Les trois Lunes

Et la prophétie de la trinité du chaos s'accomplira...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aventures portuaires

Aller en bas 
AuteurMessage
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Aventures portuaires   Ven 12 Jan - 3:21

[ Daymned ]

Cela faisait deux Lunes que l’équipage avait reprit la mer. La lune blafarde voguait à à peine deux lieux de la lune sanglante. Les spectres allaient et venaient entre les deux navires, ce qui rendait le tableau fort impressionnant pour tout navire approchant au loin. Daymned dans sa cabine regardait son équipage sur le pont. Les quelques membres restant parlaient entre eux en admirant le spectacle offert par les spectres. Au loin une lueur sur le ponton de la lune blafarde signalait que la succube et son ombre ne dormaient point non plus. Tout paraissait calme. Lorsque le damné « entendit » plusieurs appel.

- Black, des âmes nous appellent, nous allons les chercher sur l’instant… en route.
*MonAme nous repartons j’entends des âmes nous appelé, prépare toi a rencontré bientôt nos nouvelles recrues*


[ MonAme ]

Cote à cote, MonAme et Be mine voguaient sur les flots. La succube entendit le capitaine lui parler. Elle sourit, les âmes damnées dans ce monde se faisait de plus en plus présentes. Etait-ce sa condition qui la rendait plus vulnérable aux appels ?


[ Be_mine ]

***Cela faisais bien deux heures que je regardais ma moitié regarder l'horizon sans mot dire. Je sentais qu'une chose avais changer chez Moname.
Etait-ce le moment de faire resurgir la sombre entité cachée par la séparation de l'âme et de l'étre ?
J'approchait doucement... la prit dans mes bras et lui murmura à l'oreille.
" Alors capitaine ( je préssentie un sourir se déssiner sur son visage), à quoi pense-tu ? deux heure que nous suivont le navire du damné et j'ai bien l'impression que nous nous dirigeons vers la terre ferme... des ville peuplées d'humains. Allons nous recruter de nouvelles âmes égarées ou est ce qu'autre chose occupe ton esprit ?***


[ MonAme ]

la succube se retourna lentement vers son ombre.

"Je pensai à toi mon ame damnée, sourit-elle en lui caressant la joue. Tu as l'air moins renfrogné depuis que nous avons notre vaisseau. Les âmes viendront d'elles même en attendant l'appel de Daymned..."

Elle regarda le nouveau vaisseau, quelque chose en lui irradiait.


[ Daymned ]

Sur le pont Daymned voyais le vieux port a l'horizon. Bientôt l’équipage accosterait... Avec ses deux navires...
"- Prenez vos formes humaines et non mortes quartier libre pendant trois jours avant de reprendre la mer. Amusez-vous bien en ville. Au fait lord …
Daymned lança une tête squelettique a ce dernier.
- J'ai retrouvé ça sur la crique, ça ne faisait pas partie des ossements, et je me disais que tu pourrais vouloir le récupérer plutôt que l'abandonner...
* Moname, nous arrivons bientôt a bon port. Il est temps que tu apprennes à entendre les appels des damné. Ici nombreux sont les égarés à recruter...*


[ Be mine ]

***La brume matinale se levait a peine quand nous accostions. Sans meme prendre la peine de m'attarder à écouter le brieffing du damné, je partais en quéte d'âme a recruter.
Il me fallais de braves et solides marins qui puissent satisfaire MonAme. C'est tout naturellement que je partis dans les ruelles les plus sombres et mal famées de la ville, laissant le vieux port derriére moi. Oui, dans ces quartiers je devrais trouvaer une ou deux créatures de la nuit a recruter..***


[ Daymned ]

Daymned emmena Moname dans une auberge du port. Ils commandèrent une choppe chacun, qui fut servi dans les plus brefs délais. Moname regardait son capitaine l’aire interrogateur.
"- Entends-tu les appels moname ?
- Cela m’arrive depuis peu.
- En ce cas il te faut te diriger dans la direction d’où ils proviennent.
- Mais je ne sais d’où ils viennent. J’en entends c’est tout..."
Daymned souris, un frisson parcourut moname. Elle devait être la première personne a voir le visage du damné s’illuminer depuis bien longtemps. Et cela n’était pas pour la rassurer tout compte fait.
"- Tu finiras par les entendre, les localiser, et peut être même apprendre à juger selon l’appel quelle âme est la plus importante a recueillir.
- Si vous le dite mais …
- Cette nuit !
- Quoi, comment ? Cette nuit qu’y a-t-il ?
- Nous irons ensemble errer dans les rues de la ville. Tu apprendras à écouté le vent et ce qu’il porte. Ensuite nous irons faire un tour au cimeterre.
- Cette nuit donc nous recruterons des âmes égérées !
- Non Moname, nous les localiserons puis nous irons les chercher. Elle nous appellent et nous nous devons d'aller les chercher …"

[ Korndebouk ]

*** Je sors lentement de ma torpeur! Je m'adapte difficilement à tout les changements opérés... Un nouveau bateau ! J'en reste abasourdi, j'ai vraiment dû dormir longtemps !
Va falloir que j'apprenne à me reposer sans dormir, comme le faisaient mes chefs !
Et puis ce nouvel arrivant que j'avais entraperçu, ce banshee, il pourra peut être faire un allié de taille!
AÏE ma tête! trop d'évenements en même temps, ça me submerge! Je crois qu'il faut aussi que j'apprenne à fermer mon esprit..."

Puisque l'on a un moment de battement, je m'en vais voir les marchandises du forgeron de la ville. Mon arme s'est cassée lorsque je suis sorti des enfers, un froid trop brutal...
Mon apparence humaine me fait paraître un peu grand je trouve, on pourrait croire que je suis une brute sans cervelle. Je n'aime pas trop ça...
Le forgeron était en grande conversation avec un groupe de marchands. Il y avait foule dans l'étroite échoppe, beaucoup de clients venaient pour faire réparer des objets menus à peine abîmés, mais j'en remarquais un qui amenait une arme, ni épée ni sabre, que je n'avais jamais vu dans ces contrées... Je l'abordais, interessé:
"Etrange arme que vous avez là.
-Une Flamberge monsieur, une arme qui a besoin de force et nécessite beaucoup de dextérité pour être maniée!
-Une Flamberge... interessant, et vous la maniez?
-Non je viens ici pour la vendre, elle appartenait à un voyageur qui me la laissée en cadeau, après que je l'eu hébergé.
-Et vous ne voulez pas la garder, elle me semble pourtant bien conçue...
-J'ai tenté de m'en servir, mais dès que je la prenais, je la lachais, je ne comprends toujours pas pourquoi!
-Et vous la vendez pour combien?
-Au moins 10000 Drakos...
-Autant ! Remarquez elle doit valoir beaucoup plus!
-Oui mais je cherche plus à m'en débarrasser qu'à en tirer de l'argent.
-Je n'ai pas assez...Dommage..."
Sur ce, je cherchais un moyen pour l'avoir sans payer autant, lorsqu'une idée me vint de façon fulgurante. Elle risquait fort de faire fuir les clients du forgeron, mais tant pis pour lui!
Je m'éloignais de la file d'attente comme pris de maux, puis je m'écroulais dans un bruit sourd en me tenant le visage! J'hurlais comme un dément en tenant des propos incohérents. Je faisais lentement apparaître, sur mon visage, des cornes.
"Le MAL me reprend, ARg sauvez vous... PARTEZ de SUITE!!!"
Tout le monde fut pris de panique en me voyant devenir rouge lave.
Lorsque tout le monde se fut enfuit, je cherchais par terre en espérant retrouver l'arme... Je la trouvais, m'en saisissait... Une étrange sensation me submergea; j'eu l'impression d'avoir toujours porter cette arme, comme si elle m'était destinée... je la maniait lentement puis, je me décidais à rejoindre le navire et ma cabine."


[ Tereur_de-mers ]

***Depuis le temps que j'attendais un quartier libre ! Je descendis donc du bateau et partis me balader en ville.
Au bout de quelques heures, je vit un groupe de marchands s'enfuir en hurlant de la forge. Le plus étonnant, c'est que le forgeron était avec eux. J'entris alors dans la forge et vit Korndebouk en train de s'amuser avec une énorme flamberge.
"-Eh bien, on dirais que tu t'es bien amusé, Debouk !
-Amusé ? Non, j'ai juste fait peur à toute une bande de marchand pour voler cette superbe arme. Et toi, qu'as-tu fait ?
-J'ai repéré un mendiant presque mort qui fera un très bon repas pour Diablo.
-Qui ?
-Diablo, mon "perroquet". Il est ... comment dire ... spécial."
Je me mit alors à siffler et à marmonner des paroles incompréhensibles et un oiseau surgit dans la forge. Il était noir comme la nuit, ses yeux étaient rouges et jaunes. Sa peau écailleuse ne comptait que peu de plummes. Ses pattes étaient griffues, de sorte que j'apellerait plutôt ça des serres. De son bec jaillisaient des crocs tranchants. Ses ailes étaient membraneuses, et il était plus grand qu'un perroquet ordinaire.
"-Je te présente Diablo, qui m'accompagne depuis peu. Il est très utile car il est deux fois plus rapide et endurant qu'un perroquet ordinaire.
-Et bien, je n'aimerais pas avoir à me battre contre ce ... monstre."
Korndebouk reprit alors une apparence humaine et ressortit de la forge. Je fouilla un petit peu et réussit à dégoter une côte de requin blanc salée pour nourrir Diablo. J'en mangea la moitié tandis que Diablo avalait la sienne à une vitesse surprennante. Une fois la côte de requin finie, je ressorti de la forge et partis guetter la mort proche du mendiant qui serait le prochain diner de mon Diablo."


[ Korndebouk ]

"Etrange animal ce Diablo, m'enfin j'ai enfin une arme digne de ce nom!!! Il faut absolument que je la teste..."
Korndebouk se dirigeait vers les entrailles du navire de mort. Le navire se formait et se déformait selon sa volonté, il créa ainsi une salle où il pourrait manier son arme sans problème...
Le maniement de l'arme était délicat, mais petit à petit, Korndebouk commençait à être à l'aise. Au terme d'un long entrainement, il la maniait avec dexterité. On aurait dit qu'elle était légère comme une plume dans ses mains!
"Je m'en sort pas trop mal, comme si elle m'aidait à prendre main... Enfin, il me manque un adversaire pour pouvoir la tester comme il le faut"
Tika passait justement par là, et elle l'assista dans son entraînement. Ce fût, d'un coup, beaucoup plus compliqué... Puis Tika compliqua la tache, elle fit apparaître deux adversaires puis trois...
L'entrainement était ardu. Kornedebouk y mit fin pour aujourd'hui.


[ Novice ]


Novice se baladait dans la ville en regardant les gens qui passaient autour d'elle, lui jetant un regard effrayé et s'écartant rapidement.
Elle remarqua un bar un peu plus loin et décida d'aller se désaltérer un peu.
Une fois arrivée devant la porte, elle heurta un jeune homme qui sortait.Contrairement aux autres, il lui jeta un regard intéressé et lui sourit.Un peu surprise, Novice lui rendit son sourire et entra dans le bar.L'homme la suivit et s'assit à la même table qu'elle.

"Navré de vous avoir bousculée.Pour me faire pardonner, puis-je vous offrir un verre?"

Novice acquiesca d'un signe de tête puis entamma une discution avec le jeune homme.Très rapidement l'ambiance entre eux deux devint plus qu'amicale et, une fois sortis du bar, il l'embrassa comme pour lui dire au revoir.

"Je vous en prie,ne partez pas,restez avec moi."lui dit-il.
"Je viendrais avec vous mais je dois d'abord aller chercher mes affaires dans ma cabine"

Une fois arrivés au bateau, Novice monta rapidement jusqu'à sa cabine et après avoir fait son sac,descendit rejoindre l'homme.Ils firent quelques pas puis elle se retourna vers le bateau et fit un signe de la main pour dire au revoir, même si elle ne savait pas si quelqu'un la verrait.Puis elle tendit sa main à l'homme et partit sans plus se retourner mais en essuyant furtivement une larme, pensant à tous ses compagnons qui allaient lui manquer.



[ Tika-Luma ]

Depuis que le bateau avait été recouvert de sang et autres mixtures venues des créatures de la mer, il en était presque devenu hanté.
Cependant cela ne gênait en rien l’équipage, toujours aussi courageux et avide d’aventures. Le navire les conduisait vers des lieux horribles ou remplis de trésors, les monstres qui peuplaient les îles maléfiques attendaient de ce fait ce bateau, engorgé de trésors et de sang précieux pour eux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Aventures portuaires (2)   Ven 12 Jan - 3:22


[ Korndebouk ]

"Je... je suis... je suis devenu... UNE FEMME!!!!"
Tout avait commencé la nuit, il heu... plutôt "ELLE" n'avait pas rêvé ou cauchemardé, mais elle s'était plutôt agitée comme si elle était malade et fiévreuse. Lorsqu'"il" s'était réveillé, "il" avait senti une étrange sensation dans son corps. Il s'était dit:
"C'est étrange, je ne sens plus mon heu... zigouigoui, bizzard, j'ai l'impression d'avoir une poitrine plus proéminente et une taille beaucoup plus fine..."
Et à mieux y regarder, "il" remarqua que sa poitrine avait effectivement grossie, sa taille s'était affinée et ses hanches avait prises de la taille...
"Je... je suis... je suis devenu... UNE FEMME!!!!"
Une impression étrange; vraiment! Il fût pris de terreur:
"Et si ma force, ma puissance avait disparue? Ma résistance au feu, aux métaux, aux lames et autres avaient été anihilée par cette transformation?"
Pris de peur, elle se saisit de sa nouvelle lame, et, heureusement, réussi à la soulever et à la manier.
"Ouf, mais que m'est-il arrivé? Comment faire pour récuperer mon corps d'homme ou plutôt de démon mâle et pas femelle ?"
Elle sortit finalement de sa cabine, dans laquelle il restait des traces des lapins trucidés. En sortant, il tomba sur un individu étrange qu'il n'avait jamais vu...
"Démone sort de mon passage!
-Démone?! pensait-je, donc mon visage aussi à changer?
-D'abord, qui es-tu? dis-je d'une voix féminine
-Moi? ça ne te regarde pas, femelle!
-Femelle? Non mais, pour qui tu te prends, j'espère pour toi que tu n'es pas un énnemie
-Je suis une goule de Tereur, alors pousses toi ou je te découpe en rondelle, Démone!
-Tu t'en tires à bon compte! Mais évites de me traiter comme ça la prochaine fois"
Il passa en silence, je décidai d'aller voir Tereur!
"Tu es qui toi? m'accueilli Tereur
et d'où viens-tu? Tu es une nouvelle recrue
-Hep, je suis Debouk, ça ne se voit pas?
-Debouk? Laisses moi rire, c'est un homme pas une femme
-Je te trancherais la gorge maudit Tereur avec exil'um !
-Tu es vraiment Debouk? il éclata-t-il de rire...Qui est-ce, exil'um?
-Ma lame, ma nouvelle flamberge! Et toi dis-moi qui est ce type qui se dit être ta "GOULE"?
-Ne t'occupes pas de lui, mais toi dis moi comment as-tu fait? Tu es vraiment ravissante au fait!!"
"Vas te faire voir" marmonna Korn en quittant la pièce.
Puis il alla sur le pont, où se trouvait le capitaine
"Heu... cap'tain...
-C'est toi Korndebouk? Je le sens mais je ne te reconnais pas!
-Heu... oui cap'tain, j'ai eu un petit changement physique, je me demandais si vous seriez capable de me rendre ma forme originelle.
-Oui, mais de manière temporaire
-Bon, bah je vais m'habituer à cette apparence!
-Tu es presque devenue jolie !
-Merci cap'tain..."
Sûr ce, je décidais d'aller un tour au port!

Miss Debouk trouvait la ville plus calme que les dernières fois, sans doute
un coup de Tereur. Elle avait soif, donc elle entra dans une taverne en
gueulant:
"TAVERNIER!!!!! A BOIRE!!!!
-Holà tout doux ma belle, a répondu un gars complètement soul, c'est pas de
la boisson pour toi!
-Je suis sûr que je te bats en beuverie, gros porc!
-J'aime pas trop ta dernière allusion, ma jolie.
-"MA" jolie?? Depuis quand je suis tienne?
-Oh mais, dans pas longtemps, ma mignonne!
-C'est ce qu'on verra, salaud!
-T'es pas une fille facile, hein? J'aime ça.
-Tu aimeras moins lorsque je t'aurais réduit en bouillant, pov' c*n!!"
Korndebouk alla s'installer en attendant sa boisson, lorsqu'un type
l'aborda:
"Je t'ai entendu dire que tu étais championne dans le concours de beuverie,
est-ce vrai?
-Je le prouve quand tu veux!
-Okay, viens par là alors."
Il l'amena dans une salle, à coté de la taverne.
"Okay, la règle est simple, on est 50, celui qui arrive à boire le plus de
choppe sans s'évanouir gagne 5000dk! C'est compris?
-OUAIIIIS, clamèrent joyeusement mes adversaires
-Hep, attendez, intervint un des concurrent, qui c'est cette minette là?
-"Minette"? Me cause pas comme ça l'autre, et puis je vais tous vous battre"
Ils éclatèrent tous de rire!
"Je dirais plutôt que tu iras dans le lit du gagnant. HAHAHAHA
-C'est ce qu'on verra, BON il commence ce concours?
-Les choppes arrivent."
Les choppes pouvaient contenir 1 litre de bière!!! Korndebouk bût la sienne
cul-sec:
"Raaa, elle est pas mauvaise, dit-elle en regardant s'écrouler deux
concurrents, Et ils se croient meilleurs que moi, laissez moi rire."
La deuxième passa comme la première, ainsi que la troisième de même, et
pareil pour les suivantes!
Ils n'étaient que deux lorsq'ils arivèrent à la 15ème!
"Pas mal petite, tu m'inpressiones
-"Petite"? Hep là, je suis sûr que j'ai "vécu" plus longtemps que toi!
-Oh, t'as du caractère! N'empêche que tu ne me battras pas, je suis presque
encore frais!
-hinhin, moi je "SUIS" fraîche!!"
Et ils continuèrent jusu'à la 20ème, où l'adversaire de Debouk se mit à
chanceler en marmonnant de paroles incompréhensibles:
"Quoi, déjà?? s'étonna Debouk, Bof c'était trop facile, allez plus qu'une!"
Mais les organisateurs n'avaient pas vraiment envie de voir une femme gagner
un tel concours, ils glissèrent donc un somnifère dans le verre de la
dame/démone et ne remplirent qu'à moitié le verre de l'autre. Debouk
attrappa sa choppe, et la renversa direct au fond de sa gorge! Elle sentie
bien qu'il y avait tricherie et que son verre n'était pas remplie qu'avec de
la bière! Elle fit donc semblant de s'évanouir et elle entendi:
"Parfait, elle est dans les vappes et le gagnant est trop soul pour savoir
qu'il a gagné, on peut garder nos gains et dévalisé ses idiots!
-Moi je m'occupe de la fille, hinhinhin.
-Ne l'abîmes pas trop, il ne faudrait pas qu'elle aie des doutes à son
réveil.
-Elle aura une gueule de bois si forte que un eléphant lui marche dessus,
elle ne s'en rendrait pas compte!!
-Fais quand même attention."
C'est à ce moment que elle sentit que quelqu'un fouillait son sac, elle
réagit aussitôt en envoyant son poing dans la tronche du malfrat qui se
retrouverait avec un nez cassé et des dents en moins!
"Quoi, gémit l'autre, t'es pas dans les vappes?
-Ca se voit, non? pauvre idiot, si tu croyais que ça suffirait à me faire
dormir, tu te fourres le doigt dans l'oeil jusqu'à l'os!!"
Sûr ce, elle se saisit d' exil'um et frappa le nigaud avec le plat de la
lame.
"C'est toi qui aura une sacrée gueule de bois, crétin!!"
Elle s'empara de la somme promise au gagnant puis elle décida de retourner
au navire, lorsqu'elle tomba sur le malfrat qui l'avait agressée à l'entrée
de la taverne! Il était accompagné d'une bande de voleurs qui ne s'attaquent
qu'aux faibles:
"Tu m'étonnes, poupée, je ne t'aurais pas cru tenir jusque là au concours et
revenir aussi fraîche, mais pour toi, la chance s'arrête ici!!
-Ah bon? Pourquoi? Je ne vois pas de menace pour ma personne.
-c'est ça, ris, ma poulette, mais rira bien qui rira le dernier.
-C'est toi qui es concerné par le proverbe!"
ils se jetèrent sur moi!
<<Pas le temps de me saisir d'exil'um, je dois donc esquiver, ce qui n'est
pas ma qualité première dans un combat>>
Elle s'émerveilla alors de sa rapidité de mouvement et de la grâce de ses
gestes! Mouvement sur le coté, pas à gauche, contorsion, coup de genoux dans
les..., saut au dessus de la lame, pression sur a nuque, croche pied... Son
corps se mouvait beaucoup plus facilement, si bien qu'elle n'avait reçu
aucun coup et qu'elle avait envoyé tout le monde à terre alors qu'il était
une bonne cinquantaine. Il ne restait plus que le sale type, qui était
extrêmement surpris du spectacle:
"Tu aurais pû choisir de meilleurs hommes, quand même!
-Pitié, ne me faites pas de mal!!! Vous êtes une déesse?
-"UNE DEESSE"??!! Et en plus tu m'insultes!!! Meurs!!!"
Elle ne lui a à peine appuyé sur le coeur qu'il était mort!
<<Ouah, moi je vais bien dormir!!!>>


[Tereur_des-mers]

***-Tout a commencé il y a plusieurs années. Lorsque j'étais enfant, je faisais
partie du Clan des Forêts. A cette époque, mon nom était Christof. Lorsque
j'ai atteint l'âge de quinze ans, des hommes vêtus de noirs sont venus et
ont emmené une dizaine des membres du Clan. Je faisait partie des
prisonniers. C'est là que j'ai rencontré Ayn'Sulthor. Il était le maître du
Clan des Ombres, le Clan des assassins. Il était craint et respecté par tous
ceux de son clan. Tout les trente ans, il faisait capturer une dizaine de
personnes dans les autres Clans pour rejoindre le sien. Telle était la loi
parmi les Clans. Je suis donc devenu un assassin au service d'Ayn'Sulthor.
J'était l'un des assassins les plus efficace et doué, ce qui m'a valut le
titre de Terreur-de-la-Nuit. J'ai alors commençé à trouver des informations
sur ce Ayn'Sulthor. Je voulais à tout prix me venger de lui. J'ai ainsi
appris qu'il était à la tête du Clan des Ombres depuis plus de trois cent
ans. Trois cent ans ! Une nuit, je me suis introduit dans les appartements
de Sulthor et j'y ai découvert quelque chose que je n'aurais jamais du
découvrir. Ayn'Sulthor était un chevalier Herilim ! Il m'a malheuresement
surprit et, plutôt que de me faire disparaitre, a fait de moi un goule pour
avoir les pleins pouvoirs sur moi. Je ne pouvait désormais plus lui
désobéir. Il promit de faire de moi un chevalier Herilim à part entière si
je lui vouais une obéisance totale. J'ai alors commit des actes affreux pour
gagner ma liberté. Après quelques années de loyauté, Ayn'Sulthor me libera.
Il fit de moi un chevalier Herilim. C'est ce moment que j'ai choisit pour le
trahir. Je me suis rendu chez le chef du Clan des Forgerons, l'un des chefs
les plus influants sur le Grand Conseil. Je lui ai révélé ce que je savais
sur Ayn'Sulthor. Il m'a dit qu'il ferait en sorte que Sulthor soit écrasé.
Un mois plus tard éclatat la Grande Guerre. Ayn'Sulthor m'avait lancé un
sort pour que je combatte dans son camp. Tous les Clans, à l'exception du
Clan de Chaos, s'étaient ligués contre le Clan des Ombres. Malheureusement,
Sulthor avait eu le temps de faire des Herilims de la quasi-totalité de son
armée. Nous nous battions à vingt contre un. Et pourtant, les Herilims
avaient toujours l'avantage. Finalement, Tout le monde fut tué. Comme
j'était devenu suffisement puissant, mon âme s'est réfugiée à l'intérieur de
mon corps mort. Mais ça ne s'arrete pas là. Ayn'Sulthor était certe
terriblement affaiblit mais il était encore en vie. Je l'ai alors trouvé
agonisant temporairement et j'en ai profité pour le vaincre à jamais. Je lui
ai absorbé toute son énergie vitale (son âme) et ai ainsi mit un terme au
règne de terreur d'Ayn'Sulthor. Depuis, j'ai pris le nom de Tereur et j'erre
sans fin en quête de redemption.
-Je comprend, maintenant. Maître, pardonnez-moi de vous avoir pris pour un
être malfaisant.
-Pour moi, le Mal et le Bien sont les deux faces d'une même pièce.
Réfléchit. Si le Mal disparaissait, alors pourrait-on encore considérer le
Bien comme tel ?
-Je n'avais jamais vu la chose sous cet angle mais il se peut que vous ayez
raison.
-Maintenant que tu connais mon histoire, j'espère que tu pourra un jour toi
aussi trouver la rédemption.
-Je ne la trouverais que quand tous les hommes comme ce Sulthor seront six
pieds sous terre.
-Comme ça, nous partageons le même objectif. Bien, je vais te laisser.
Au moment où je franchissait la porte de la cabine, la voix de Daymned
résonnat.
-Levez l'ancre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Toutes voiles dehors !   Ven 12 Jan - 3:38

Daymned, appellé par d'obscures puissances limbiques nous quitta. Il confia le poste de capitaine à Blackdiamond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aventures portuaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aventures portuaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collection] Romans d'Aventures / Gust. Aimard (La Bruyère)
» [Collection]Le Risque, aventures extraordinaires
» Collection "Aventures" ( 7 rue de la Paix )
» Les aventures étranges de l'agent IXE-13
» Mon magazine policier et d'aventures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les trois Lunes :: Les RP :: Le RP qui nous rassembla.-
Sauter vers: