doigt) …. Cette nuit, que la lune œuvre pour les ailes de zangel et demain, au matin, que tous soit prés pour naviguer et combattre. Son regard se posa sur Deathwish. Et reprends ta forme normale, rien ne sert d’être sous forme éthérée. Tu as les commandes jusqu’à demain matin."


[ BlackDiamond ]

" Par les milles flammes de l'enfer! CA BRULE !!!!!... ***** !! fait gaffe Tereur !!! "
Black venait de se faire installée sur sa couchette par le zombie (qui l'avait rejoint dans l'adversité malgré le fait qu'il avait faillit périr noyé une seconde fois).

"Calme toi, Black, ça sert à rien de t'agiter..." MonAme venait d'entrer. Pâle comme un linge, elle s'assis sur le lit, le regard vide et fièvreux.
Black se redressa sur son lit:
"Ca...ça va aller MonAme... qu...quand je serais debout...je te jure que...
- Couche toi ! c'est inutile ! la coupa MonAme d'une voix blanche."
Black se tut et s'allongea de nouveau en gémissant. MonAme quitta la cabine pour revenir avec un filtre de sa préparation. La malade le but avec précipitation et ce qui coula dans sa gorge la fit renaître.
"Merci... je crois que ça va aller maintenant... Tereur, approches..."
Le zombie n'avait pas dit un mot depuis son entrée dans la cabine et les succubes savaient que la haine le rongeait encore malgré tout.
"Ecoute, cette fois ça va bien. Tout cela à asser durer... Vois ce que l'on risque à continuer ainsi. Je te considèrerais désormais comme mon égal... Toi ainsi que Zangel pouvez aller en paix maintenant."


[ Tereur_de-mers ]

Le capitaine aura mit fin à la discorde sur le navire en tuant presque les fautifs. Maintenant, le navire fantôme pouvait reprendre sa route pour trouver ce que cherche Daymned. Ce qui restait pour l'instant ignoré du reste de l'équipage. Mais qu'importe. La Lune sanglante réclamait encore une dernière âme, et Daymned comptait bien la lui trouver. N'était-il pas lui même esclave de cette puissance ancestrale ? Quoi qu'il en soit, le navire se remit en route vers la dernière âme damnée qui semblait l'appeler, l'attirer comme un aimant. Où celà se trouvait ? Même Daymned ne le savait pas encore avec précision
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Fin brutale...   Ven 12 Jan - 3:40

... Il était temps pour les choses sérieuse de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bizutages et premiers déboires maritimes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bizutages et premiers déboires maritimes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les premiers déboires de mon réseau
» Jouez au jeu des premiers mots et gagnez une étoile de sheriff
» Ornithorynque [Mes premiers poils !]
» [AIDE] Mes premiers pas sur le Desire
» premiers baisers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les trois Lunes :: Les RP :: Le RP qui nous rassembla.-
Sauter vers: