Les trois Lunes

Et la prophétie de la trinité du chaos s'accomplira...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'ère de Tereur et l'île Zalos

Aller en bas 
AuteurMessage
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'ère de Tereur et l'île Zalos   Ven 12 Jan - 3:30

[tereur_de-mers]

-QUOI ?!?
Un homme venait de crier ce mot en sursautant, attirant tous les regards des
marins attablés dans l'auberge.
-Oui, c'est ce que je vous dis. Je l'ai entendu de la bouche d'un ami à moi
qui rentrait d'une expédition sur l'ile.
-Mais ! C'est pas possible ! On le saurait depuis longtemps !
J'écoutait attentivement les paroles de ces hommes.
-Mais si ! C'est possible ! La preuve, mon ami l'a vu ! Et quand il m'en a
parlé, il était plus blanc qu'un cadavre ! Il tremblait comme un vieux bouc
malade et n'arretait pas de jeter des coups d'oeil vers le port, s'attendant
sans cesse à le voir surgir de l'eau.
Je décidais de me mêler de cette conversation.
-Etes-vous vraiment sur que ça prouve ce qu'il a dit ?
-Mais bien sur ! Ce gars là est plus courageux qu'un lion ! Même un dieu des
mers ne le ferait pas reculer ! Mais cette chose...
-Je vous croie. Mais, pouvez-vous m'en dire plus sur cette fameuse ile ?
Il se mit à réfléchir puis, au bout de quelques secondes, se mit à raconter.
-Cette ile, Zalos, se situe au large de l'ile hantée. Elle est plus
effrayante que l'ile hantée elle-même. Les marins lui on donné le nom de
Hell. La plupart sont terrorisé rien qu'à l'évocation de son nom. C'est pour
ça que Rackham à voulu y aller. Ce gars là, rien ne l'arrête. Mais quand lui
et les deux vaisseaux qui l'accompagnaient sont arrivés à l'ile, une masse
gigantesque semblait se déplacer sous l'eau. Une main de la taille de sept
boeufs, palmée et griffue, est sortie de l'eau et a entrainé l'un des navire
de par le fond. Le navire de Rackham et l'autre se sont retournés et sont
partis toutes voiles dehors. Ils ont alors entendu un cri, ou plutôt un
rugissement, à faire crevrer un mort une seconde fois ! Il semblait venir à
la fois du fond de l'eau et de l'intérieur de leur tête. La main est alors
ressortie et a entrainé le deuxième bateau au fond des abysses. L'eau
rougissait petit à petit là où les bateaux avaient sombrés. L'équipage de
Rackham est par miracle rentré au port et, depuis, Rackham refuse de
remettre un pied sur un bateau pour retourner sur son ile.
-Et, où puis-je trouver ce Rackham ?
-Dans une cabane, dans la forêt à l'ouest. Il s'y cache, craigant le retour
de la Main.
Un autre homme entra en haletant dans l'auberge.
-Ecoutez ! On viens de retrouver la princesse Gertrude et le prince
Jean-Raymond morts dans une tour du palais !
-Tant mieux ! Comme ça, ils cesseront de nous forcer à leur payer autant
d'impôts !
-Bon, je vais aller trouver Rackham pour lui demander de me raconter sa
version de l'histoire.
C'est ainsi que je sortit de l'auberge, marchant vers la forêt, désireux
d'en apprendre d'avantage au sujet de ce monstre. Quelque chose me disait
que, si Daymned avait été là, c'est ce qu'il aurait fait, lui aussi.


[lady_rogue]

rogue attendait le capitaine pour reprendre la route. elle se demandait bien
pourquoi il avait décidé cet arret. tout ça pour aller boire surement, elle
aurait bien voulu le suivre mais il avait voulut qu'elle reste sur le
vaisseau. elle n'avait pas apprécié mais il fallait écouter le capitaine.
elle le regarda remonter sur le pont du bateau. il semblait pertubé par
quelque chose. elle ne lui parlait pas beaucoup, il était le capitaine et
elle juste la nouvelle recrue, pourtant depuis l'apparition de l'ombre
étrange elle avait envie de parler avec quelqu'un. Kornette n'étant pas là,
elle devait le faire au capitaine. elle s'approcha de lui presque en courant
en espérant qu'il ne l'enverrait pas balader. elle se planta devant lui et
le fixa de ses yeux verrons.
-Heu, capitaine, je peux vous parler ?
il acquiesça.
-voilà, il y a un jour ou deux, je sais plus trop, j'ai vu un truc étrange.
une espéce de grosse bestiole dans l'eau sauf que ce n'était qu'une ombre
mais immense.
-une ombre immense ?
elle semblait l'interresser, ce qui était une bonne nouvelle pour elle.
-oui, c'était énorme.
elle vit son capitaine se grattait le menton. soudain elle se demanda si ce
qu'elle lui disait n'avait pas un rapport avec la chose qui avait semblait
le pertuber, si pertuber était le bon mot. elle lui demanda donc :
-cela vous dit quelque chose ? vous en avez déjà entendu parler ?
-oui, il y a peu d'ailleurs mais ce n'est pas sur qu'il y est un rapport.
là, Tereur lui raconta ce qu'il aait entendu à la taverne. elle fut alors
sûre que la chose qu'elle avait vu avait un rapport avec cette île, Hell.
oui, elle en était sure. et bien, si c'était le cas, elle ne dirigerais pas
le bateau en mer tant qu'elle ne serait pas aller voir ce Rackham dans la
forêt. elle ne fit part au capitaine qui accepta. ce jour-là, Rogue se
sentit fière d'elle et cela faisait longtemps que ça ne lui était pas
arriver.


[tereur_de-mer]

Après en avoir discuté avec les membres de l'équipage, je me dirigeais vers
la cabane dont l'homme de la taverne m'avait parlé.
La forêt était sombre, froide, humide et effrayante. J'aurais presque pu y
emmenager. Des araignées couraient sur le sol, des arbres morts grouillaient
de cloportes. Un décor de cauchemard traversé par un être de cauchemard.
La cabane ne donnait vraiment pas l'impression d'être habitée. Une épaisse
couche de poussière couvrait le sol. Un carreau brisé laissait entendre la
douce et sinistre mélodie du vent hurlant. Le plafond était couvert de
toiles d'araignées et des araignées qui allaient avec. Un homme se tenait
accroupi au milieu, tremblant de tous ses membres.
-Etes-vous Rackham ?
-Oui, c'est moi ! Qu'est-ce que vous voulez ?
-Je voudrais que vous me parliez de cette chose qui vous a attaqué au large
de Zalos.
-Vous voulez dire de Hell ! Je n'ai jamais rien vu d'aussi horrible ! Les
dieux des mers sont des agneaux comparés à cette chose !
-Savez-vous si quelqu'un y est allé ?
-Oui. Un pirate dont j'ai oublié le nom. Il y est allé et y a trouvé une
sorte de porte. Il est passé de l'autre coté et ça lui a fait perdre la
raison.
-Comment ? Qu'a-t-il vu ?
-On a retrouvé son journal de bord. Il y était décrit que des monstres plus
affreux que tout s'y déplacaient, au bord de mers de sang, des pluies de
flammes tombant sans cesse.
Je me retournais tranquilement.
-Inutile de te cacher, Rogue. Je sais que tu nous espionne. Viens plutôt à
l'intérieur, tu entendras mieux.
Rackham reprit la parole.
-On raconte que, depuis, une bête est sortie de la porte et l'a fait
s'effondrer. Mais c'est cette histoire qui a valu son nom à l'ile. Hell. N'y
allez pas si vous tenez à la vie !
-Je vais y aller. Et rapporter la tête de ce monstre.
J'avais dit ça sur un ton déterminé. Je me retournais et sortais de la
cabane.
-Je vous aurais prévenus !


[lady_rogue]

Rogue était entrée a tête basse dans la cabane de Rackham. elle avait
désobei au capitaine à cause de sa curiosité presque maladive. mais c'était
elle qui avait vu l'ombre dans l'océan et qui voulait à tout prix la
retrouver. elle ne savait as pourquoi mais elle se sentait liée à cette
créature. elle avait donc écouté la conversation de l'homme et de Tereur
sans rien dire. déjà, elle ne supportait pas qu'il l'ai reperée alors
qu'elle avait fait attention à ne pas faire de bruit.
Elle suivait à présent le capitaine dans la forêt, faisant attention à ne
pas abimer sa chemise qu'elle allait devoir recoudre de toute façon. elle ne
parlait pas, préférant attendre qu'il lui adresse la parole. mais son
cerveau marchait à toute allure. il fallait qu'elle trouve ce journal de
bord. elle y trouverait surement quelque chose sur cette créature qui
l'obcédait depuis son apparition.
le capitaine ne lui avait pas décoché un mot. lui aussi avait été perdu dans
ses pensées. elle aurait aimé que Kornette soit là pour parler avec elle.
elle était seule. elle allait aller à la barre, espérant que le capitaine
décide de repartir de suite. elle prit pourtant le chemin inverse et alla à
l'avant du vaisseau. elle se pencha sur le bastingage. la lune sanglante
était à quai mais elle se sentait attirée par quelque chose.
-Elle est là, murmura-t-elle.
elle ne savait quoi faire. sa raison lui disait d'avertir Tereur et les
autres mais une force étrange lui disait de suivre la créature. sans s'en
rendre compte, la jeune femme mit les deux pieds sur le bastingage. elle se
tenait debout, les cheveux au vent. elle n'entendait plus rien, ni les
mouettes dans le ciel ni les marins dont elle voyait pourtant les lèvres
bouger. elle passa un pied par dessus bord. elle ne vacillait pas. elle
devait suivre la créature qui l'appellait. elle entendait sa voix douce et
pourtant masculine :
-viens ma douce, viens à moi...
-J'arrive, répondit-elle.
Sauf que personne ne pouvait savoir à qui elle pouvait parler. la voix était
dans sa tête, aucun membre de l'équipage ne l'entendait. il n'y avait que
elle. elle eut un moment de lucidité soudain. elle ramena le pied sur le
bastingage, se demandant ce qu'elle faisait là.
-viens à moi...
a nouveau la voix. cette fois, elle distingua la créature au large. elle
était venue jusque là... pour elle. elle ne resistait pas à la voix dans sa
tête. elle tendit les bras vers la créature. elle fit un pas en avant et
tomba à l'eau.
elle était froide mais elle ne la sentait pas. elle n'avait pas même le
reflexe de nager. Rogue sombrait dans l'océan, en attendant toujours la voix
de la créature...


[lordX-mKcie]

"hmpf... arg..pff aller encore une dernière série"
Aussi étrange que cela puisse paraître le Lord ménagait son physique en lui
infligeant une suite d'exercices qui lui donnerait apparament la sculpture
divine qu'il voulait obtenir.
"ah... ton objet sexuel hein... tu vas voir un peu... le retour risque
d'être plus agité que tu ne le crois
ma chère..."
Depuis le départ de Black il ne cessait de penser à elle. Ca pour s'être
vengée elle n'y était pas aller de main morte... elle savait très bien
comment lui ôter toute envie d'utiliser ses pouvoirs. Il avait eu beau les
travailler, atteindre un niveau d'exellence et de maitrise tel qu'il vibrait
désormait avec la moindre fibre spirituelle de ce monde et de tout
les autres; cela n'avait pas suffit. Dans cette épreuve de soumission, seul
le physique compte. Le physique aussi ça se travail, même mort.
"Vous vous rendez compte de la stupidité de vos actes Milord?"
Murray le crâne semi-maléfique, l'observait depuis un moment du haut de son
armoire ...
"-Depuis quand tu te permet de me railler toi?
-Depuis que vous fantasmez sur des
photos trucqués de bètes de concours
au lieu de vous servir de votre crâne...
-Et a quoi tu me servirai au juste?
-Je parlai pas de moi vil crétin... je parle de ton crâne moisi et de cette
chose visqueuse qui te sert de cervelle. Cervelle je me permet de vous faire
remarquer semble de plus en plus sclérosée par la relation que vous
entretenez avec maitresse Black.
-Comment oses-tu... fais très attention a toi d'accord? dis moi plutôt ce
que tu avais en tête... enfin en crâne... et puis merde dans ce qui te sers
a penser quoi!!
-tant d'étude de la magie pour en arriver là..."
Mais oui la magie, ce serait tellement plus simple.... mais tout aussi
fatiguant... tant pis il verrait ca plus tard
"-rien de plus stupide que ces vils amourettes,reprit Murray
-je t'avais prévenu tres cher
-Et voila ca va être de ma faute s'il est amoureux l'autre...
-QUOI? Répète ca si tu es un crâne démoniaque!
-Pourquoi ne pas l'avouer ça serait tellement plus simple!!
-ok t'as tout gagné tu ma foutu en rogne... tu sais quoi? j'ai envie de
poissons
-oh non pas ca
-ooooooh si"

"Lorgloigl!!! arrète ca tout de suigloupgloup..."
Le Lord s'amusait comme un fou, il avait accroché Murray a une corde et s'en
servait désormais comme se nouveau type d'appat qu'il avait crée un jour ou
Murray l'avait spécialement énervé. Le principe en est très simple: l'appat,
au lieu de se faire bequetter par les proies potentielles, s'attaquait
directement au poissons en refermant ses machoires cadavériques sur sa proie
pour le plus grand bonheur du Lord.
"-D'accord j'ai eu tort je glougloup
-Tutut je n'ai pas encore assez de poisson... au boulot la relique!"
Soudain un bruit de chute gracieuse en milieu aquatique parvint aux
pavillons auditifs d'X-mcKie.
"-ah ben en voila du gros poisson! avec un peu de chance ça sera peut-être
meme un thon
Sur ces belles paroles Il envoya son cliquetant appat en direction supposée
du dit "plouf". Murray coula a pic jusqu'à ce que la corde qui le reliait au
pouce de pied du Lord menace d'amputer se dernier. Rapidement IL reprit la
corde en main et commenca a tirer. Apres un mysterieux soubresaut semblant
signifier que Murray avait changer de point d'accroche sur sa proie une
forme surgit de l'eau.
La permière chose qu'il vit fut un crâne pseudo démoniaque traversé de part
en part d'une dague à moitié rouillée. Puis vint un mollet, membre lui même
emprisonner dans les machoires de Murray, une jambe et enfin tout un corps
d'appartenance feminine selon tous point de vue.
"-Salop, pervers... oser me mordre le... ROOOOOOH
-Je suis désolé mademoiselle jai pris la première prise qui m'est tombé sous
les dents
-Eh bien on en restera au mollet tu veux?
-Je me demandais si vous auriez l'extrème aimabilité de retirer ce bout de
métal que vous avez judicieusement enfoncé dans mon os lors de votre
offusquance de tout a l'heure."
C'est ainsi que le Lord decouvrit lady-rogue, il la transporta delicatement
sur le pont et en profita pour la déshabiller du regard. C'était une venue
sortant des eaux (ce qui n'est pas une métaphore) elle avait de pafaites
courbes et une chaire encore tendre au toucher.
"Encore trop vivante pensa le Lord, mais bon il suffira de laisser
pourrir..."
"-Eh bien jeune demoiselle puis-je savoir pour quelle raison je vous ai
sorti de ces eaux troubles?
-On m'a poussée
-Poussée? mais par qui?
-Je dirais plutôt par quoi
-soit par quoi alors?
-une voix, une voix dans ma tète"
Il se concentra afin de ressentir les vibration caractéristiquent qu'il
redoutait
"-uh-oh... Probème à l'horizon
-quel genre de problème?
-le genre dont il faut savoir se protéger,Il s'avanca et lui appliqua une
barrière mentale
-Vous etiez chargé d'éconduire les étrangers du navire... ç'est ça?
-en effet
-pff... totalement inutile...
-Et vous alors quelle est votre ô combien superieure fonction
messieur?dit-elle d'un air hautain
-Lord je vous prie mademoiselle, il semble que notre nouveau capitaine ai
oublié de me confier une basse besogne... du moins pour l'instant.
Très bien je vous change d'affectation, désormais vous êtes étudiante. Allez
dans ma cabine et prenez-y le livre "ame et esprit" vous le travaillerez
jusq'a ce vous le connaisiaient parfaitement.Allez au boulot!!
La Lady s'en alla le regard plein de rage pour le Lord qui se rassura en se
rappelant qu'elle le remercirait plus tard.
"-Ainsi voilà un nouveau monstre mental... nous n'en finirons donc jamais?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'ère de Tereur et l'île Zalos (2)   Ven 12 Jan - 3:32


[lady_rogue]

Rogue ouvrit grand les yeux, il osait lui donner des ordres à elle. et puis
qui c'était ce type pour faire ça. mais il lui avait sauvé la vie juste
quelques minutes plus tôt. elle devait se montrer agréable et aimable avec
lui, du moins pour l'instant.et puis son éducation faisait qu'elle devait
obeir à personne plus veille qu'elle. elle se detourna de LordX-mcKie et
alla dans sa propre cabine à elle. comme si elle allait aller dans celle de
cet homme.
elle referma la porte de sa cabine ne la faisant claquer. elle était trempe
et avait besoin de se sécher. elle s'approcha de son coffre et l'ouvrit.
elle en sortit un pantalon et une chemise. elle se désabilla, en profitant
pour regarder comment évaluer la cicatrication de sa dernière cicatrice.
ensuite elle se rhabilla. elle s'assit sur son hamac. pourquoi avait-elle
entendu la voix, la créature était sencée etre près de l'ile de Hell, non de
celle ou le vaisseau se trouvait. ce n'était pas possible. et puis que lui
avait ce maudit Lord ? elle avait l'impression d'avoir l'esprit embrumé.
elle devait aller voir Tereur pour lui parler de la voix dans sa tête. elle
mit une paire de bottes seches et alla à la recherche du capitaine.
heureusement pour elle, elle le trouva vite sans voir sur son chemin le
lord. elle se jeta presque sur lui.
-capitaine, capitaine, faut que je vous parle ! maintenant !
-Oula Rogue, que se passe-t-il ?
-La créature est prè de nous capitaine. elle me parle.
elle était sure que le capitaine allait la prendre pour une folle. ais elle
devait le lui dire.
-elle me parle mais à moi seule, dans ma tête. elle veut que je la
rejoingne.
elle ne dit plus rien. elle ouvrit grand les yeux. pas possible, X-mcKie
était à avec cet ignoble crane étaient là derrière le capitaine.
-capitaine, je vous en reparlerais plus tard, dit-elle.
elle n'avait pas envie de voir cet homme à coté d'elle.
-Lady, vous n'étes pas en train de lire "ame et esprit".
ce n'était pas une question. elle était sure qu'elle allait le tuer. elle ne
pouvait pas le voir cet homme. mais finallement, il pouvait peut etre
l'aider. elle ne comptait pas refaire un tour dans l'eau à cause de cette
créature. elle lui fit un petit sourire tout plein d'ironie.
-j'y vais monseigneur, j'y vais. capitaine, je vous voie plus tard.
elle se dirigea en trainant les pieds vers la cabine de LordX-mckie afin
d'en savoir plus sur lui et peut etre sur la créature


(tereur_de-mers]

Je me retournais vers LordX-McKie.
-Je vois que tu as déjà fait la connaissance de Lady Rogue. Pour quelle
raison lui demandes-tu de lire cet ouvrage ?
-Elle m'a parlé d'une voix dans sa tête. Je souhaite lui apprendre à s'en
débarasser.
-Bonne initiative. Je me demande vraiment ce qui a pu lui parler.
-Je pense qu'il s'agit de la fameuse créature dont vous nous avez parlé,
Tereur. Cela dit, je ne suis pas sur que X-mcKie fasse cela simplement pour
aider Rogue.
-Oh, la ferme, Murray !
LordX prit son crâne et l'envoya rouler jusqu'à l'autre bout du couloir.
-Voilà qui devrait le faire taire un moment.
-Bon, que penses-tu de cette ile de Zalos, LordX ?
-Il me semble avoir déjà entendu ce nom mais je ne sais plus où.
-Ce n'est pas grave. De toute façon, nous partitons là-bas dans trois nuits,
le temps de nous ressourcer. LordX. Il y a un service que je dois te
demander. Etant un banshee, je suis sur que tu pourrais contacter
Korndebouk. Essaie de le faire, il faut qu'on la prévienne, son aide nous
serait très précieuse. Mais si elle ne peut être appellée, nous nous en
passerons.
-A vos ordres !
Il partit en direction de sa cabine. Quand à moi, je devais prévenir tout
l'équipage que nous partirions dans trois nuits vers notre prochain
objectif.


[tika-luma]

Un jour que tout l'équipage était occupé Tika, se retrouvant seule, sauta du
bateau et partit en direction d'un île qu'elle n'avait jamais vu. peut-être
y pêcherait elle quelque poissons magnifique pour le repas??
quoiqu'il en soit, au fur et à mesure qu'elle s'approcha, l'air devenait
plus humide, et un brouillard l'entourait. celui ci devient de plus en plus
opaque et Tika sentit sa soif d’aventures monter en elle… sans doute ce
brouillard incitait il les marins et autres pirates à se replier, car elle
avançait dedans depuis un p’tit moment… tout à coup elle sentit qu’elle
touchait terre… l’air devenait enfin plus respirable, et la vision
s’améliora (sans toutefois être l’extase…). Elle se trouvait sur du sable
doux et chaud, les cocotiers se balançaient au gré du vent mais quelque
chose clochait. Elle marcha en direction des arbres « crac » Le bruit la fit
sursauter !!
elle se retourna et regarda autour d’elle… Tika ne voyait pas à plus de
30mètres, mais distingua une ombre à travers la brume, elle était énorme,
d’une stature imposante et carré… cachée dans les arbres Tika se fit plus
petite et discrète, et scruta avec attention la « bête »), à un de ses bras
pendait une massue couverte de pics. C’est alors que je vis le monstre dans
toute sa monstruosité : l’expression de son visage était féroce, il avait
des cicatrices et une oreille était écorchée, du sang coulait de ses yeux et
les muscles saillaient à travers sa peau… de sa colonne vertébrale sortait
des cornes, en ligne de sa tête jusqu’à ses reins, puis une queue de 3 à 4
mètres semblait balayait le sable… au bout de ses doigts, des griffes, à sa
taille, une ceinture de cuir qui protégeait une épée mystérieuse…
Curieuse comme une enfant, Tika se mit à le suivre en silence…

[tereur_de-mers]

La nuit venait de tomber. LordX était toujours dans sa cabine, essayant en
vain de contacter Korndebouk en subissant les moqueries de Murray. Zangel et
Bibipuma faisaient... faisaient comme d'habitude. Superemy était en train de
faire je ne sais quoi dans la cale. Zebulone et Deathwish étaient dans leurs
cabines respectives. Lady Rogue étudiait le livre de LordX. La Divine
Diablesse expérimentait de nouvelles tortures dans son atelier. Seul
Tika-Luma manquait à l'appel. En regardant avec mon disque divinatoire
Herilim, je la vit sur une ile à proximité, face à une affreuse créature ne
ressemblant en rien à ce que Rackham avait décrit.
"Avec un peu de chance, cette bestiole serat bientôt à nous si Tika parvient
à la tuer."
Quand à moi, je décidais d'aller chercher le journal du pirate qui est allé
sur Zalos. Ce journal, objet si précieux, ne pouvait être que dans un seul
et unique endroit. Le palais.


[lady_rogue]

rogue venait déjà de passer deux jours dans sa cabine à lire le livre que
LordX lui avait ordonné de lire. elle n'en pouvait plus. elle ne comprenait
même plus ce qu'elle lisait depuis plus de trois heures d'affilées. elle
posa le livre sur sa couchette, enfila ses bottes et mit son bandeau sur ses
cheveux. elle avait faim. ce n'était pas un sentiment très courant chez les
morts mais là elle devait tout faire pour occuper son esprit à autre chose
que ce maudit livre. elle sortit sur le pont, l'air était frais, cela lui
faisait du bien après l'étouffante chaleur de sa cabine. elle regarda
l'horizon, peut etre espérait-elle voir la créature qui hantait ses nuits
depuis deux jours. elle se dirigea vers la coquerie espérant qu'un bon petit
plat était en train de mijoter. elle poussa la porte doucement, ne voulant
pas prendre un mauvais coup de louche sur la tete. elle ne vit personne,
Tika n'était pas là. c'était bizarre. elle se mit donc à chercher partout
dans les tiroirs de quoi manger un morceau. lorsqu'elle eut trouvé, elle
retourna sur le pont pour manger. elle trouva Tereur à la barre. tout en
grignotant son morceau de pain, elle s'approcha de lui.
-nous partons bientot ?
-Oui. demain.
-Vous le connaissez depuis longtemps X-mcKie ?
-Oui.
elle se rendit compte qu'il n'avait pas très envie de parler. peut etre
l'abscence prolongé de Tika l'ennuyait plus qu'il ne souhaitait le dire.
-je retourne dans ma cabine lire le bouquin du lord, dit-elle avec une
grimace.
dommage, elle aurait voulu parler. mais pourquoi cette idiote de Kornette
était-elle au enfer et non ici. elle aimait bien parler avec elle. mais
bientot, elle serait ce que lui veut la créature et pourquoi elle n'arreta
pas de rêver d'elle. elle retourna donc dans sa cabine toujours aussi vite
et se jeta sur son lit. elle reprit le livre et l'ouvrit à la page où elle
s'était arretée. elle souffla. vivement le lendemain


[tereur_de-mers]

Entrer dans le palais de nuit n'était pas chose facile. Il était entouré
d'une épaisse muraille de quinze mètres d'épaisseur. Le seul accès était la
porte principale, protégée par une double herse et un groupe d'environ vingt
gardes. Une fois la porte passée, il fallait traverser une cour sans cesse
surveillée par des archers entrainés capables de tuer une mouche d'une
flèche à deux cent mètres.
Une fois à l'intérieur, il fallait se repérer dans le dédale de couloirs qui
composaient ce palais. Certains étaient semés de pièges mortels activés la
nuit à vous décourager tous les voleurs ! Puis, dans mon cas, il fallait
trouver l'accès à la salle des trésors, semé de pièges plus mortels que tous
les autres, puis, une fois mon objectif atteint, refaire tout le chemin en
sens inverse et repartir en un seul morceau.
Je savais tout ça gràce à mon disque divinatoire. Un mortel aurait
probablement été découragé, mais pas moi. Au contraire, plus la difficulté
serait grande, plus ce serait intéressant.
Je m'avancais tranquilement vers l'entrée principale. Les vingt gardes se
tenaient devant moi.
-Halte ! Qu'est-ce que vous voulez ? Partez tout de suite ou nous
n'hésiterons pas à vous tuer !
-Mais je ne demande pas mieux ! Par contre, vous allez d'abord devoir
m'attraper.
Je me mit alors à courir autour d'eux à une telle vitesse qu'ils ne
pouvaient même pas me toucher. Dès que l'un d'eux s'approchait trop près de
moi, je le tuait d'un violent coup d'épée. En quelques secondes, il ne
restait plus que le capitaine des gardes.
-M-mais qu-qui êtes-v-vous ?
Son arme tremblait.
-Moi ?
Finalement, il se montra plus combattif que je ne le pensais. Il parvint
même à briser mon épée. Il en fut tellement surpris que j'en profitai pour
lui enfoncer ma lame brisée dans le ventre. Sa cotte de maille réussit à
amortir le coup, mais elle ne suffit pas à protéger son âme. Il était mort.
-Je suis celui qui a causé ta perte.
Je me mit alors en face des herses. Les détruire serait chose facile. Je me
saisit du corp d'un des gardes et le projetait de toutes mes forces contre
les herses. La première ployait, le deuxième était érafflée. Je me saisit du
corps d'un deuxième garde et retentait l'expérience. Au bout de huit essais,
les deux herses étaient incapables de tenir. Je les arrachait d'un main.
Je fis un pas en direction de la porte puis, réfléchissant au prochaines
étapes de ma mission, récupérait le sabre du capitaine des gardes.
-Hummm. Pas très tranchant, mais léger et pointu. C'est une arme de moyenne
facture mais je pense qu'il ferat l'affaire.
Puis je poussat la porte.

La cour du palais était vide. Enfin, c'est ce qu'on voulait me faire croire.
Mais je n'était pas aussi stupide que ces misérables voleurs mortels !
J'avais pris le temps d'observer les défenses du palais de l'extérieur avant
mon opération. Je savais donc que des archers surentrainés m'attendaient.
Les tuer serait chose facile. Ils étaient postés en haut de la muraille,
prêts à cribler de flèches le premier intrus marchant dans la cour. Sauf que
je ne marcherais pas dans la cour.
Je me servais de mes compétences d'assassin pour escalader la muraille dans
une zone d'ombre pour ne pas être vu puis, une fois en haut, je m'approchais
discrètement du premier archer. Je lui plaquait une main sur la bouche et
l'égorgait de l'autre. Puis je balancait son cadavre au milieu de la cour
pour détourner l'attention des autres. Comme je l'avais prévu, ils n'étaient
pas capables de reconnaitre leur camarade mort et le criblèrent de flèches.
Je me mit alors à tuer tout aussi discrètement les autres qui s'étaient
détendus, persuadés de m'avoir éliminé. Une fois la voie dégagée, je
descendit et entrat dans le palais. Un assassin pouvait être arreté de jour,
mais de nuit, c'était une autre affaire.
Les couloirs représentaient un véritable labyrinthe. Un labyrinthe truffé de
pièges. Tantôt des pointes sortaient du sol ou d'un mur, tantôt des lames
surgissaient d'un mur, tantôt des flèches étaient décochées. Aucun ne
parvennait pourtant à me toucher. Pour la simple raison que je les avais vus
dans mon disque divinatoire et qu'un homme averti en vaut deux.
Je parvint très vite à trouver le chemin menant à la salle des trésors. Les
pièges étaient un peu plus élaborés. Des jets de flammes, des lames à
balancier, marcher sur une poutre au dessus d'un bassin de lave en fusion,
tous les moyens étaient donc bons pour protéger ces trésors ! Mais ça ne
suffisait pas à m'arrêter. J'avais atteint la salle en moins de temps qu'il
n'en faut pour le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'ère de Tereur et l'île Zalos (3)   Ven 12 Jan - 3:34

[lady_rogue]

la jeune lady était à nouveau penchée sur son ignoble livre. elle devait le
lire pour de bon et trouver ce qui lui arrivait sinon elle était sure que
Tereur allait lui crier de tout. surtout qu'il risquait sa "mort" pour
récupérer le journal de ce pirate qui avait déjà vu la créature. elle avait
même pris la grande décision de ne pas se mettre sur son lit pour étudier. à
la place, elle était montée sur le pont près de la barre. elle était très
inconfortablement installée mais au moins elle ne s'endormirait pas sur le
bouquin comme la dernière fois. elle en était presque à la fin et bien qu'il
soit pour le moins interresant à certains endroits (très peu,
trouvait-elle), elle n'avait rien trouvé du tout. elle en était à l'avant
dernier chapitre. elle baillait de plus en plus. puis ses yeux gris et vert
s'ouvrirent en grand. elle commença à lire le passage à voix haute, de peur
de ne avoir tout compris.
-il existe une vieille magie en rapport avec l'esprit. elle est nommée magie
des bêtes par les incultes et magie du vif par ceux qui la posséde. ce n'est
pas une magie de l'esprit comme les autres. grace au vif, la personne qui le
possede peut comprendre les animaux de tous genres qui se trouve à proximité
d'elle. la personne peut ainsi se lier à un animal qui deviendra son
compagnon. mais beaucoup de légendes font de cette magie une abbération de
la nature...
elle continua à lire mais à nouveau à voix basse. les légendes disaient que
la personne possédant le vif pouvait se transformer en animal et tuer ou
qu'elle pouvait jeter une malédiction aux animaix alentour. mais elle en
découvrit une autre, qui ressemblait déjà plus à ce qui lui arrivait depuis
l'apparition de la créature.
-il est dit que certaines personnes possédant le vif sont attirées par des
créatures monstreuses et démoniaques. ces personnes sont malheureusement
vouée à une mort certaine car la créature fait tout pour engloutir la
personne et prendre possession de son corp.
rogue lacha le livre. ce n'était pas possible. elle ne pouvait pas avoir le
vif ni etre en contac grace à cette magie avec la créature. pourtant, elle
voualit en etre sure.
laisant le livre près de la barre, elle se dirigea à l'avant de la lune
sanglante. si elle avait le vif, elle pouvait communiquer avec la créature.
elle devait essayer. elle respira puis dans sa tête, elle s'adressa à la
créature:
"m'entends-tu ? que me veux-tu "
elle n'eut pas de réponse. elle recommença. au bout d'un instant la voix se
fit entendre :
"viens à moi, voilà ce que je veux !"
"pourquoi ?"
"parceque tu es à moi"
elle ne sut comment mais elle coupa le contact. elle allait devoir dire à
X-mcKie qu'elle avait réussi seule à dépasser les barrières qu'il lui avait
mis et à tereur que la créature voulait son corps à elle pour une raison
qu'elle ne savait pas. vraiment, ce n'était pas sa semaine de chance.


[tereur_de-mer]

Je poussai la porte. Une salle remplie d'or et des bijoux. Rien de plus. Le
journal était là mais où ? Certainement pas au milieu de toutes ces
richesses.
J'observais la salle pour en repérer tous les détails. De l'or. Des bijoux.
Des pierres précieuses. Des torches allumées. Un mur fissuré. Des... un mur
fissuré ?!? Je m'aprochais du dit mur. Je saisissais mon sabre et frappais
de toutes mes forces sur ce mur. La lame explosat en morceaux et le mur
aussi. J'entrat alors dans une sorte d'annexe à la salle des trésors.
On aurait plus dit une crypte qu'une salle au trésor. Sans les torches de la
pièce précédente, je n'y aurais rien vu. Mais cette faible lumière suffisait
pour que j'y voie. Le journal se trouvait sur un piédestal, au milieu de la
crypte. Je voyais aussi des tas de babioles apparement sans intéret et un
superbe sabre à la lame dorée qui semblait n'attendre que moi.
Je ramassais le tout, y compris les objets bizarres qui pourraient servir
plus tard, et reprit le chemin en sens inverse. Au bout d'une demi-heure,
j'étais sur le pont du navire. Je déposat mes trouvailles dans ma cabine et
retournat sur le pont.


[tika-luma]

Tika suivait et observait la créature à distance raisonnable, d’où elle
était il ne pouvait la voir, et elle était aussi souple et silencieuse qu’un
chat… ils arrivèrent enfin dans une sorte de plaine. L’obscurité des arbres
avait fait place à une atmosphère rougeoyante. Tika voyait des arbres
calcinés et un univers chaotique. Elle dut faire attention à suivre les pas
de la créature car elle faillit plusieurs fois tomber dans des trous dans
lesquels on pouvait voir des pics faisant office de pièges sur lesquels des
cadavres de pirates malchanceux… Bref, ils arrivèrent devant un antre, et
Tika vit le monstre s’y engouffré. Elle frémit puis se ressaisit (enfin
quoi, une pirate comme elle n’allait quand même pas avoir peur !) en un
instant l’ai était devenu brûlant, il faisait une chaleur torride, et Tika
était sur un pont suspendu !! En dessous, un lac rouge sang à travers lequel
on voyait des piranhas dévorer des reste de pirates…. Beurk !
Elle se sentit alors observée, la créature était arrivé au lac est la
regardait. AAAH Tika ne pouvait plus faire marche arrière car l’antre
s’était bouché. Elle courut vers l’escalier en pierre au bout du pont, et
descendit en trombe ; elle n’était pas encore arrivée en bas que la bête
commença à monter, hurlant d’un cri strident ! Tika sortit son fouet
maléfique et écorcha la bête au visage, elle tomba en emmenant Tika avec
elle… La chute fut moins douloureuse pour Tika que pour la bête qui s’écrasa
la tête contre la pierre… c’est alors que la piratesse se rendit compte… la
créature était précieuse !! Du moins son corps, de loin on ne pouvait pas le
voir… mais là elle pouvait voir que sur sa peau étaient incrusté des
diamants et les pics de sa colonne étaient en fait des pierres naturelles
d’une rareté exceptionnelle !
Mais elle n’eu pas le temps d’an admirer d’avantage car déjà l’alarme avait
retentit… des bruits de pas résonnait dans la caverne, et des cris horribles
arrachèrent Tika de son enchantement…
Elle prit un souterrain au hasard, courut aussi vite qu’elle le put, puis
tomba nez à nez avec… Des cadavres !!! Mais des cadavres de monstres !! Elle
était en fait arrivée dans les chambres mortuaires !!! Et quelle odeur…
pouah !! Elle ouvrit un tombeau qui par chance, n’était pas vraiment fermé…
vit le cadavre puant qui avait viré au noir... visiblement ces créatures ne
procédaient pas à la toilette mortuaire... la décomposition avait commencé
et des betes se faufilaient entre les globes occulaires..., alors Tika
retira avec son poignard les diamants incrustés et les pics de sa colonne…
ils étaient lourds mais extraordinaires… ils devaient sûrement posséder
quelques pouvoirs !! Maléfiques ?? Sa sacoche était quasiment pleine quand
elle aperçu une lueur au bout du souterrain… elle recula et PLOUFF !!! Après
une chute vertigineuse elle tomba lourdement dans l’eau… c’est comme si tout
était sombre, c’était les fonds marins ! Son instinct de survie et ses
talents de nageuse l’emmenèrent enfin à la surface. Elle suffoqua, reprit
ses esprits, et aperçu le bateau au loin !! youhouuuu
Par chance, Kornette et Lady étaient sur le pont, ils mirent toutes voiles
dehors et le bateau arriva auprès de Tika. A bout de force elle se hissa sur
les filets…
La sacoche tomba lourdement sur le sol et s’ouvrit avec fracas. Terreur vit
les joyaux, mais ce qui l’intéressa fortement fur les pics auxquels étaient
encore accrochés des bouts de chair et des filaments… (Forcément). Brefs ils
se rendirent compte que quelque chose d’autre que la valeur monétaire des
joyaux, les rendait précieux… ils avaient quelque chose de magique…
Bref Tika mourant de faim sautât dans la cuisine de bord pour préparer un
met dont elle seule a le secret


[lady_rogue]

Rogue était dans sa cabine. elle savait que Tereur était revenu du palais où
il était allé voler le journal de bord du vieux fou qui était allé sur l'ile
de Zalos. alors que quelques heures plus tot, elle aurait bruler de pouvoir
le prendre dans ses mains et de le lire, là elle voulait rester seule et ne
pas entendre parler de livres ou autres choses qui puissent avoir un rapport
avec. Sa découverte de la nuit la terrorisait, ce qui était un sentiment
qu'elle n'éprouvait pour ainsi dire jamais. elle essayait de se souvenir si
elle avait pu comprendre un jour le moindre plus petit animal. mais non,
lorsqu'elle était encore la fille chérie de son riche père, jamais celà ne
lui était arrivée, ni quand elle avait du vivre seule par ses propres
moyens. pourquoi le Vif, puisque tel était le nom de cette magie,
apparaisait-il alors qu'elle était morte ? Ce n'était pourtant pas une magie
qui venait après la mort mais plutot à la naissance. mais en mourrant,
n'avait-elle pas finalement eu une seconde naissance ? tout était flou pour
elle.
et puis elle avait réussi à traverser les barrières mentales que lui avait
mis LordX-mcKie. tout l'équipage lui avait dit qu'elle ne pourrait jamais le
faire. elle les avait tous fait mentir. elle n'osait pas aller voir le lord,
il allait surement lui prendre la tête avec de nouvelles leçons ou encore de
nouveaux livres qu'elle devrait apprendre par coeur. elle se demandait
comment elle avait pu faire sauter la barrière.
"c'est moi qui l'ai fait ma douce"
elle sursauta. la créature était dans sa tête. elle ne savait que faire.
"je l'ai fait pour que tu viennes à moi..."
"NON", elle le hurla en même temps qu'elle l'envoya mentalement à la
créature. elle n'irait pas à ce monstre. jamais. jamais.


[tika-luma]

aprés avoir pris le repas en compagnie de l'équipage et tout en regagnant sa
cabine, Tika fut prise de vertige. La fatigue sans doute aprés cette
aventure sur cette île? avec la peur et les pensées qui la ramenaient
toujours à cette île enbuée... quelque chose l'y attirait mais elle ne
savait quoi. Elle devrait en parler au capitaine, peut-être que terreur
pourrait l'aider? d'ailleurs Il semblait à Tika avoir apercu kornette sur le
pont quand elle était remonté, mais il s'agissait en fait de zangel!!
comment avait-elle pu les confondres??? quand elle fut seule sur son lit,
elle ouvrit la sacoche qui refermait le butin. Elle regarda longuement un
diament, puis sa vision s'obscurcit... elle eut alors un flash suivit d'un
trou noir... son coeur battit à la chamade, la tête lui tourna, elle
s'endormit...

[tereur_de-mers]

Je me reposai dans ma cabine quand quelqu'un frappa à la porte.
-Capitaine ! Je crois que j'ai des hallucinations !
-Zebulone ferait encore des siennes ?
-Non, c'est à cause de ces cristaux.
Elle tenait à la main un cristal sombre. En le regardant, je sentais mon
esprit s'éloigner. Comme si je mourrais une seconde fois. Je voyais des
images tourner tout autour de moi. Des images floues représentant des gens
hurlants à la mort, poursuivis par un monstre affreux. Aucun ne lui
échappait. Il les dévorait tous. Du sang coulait à flot le long de son
menton. Des maisons brulaient.
Soudain, Lady Rogue apparut. Elle marchait, sortant d'une maison en flamme.
La créature lui parlait, mentalement et normalement. "Viens. Viens à moi.
Viens te joindre à moi." Un rictus maléfique, démoniaque lui tordait le
visage. Et Rogue continuait de marcher vers elle, comme hypnotisée. La
créature happa Rogue et l'avala. Puis elle se tourna vers moi. Elle
avançait, lentement, comme pour me laisser le temps d'avoir peur. Et je
devais avouer que j'étais terrorisé. Je fermais les yeux, ne voulant plus
voir cette chose. "Viens à moi. Viens te joindre à moi. Viens... mourrir à
moi !"
J'ouvrit les yeux. Tout était redevenu normal. Tika me regardait comme si
elle avait vu un fantôme.
-Ammène ce cristal à LordX. Je veux qu'il l'étudie dans ses moindres
détails.
Elle s'éxécuta. Ce que j'avais vu ne pouvait pas être réel. Ce que j'avais
vu ne devrait pas être réel.


[tika-luma]
Tika partit vers la cabine de Lord-X, elle brulait de savoir ce qui se
passait au creux de ces pierres, pourquoi elle était l’objet d’hallucination
monstrueuses, pourquoi elle faisait des cauchemars de l’île la nuit, ou
pourquoi elle voyait toujours la créature venir à elle les yeux plein de
sang…
Elle frappa « Lord-X ! Je viens de la part du capitaine, peux tu examiner ce
joyau, tu sais je l’ai trouvé sur l’île sur la peau d’un monstre… bref, il
est vraiment étrange et spécial. Il faut vraiment que tu m’aides cela
commence à me faire peur… »
« Tika reprend ton souffle, ne t’en fais pas je vais faire ce que je peux et
je promet de faire attention. dès que j’en aurais finis avec les recherches
je t’informe… »
De retour sur le pont, la piratesse s’accouda à la balustre et regarda
l’horizon… la mer commençait à se déchaîné et Tika repartit dans ses
pensées…



[lady_rogue]

Rogue savait que le capitaine avait donné l'ordre de mettre le cap sur
Zalos. pourtant malgré son envie de voir l'ile approchée de ses yeux, elle
resta dans sa cabine. elle s'y était enfermée après avoir eu le privilége de
parler avec la créature et avoir découvert qu'elle possédait cette étrange
magie qu'était le vif. elle voulait rester éloigner le plus possible de tout
les animaux de la lune Sanglante. mais plus le vaisseau approchait de cette ile, Hell, plus elle sentait l'attraction de la créature. elle essayait de
lui fermer son esprit comme LordX-mcKie lui avaut appris à faire des qu'elle
lui avait parler du fait qu'elle avait annulé son blocage. malheureusement,
la créature ne semblait pas beaucoup pertuber par ses précautions.
finalement, la jeune femme se décida à sortir de sa cabine. elle monta
timidement sur le pont. Tereur s'y trouvait, debout derrière la barre.
lorsqu'il la vit, il lui fit signe de la main. elle alla le voir en trainant
des pieds. elle n'avait pas beaucoup envie de parler et encore moins au
capitaine.
-nous serons en vue de Zalos demain normalement.
-ah...
cela aurait du la rejouir mais non. elle était même triste. elle ne savait
pas trop pourquoi. quelques jours plus tot, voir la créature de près
l'emplissait de joie. à présent, non. elle voulait en finir vite avec elle
et cela même si elle devait à nouveau mourir.
-Rogue, fais attention si tu vois une maison en feu...
-Hein ?
elle ne comprenait absolument pas les paroles du capitaine. que voulait-il
dire.
-je retourne dans ma cabine, dit-elle. prevenez moi quand nous verrons
l'ile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ère de Tereur et l'île Zalos   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ère de Tereur et l'île Zalos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les trois Lunes :: Les RP :: Le RP qui nous rassembla.-
Sauter vers: