Les trois Lunes

Et la prophétie de la trinité du chaos s'accomplira...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 High way to hell...

Aller en bas 
AuteurMessage
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: High way to hell...   Ven 12 Jan - 2:48

<< Que de malheur sur ma povre non-vie. Qu'est-ce que j'ai fait au bon
diable pour... au "bon diable", je divague là. Bon où j'en étais, ah oui.>>
"BOUHOUHOUHOUHOU"
(bruit faible) tap tap tap tap
"Hmmmmm"
(toujours faible) tap tap tap tap
"Questquia?"
Kornette se retourna, pour vois qui était l'impotent qui osait la déranger
pendant son moment de faiblesse pur.
Et là Surprise!
"(crie féminin) AAAAHAAA!!! Qui t'es toi?
-MOI? Je suis l'envoyé du Diable.
-Du DIABLE? Tu te moques j'espère.
-Pas du tout, il voudrait voir Korndebouk, le démon/démone.
-Il est au courant?
-Bien sûr, depuis le temps qu'il vous surveille.
-Il me surveille? Il serait la cause de mon changement physique?
-Ptêt ben, Chuis pas au courant, il m'a juste demandé de vous amener à lui."
Sur ce le diablotin (assez laid, ce qui a surpris la miss Debouk (en fait il
ressemble à un vieux sur un corps de bébé (beuark))) ouvrit un passage
menant droit aux enfers.
<< Dans quoi tu t'embarques, ma pauvre. "Ma pauvre"? A croire que je m'y
fait à ce corps!>>
Elle arriva devant une porte immense, rouge, avec, détail surprenant, une
espèce de chatière arrivant aux hanches de Kornette!
"Voilà c'est ici. Indiqua le diablotin.
-Et att..."
Il venait de disparaître dans un tourbillon.
"Et comment j'ouvre ça moi? Termina Kornette, j'ai de la force, mais quand
même, elles doivent faire une bonne 500ène de mètres ces portes."
Justement, les portes s'ouvrirent en laissant échapper une voix d'outre
tombe:
"Entre.
-Je... Bah... il y a que je..., hésitait la démone.
-Je ne te demande pas si tu veux, je t'ordonne: ENTRE!
-E... Okay, fit Kornette, dépitée!"
Elle s'avança donc, espérant que le chemin menant à l'antre du Diable
n'était pas trop long, comme elle l'avait toujours imaginé.
Et ben en fait...
Il était TRES court, ce qui surprit énormément l'arrivante.
"J'imagine que tu es surprise des lieux, comme tout le monde."
Elle venait d'arriver dans un bureau tout ce qu'il y a de plus ordinaire,
avec des armoires ordinaires, un bureau ordinaire, de la paperasse
ordinaire, des lampes ordinaires etc...
"Je... Oui c'est vrai, mais où êtes-vous?
-Ici"
Le diable était, en fait, caché par une pile de papier prenant la poussière.
L'interlocuteur de Kornette était ridiculement petit, il arrivait à peine
aux genoux de la miss, ce qui explique la chattière de l'entrée. Il avait
plus l'air d'un gnome bedonnant que DU Diable, tant craind!
"Vous... êtes le diable?
-Je n'en ai pas l'air, mais oui.
-Je croyais que c'était le grand imbécile costaud qui adore frapper sur tout
ce qui bouge!
-Ah lui, c'est mon adjoint, il aurait bien du mal tout seul à assurer ma
fonction.
-En fait, tout le monde croit que c'est lui le Diable.
-Oui et c'est ce que je veux, sinon nous serions la risée de tous, nous aux
enfers.
-Mais comment ce fait-il que personne ne vous ai viré, vous ne semblez pas
très fort.
-Oh pas besoin de force physique, il suffit d'avoir des qualités de
magicien.
-Ma... magicien? Mais comment? Un démon ne peut être magicien, et un diable
EST un démon!
-FAUX, un démon PEUT devenir magicien, mais pas tous je vous l'accorde.
-Vous m'apprenez quelque chose, mais si vous êtes magicien et que vous me
surveillez depuis un moment, il se pourrait que ce soit vous la cause de mon
changement morphologique.
-Il se pourrait, mais cela ne viens pas de moi, d'ailleurs j'en ignore la
cause et je m'en fiche totalement.
-Okay, mais venons-en au fait, pourquoi me surveiller et me convoquer?
-Parce que tu m'interesses!"
Korndebouk fût vraiment surprise.
"Tu m'interesses parce que tu as des qualités qui te diffèrent des autres!
-Quoi? Lesquelles?"

"Lesquelles? réagit Diable,Bonne question.
Le telephone sonna. Le Diable y répondit.
-Bon, qu'est-ce que je disais déjà? Ah oui, je voulais donc te dire que tu
possèdes la capacité de..."
(Faux courant d'air) fffouuuf
"OH NON!!!! Mes papiers, j'ai mis du temps à les classer et maintenant un
bête coup de vent les renverse!
-C'était quoi?
-Un coup de vent artificiel qui m'a soufflé tout mes rapports.
-Vos rapports? Rapports pour qui?
-Pour les... Mince je ne me rappelle plus de leur nom, des types qui
évaluent le taux de haines et de paix dans le monde humain.
-Et ça sert à ...?
-Ch'ais pas trop, il le demande, je m'en acquitte, sinon je risque de passer
devant le tribunal des affaires du vieux monde.
-Tribunal des quoi?
-des affaires du vieux monde, celui où nous vivons.
-Je croyais que c'était les enfers.
-Les enfers en font partis, enfin, on parlait de ton très spécial..."
(cri strident) CRRRRIIIIII
"Oh non, je viens déjà de te donner à manger.
-De me donner à manger?
-Pas à vous, à lui."
Diable montrait un cochon d'inde.
"Un cochon d'inde?
-Oui, j'aime bien ces petites bêtes, elles sont affectueuses."
<<Houlà, ma raison vacille. Ce n'est pas possible tout ça>>
"Et ben si, lui répondit Diable en donnant des graines à son cochon d'inde,
de nom de dindudiable, Mais tout le monde imagine le vieux monde à sa
manière, du coup tout le monde est surpris en me voyant, où en voyant mon
vieux pote Dieux.
-C'est sûr que j'ai été surprise en vous voyant.
-Oui bon, je vous indiquai que vous aviez donc le pouvoir de...."
(crépitements) crrrchffzzzz pioouuuf
"Pas possible ça!! Maintenant c'est une panne d'électricité!
-Electricité? C'est quoi?
-Oh un truc qui va être découvert dans un ptit moment, toujours que cette
fichue lumière ne marche plus.
-Et avec votre magie?
-Pas que ça à faire moi, bon je vais faire une réclamation chez
l'électricien."
LeDiable disparût.
"EH ATTENDEZ!!!! Vous ne m'avez pas dit ce que j'étais, et comment je vais
faire moi pour rentrer?"

...........

Dans le Bureau du Diable Kornette était perdue.
Kornette se dirigea du coté où elle était arrivée, puis arrivée aux immenses
portes, elle se dit:
<< CHIOTTE, c'est vrai que c'est un diablotin qui m'a amené en ces lieux.
J'irais tout droit, je rencontrerais bien un de mes anciens collègues ou je
me retrouverais dans un coin que je connais.>>
Et avec cet espoir, elle se mit à avancer tout droit, sans savoir où elle
allait. Mais... Plus elle marchait, plus les lieux lui semblaient étrangés.
<<RRRrrrAAAaaa, mais c'est par où? A gauche? A droite? En diagonale droite?
Tout droit? Diagonale arrière gauche? Oblique... J'vais faire comment moi
maintenant?>>
Elle continua quand même face à elle en marmonnant ces mots dans sa barbe
"RRRrrrAAAaaa.... MAIS C'EST PAR OU LA SORTIE? JE VOUS LE DEMANDE !"
Et...
PAF ! Un panneau d'indication apparu.
"C'est quoi ça? Un plan? Alors... il suffisait juste de demander sa route?
Tout ça alors que c'était si simple?"
Elle consulta le plan. Elle n'y comprenait absolument rien, du charabia,
trop d'indications, trop de tunnels, pas possible de s'y retrouver !
"PUT*** YA PAS QUELQU'UN QUI POURRAIT M'INDIQUER LE CHEMIN A SUIVRE, STYLE
UN GUIDE?"
Et...
PAF. Le petit Diablotin du début qui apparaît face à Kornette.
"C'est pour...?
-Ben je... JE vAUX RETOURNER SUr MON NAVIRE !
-Pas de prob."

Pouf magie magie...
"YOUHOU ! Enfin de retour !
-Ah te voilà enfin Kornette.
-Cap'tain Black?
-Je t'attendais, tu dois nettoyer le pont!
-Beuh cap'tain vous v'nez de plomber ma joie.
- Tant mieux. Allez et que ça saute !"
Kornette se dirigea vers le seau. Elle chuchota:
"Pssii le diablotin, ramènes moi où j'étais."

magie magie
"Préfère ça à nettoyer le pont du navire, bon c'est par où maintenant?"

.............

Kornette atterrît les salles des tortures ! Il fourmillait de démons,
diablotins, cerbères etc...
Toujours est-il que l'arrivante se sentie de retour chez. Revoir des êtres
semblablent à elle, Quel Bonheur !
Elle entra dans le bâtiment se rappelant de pas mal de détails. Comme les
délires avec son vieux pote du lycée démoniaque et de la tronche bouffie de
son ex-supérieur.
Un Démon la bouscula:
"Oh attention ! Fît-il.
-Pardon je ne vous avait p... Yondgor?! S'étonna Korndeboukette.
-Oui c'est moi, on se connaît?
-Yep, je suis Korndebouk !
-Impossible, c'est un mâle et il a été banni.
-ça je le sais, j'ai eu quelques changements morphologiques, mais c'est bien
Korn.
-Prouves-le.
-Hmmm... le premier raid qu'on a fait ensemble, environ une bonne dizaine
d'âme de récupérés, on avait fait un concours.
-Com...
-Parce que c'est moi, imbécile !
-Ouah, si on m'avait dit que je te retrouverais ici et sous cette forme...
Comment as-tu fait pour revenir ici, ce n'est pas ta forme qui va bluffer le
Diable.
-J'ai été convoquée par ce dernier.
-VRAI?! Alors, il est comment?
-...
-Pourquoi tu tires cette tête? T'es dans les vappes?
-Non, non. Fît Kornette ailleurs.
-Qu'est-ce que tu regardes?
-Cette beauté, ce corps, ce visage...
-Tu as le coup de foudre? Laisse moi rire ! Toi qui n'est jamais tombé
amoureux de qui que ce soit. Ya pas que la morphologie qui a changé on
dirait...
-Hmm hmm
-Réagis un peu, à la fin !
-Que... veux-tu que...
-QUE TU TE BOUGES !!! Et que tu me montres qui tu regardes si intensément.
-C'est elle là-bas.
-J'te comprends, mais sous cette forme je doute de tes capacités...
-Vas te faire...
-Oui? Etrange, je ne l'ai encore jamais vu.
-Ah bon?
-Ouaip, elle me tente bien.
-HEIN?
-Si tu veux pas que je te devance, vas la voir.
-Oh, c'est bon, j'ai compris, j'y vais.
-Bien."
Elle se décida enfin à y aller. Mais en ce rapprochant de la "nouvelle",
Kornette se fît devancer par 3 Démons costauds, types machos. Ceux-ci ne
parlèrent pas à la nouvelle comme il le fallait, ce qui la mit un peu sur
les nerfS.
Une foule s'était formée autour des deux démon(e)s. Tout le monde chuchotait
en disant que la démone courrait à sa perte, qu'elle était malchanceuse de
tomber sur ce caïd dès son arrivée.
"Toi je trouve qu'il te manque beaucoup de trop de Q.I, et un conseil,
laves-toi les oreilles.
-Quoi?
-T'es un gros c**, et t'es complètement sourd, ça te va comme réponse?"
"Elle va se faire tabasser, dit Yondgor.
-J'men vais lui donner un coup de main, répondit Kornette. Quand il va
commencer à taper, je me jette sur lui."
Kornette se prépara donc.
"Tu la veux vraiment dans la gueule celle-là?
-Non.
-Et t'as le culot de répondre."
Trois choses se produisirent en même temps:
-Le caïd leva sa main bien haute. La "nouvelle" se resta bien immobile.
Kornette se jeta hors de la foule comme une Démente.
Puis:
-La main s'abaissa. On entendit un énorme "AÏE". Kornette arriva trop tard.
"QU'est-ce que... Commença-t-elle.
-Merci de venir m'aider mais ce n'était pas la peine."
La mystérieuse Démone avait arrêté la main énorme du caïd et balancé la
sienne avec suffisemment de puissance pour envoyer valdinguer l'énorme
brute.
[i]


Dernière édition par le Ven 12 Jan - 2:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: High way to hell... (2)   Ven 12 Jan - 2:48

Elle se retrouva toute seule, comme lors de sa dernière visite. Elle observa
les alentours. Elle se trouvait au même endroit que la dernière fois, mais
la porte n'était plus là.
<< Bon ! Je dois aller où? Mais, je le sais même pas !>>
Dès qu'elle se retrouvait chez elle, elle se perdait, c'était plus possible
!
"C'est par ici ! résonna une voix d'outre-tombe.
-Par où? Je vois rien !
-Oups, j'ai oublié d'ouvrir le passage, désolée !
-Pas grave..."
Elle s'engagea dans le chemin finalement ouvert. Elle arriva devant la porte
et se prépara à toquer, quand elle entendit des voix:
"Bon, nous sommes bien d'accord sur vos fonctions, je n'ai pas pû vous
tester, je fais confiance à mon vieil ami.
-Ne vous inquiétez pas, je m'en chargerai.
-Ah, je crois qu'elle est arrivée."
Et la porte s'ouvrit:
"Dites-moi ce n'est pas très poli d'écouter aux portes ! Dit le Diable.
-Heu... ben, je voulais pas vous déranger, donc j'écoutais pour savoir si la
personne était partie...
-Tiens, mais c'est ma sauveuse." coupa l'interlocutrice du Diable.
C'était l'arrivante, ou plutôt, la "si" belle Démone.
"Je... vous... comment... essaya Kornette.
-Je vois que vous vous connaissez.
-Pas vraiment en fait...
-Juste deux ou trois paroles échangées. Encore que, une seule venant de moi.
-Okay, Bon bah alors Kornette voici Shlikäh, Shlikäh voici Korndebouk, je
crois qu'elle préfère les petits tel que Kornette, je me trompe?
-Abslument pas. Confirma-t-elle, vraiment étonnée que le Diable connaisse ce
détail.
-Ravie de faire votre connaissance, Kornette.
-De... de même Shlikäh.
-Bon, Shlikäh je crois que nous en avions terminé, je vous prie donc de
prendre congé.
-Bien, chef.
-Qu'est-ce que je vous avais dit?
-Je vous taquine, monsieur. Peut-être à une autre fois, Korndeboukette"
Elle les quitta avec un large sourire.
"J'espère que Dieu avait raison, mais bon, revenons à nos moutons. Je t'ai
appelée pour terminer notre discussion. Je voulais donc te dire que tu
étais..."

...

"... une magicienne démoniak.
-QUOI? Moi magicienne? pas possible.
-Pourquoi pas?
-Parce que la magie et moi ça fait UN ... moi.
-C'est normal que tu n'en ai jamais eu conscience.
-Je ne crois pas en être une.
-Oh que si.
-J'ai du mal à vous croire. je sens que vous me mentez.
-Je ne mens jamais.
-Permettez moi d'avoir des doutes.
-Il n'empêche que vous en êtes une.
-Et ça change quoi?
-Que tu vas devoir rester. De toutes façons, je doute que tu veuilles
retourner sur le navire jusqu'à ce que Tereur ne soit plus capitaine.
-TEREUR CAP'TAINE? Mais où va le monde?
-Bon tu vas devoir bosser dur.
-Pourquoi?
-Parce que faire sortir ces capacités est l'une des choses les plus
compliquées.
-Et j'apprends à "les faire sortir" où?
-A l'école de la magie démoniak.
-C'est où?
-Tu le sauras en temps voulu."
Et la discussion s'arrêta net, le Diable venait de se volatiliser.
Elle arrive aux enfers, et paf direct elle se re-perd !
<<Bon, je vais chercher cette école.>>
Elle connaissait à présent le chemin, suite à sa dernière visite. Elle tombe
tout à coup sur Yondgor.
"Tiens, mais voilà notre bannie internationalle.
-Hey, resalut vieux pote. Tu pourrais m'indiquer l'endroit où se trouve
l'école de magie démoniak?
-De quoi? Mais ça existe pas.
-Ah bon? Je croyais...
-D'où tu tiens ça toi? Tu te rappelles pas qu'il n'y a jamais eu qu'une
seule école ici?
-Ben si, mais ça aurait bien pû changer depuis mon banissement.
-Bah non.
-Tu pourrais pas me loger alors?
-Comme tu veux, tu te retrouveras juste qu'avec des mecs.
-Pas grave."
Ils partirent donc dans les appartements de Yondgor.

"On y est."
les paroles de venaient de tirer de sa rêverie:
-Voici mon "chez-moi". Clama fièrement le bourreau.
-Dis donc, c'est pas mal chez toi.
-Depuis que tu es partie, je suis monté en grade.
-Ah ouais, je comprends mieux."
Ils se trouvaient devant une grande baraque assez luxueuse.
-Bon, je vais te présenter à mes colocataires .
-T'es pas tout seul là-dedans?
-T'es marrante toi. Comme si ils allaient m'offrir ça. Bien sûr qu'il ya du
monde.
-Ah bon...
-Bon allez que je te les montre."
Ils passèrent sous le porche et se dirigèrent vers le salon et vers les
coloques de Yond.
"HEY !! Salut la compagnie, je ramène du monde.
-Pfiou, tu m'as surpris. Répondit un Biblodémon faisant la sieste.
-Solé Pierrot Lapinou.
-Tu sais bien que je déteste me faire appeler par mon nom entier.
-Faut que je te présente à ma pote.
-Elle est pas mal. Fît quelqu'un intéressé.
-Ouaip, mais pas pour vous. Rétorqua Kornichoute.
-EH OH !! Du calme Kornette, pas le moment de se friter avec tout le monde.
-Kornette? ça me dit quelque chose ce nom. C'est pas un Démon qui a été
banni?
-Exact, c'était mon frère, il a pas survécu au monde extérieur.
-Il avait une soeur?
-Yep.
-J'étais pas au courant, surtout que lui avait une salle tronche et que
toi...
-J't'ai permis d'insulter mon frère?
-Non, mais j'ai pas besoin de ta permission.
-Salaud.
-Pé****
-CAAAALLLLMMMEEE !!!!!
-Okay, je veux bien me calmer, si ces "types" arrêtent de m'insulter moi et
mon frère. Sinon...
-Qu'est-ce que je viens de dire?
-Okay, j'me tais.
-Bon, sage décision. Alors celui avec lequel ça commence bien c'est Wynni
l'demonion. L'autre à coté c'est Pig porquet, et porc épique, ainsi que...
arrête de RIRE !!
-Désolé, c'est plus fort que moi, je me demandais ce qui étais passé par la
tête de vos parents pour vous avoir de tels noms.
-ET après tu te plains parce que l'on t'insulte.
-Korneeeette. Qu'est-ce que j'ai dit? Reprocha Yond.
-Désolé, je ferais un effort.
-Je disais, Bibli Ô Thèq et aussi Râ des gar-rou.
-Salut tout le monde.
-Bon voilà, Voici Korndebouk.
-Je croyais que c'étais celui qui a été banni.
-Ah oui, je me trompe, elle c'est Korndeboukette.
-Ah oui.
-Bienvenue ici, Korndeboukette. Firent tous ensemble les Démons, l'air
malveillant.
-Je sens que je vais me plaire ici...
-C'est sûr, on fera tout ce qui est possible pour que tu sois à tes aises.
-Trop gentil.
-Viens par là Kornette, que je te montre où tu vas dormir."
Ils montèrent à l'étage.
"Dis Korn, c'est pas conseillé de s'en faire ennemis, ils sont heut
placés...
-Moi aussi j'ai des relations hautes placées.
-Il n'empêche que je te conseille de faire gaffe."

A peine arrivée dans sa chambre, déjà un Diablotin lui apportait des
nouvelles:
"Miss Korndebouk?
-Yep, c'est pour quoi?
-Je dois vous transmettre le message suivant: Rendez-vous à la salle 666 de
l'école démoniak à son ouverture."
*POUF* il disparut.

Elle réfléchit quelques instants et s'exclama:
"JE SAIS !!! C'est cette salle mystérieuse qui ne s'ouvrait jamais, personne
n'était capable de dire ce qu'il y avait à l'intérieur.
sa porte s'ouvrit
-Je t'ai entendu crier, ya un prob?
-Nan rien... Ah si. Je ne connais pas le chemin pour aller à l'école.
-Aller à l'école? Pourquoi faire?
-Pour y aller...
-Bon okay, je t'emmène à quelle heure?
-Pour l'ouverture des locaux.
-Mais... Bon va, je poserais pas de questions.
-Heu... Ils ouvrent à quelle heure en fait?
-A 00H30. Mais pourquoi toutes ces questions?
-Pour savoir...
-Okay. IL ne fît rien de plus pour chercher à comprendre. Alors à demain.
-Bonne nuit Démoniak."
Il referma la porte, certaines rides du visages plissées, l'air penseur.
Kornette, elle, s'installa sur son lit, lorsqu'elle se rendit compte que
toutes ses affaires étaient sur le navire.
"Diablotin, chuchota-t-elle, amène toi que je puisse récupérer mes affaires.
-Cela m'est interdit.
-STP...
-Non.
-ça me fairait vraiment plaisir.
-Je... bon okay.
-Merci."
*POUF*
Elle se retrouva dans sa cabine et se chargea de rassembler ses affaires.
Elle s'engagea dans le couloir, croisa zang cargée de courses, ainsi qu'une
toute jeune recrue:
"Hey, t'es qui toi?
-Moi? Une Démone, il est très déconseillé de m'embêter.
-Désolé. Je suis nouvelle et j'essaye de tout faire au mieux, donc virer les
intrus.
-C'est bien, mais c'est rare qu'ils arrivent jusqu'ici...
-Tu pourrais pas m'indiquer une loge, stp? On m'a pas dit où je devrais
aller.
-Va dans ma loge.
-Vrai? Je peux?
-Ouaip, je vais pas tarder à partir pour un moment, alors squattes.
-Merci beaucoup !!
La miss Rogue se mit à courir dans le couloir.
Kornette repartit vers les cuisines, arrivée, elle toqua.
"Entrez.
-C'est moi, dit Kornette en ouvrant la porte.
-Ah Kornette, je viens de terminer une expérience culinaire, tu voudrais pas
me gouter ça?
-Bien sûr.
-Merci."
Korn prît le paquet et retourna dans sa loge.
"Encore toi?
-Bah oui, tu n'as pas tout vidé, donc j'attends.
-Dans 2 sec tu pourras t'installer."
*POUF*


...

"Pssst...
-Hmm?
-Debout.
-Quequia?
-Tu m'as demandée de te réveiller, alors je le fais.
-Si je te demande de m'apporter mon petit dèj' au lit, tu dis quoi?
-Que tu peux aller te faire voir.
-J'm'en doutais !
-Bon, allez debout.
-Aurais-tu l'obligeance, commença gentillement Kornette, de te casser de la
chambre pendant que je m'habille? Termina Deboukette énervé.
-Mais certainement, Chère Demoiselle. siffla Yond en fermant doucement la
porte."
*Quelques instants plus tard*
"Et voilà. Je ne sais vraiment ce qui te passe par la tête !
-Ben en fait... J'ai pas le droit de te le dire...
-Bon maintenant tu te rappelles du chemin, alors tu peux rentrer seule.
-T'inquiète, je sais me débrouiller seule.
-On dirait pas. Surtout vu comment tu t'es mit mes colloques à dos !
-Oui bon ça va, je sais me protéger si j'ai besoin.
-Çà, je le sais. Bon allez à ce soir."
Kornette se retrouva donc seule devant l'énorme bâtiment qu'était l'école.
Elle avait une forme de temple égyptien, mais toute peinte en noir. Des
chaînes sinistres pendaient un peu partout, quelques cerbères gardaient
farouchement l'entrée.
Elle entra dans le bâtiment après quelques péripéties avec les cerbères
(entre autres course à pied, saut de haies, 100 mètres sprint, etc...)et
frissona en pensant à ces sombres années passées entre ces murs, quand même
éclarcient par les moments passés avec Yond. Elle se rappela de sa salle de
cours lorsqu'elle passa devant, des tableaux entièrement faits en os, des
tables et des pupitres faits en métal rouillés extrêment tranchant, de sa
chaise qui bougeait en permanence, si bien qu'elle ne pouvait être assise
correctement, du sang d'âme sur son aile de chauve-souris, des pointes qui
servaient à punir les démons trop gentils, des pentacles d'anti-invocations,
et d'autres détails peu plaisants...
<<Bon m'y voilà ! Cette salle si mystérieuse.>>
Elle inspira un grand coup et poussa la porte...

....

La porte s'ouvrit lentement sur... une salle de classe vide ! La dernière
fois où Kornette avait poussé cette porte c'était il y avait 10 ans, et
depuis elle est toujours aussi vide. Elle se demandait ce qui se passait, si
tout ceci, depuis la première convocation du Diable, n'était pas une très
mauvaise farce de très mauvais goût.
<<Je vais fouiller, on ne sait jamais.>>
Elle se mit à farfouiller un peu partout, des pupitres aux bornes tranchants
jusqu'aux murs recouvert de matériel de punition. Rien ! Il n'y avait
absolument RIEN !
<<J'ai des doutes, d'un coté, le Diable n'a aucun intérêt à me faire perdre
mon temps, ni le sien. Mais j'ai quand même du mal à...>>
**CLAC** La porte venait de se refermer dans un grand bruit. Kornette se
jeta sur elle, et tenta en vain de l'ouvrir.
<<Et mince ! Coincée ici maintenant, sans lumière en plus !>>
Elle se trompait, dans l'obscurité presque complète, elle pû apercevoirun
mince filet de lumière orangé. Celui-ci venait de nul part. Il se stoppait
simplement sur un mur.
<<Qu'est-ce donc?>>
Elle alla du coté opposé au mur éclairé.
<<Etrange, je ne vois pas de sources !>>
Elle se retourna pour voir à quoi ressemblait les formes lumineuses qui
apparaissaient sur le mur, et là... stupeur !
La lumière formait des chiffres sur le surface grisâtre.
<<954? Pourquoi 954? Et qu'est-ce qu'il fait... OH ! C'est 852 maintenant !
539 à présent ! On dirait que c'est en rapport avec mes mouvements, mais à
quoi ça sert?>>
Aisi Kornette, d'un simple mouvement passait de 539 à 654 puis à 731 et à
086.
<<Cool, mais ça m'avance pas à grand chose ! Je dois sans doutes trouver un
nombre, mais lequel et je dois me mettre comment?>>
Deboukette déplaça très lentement un bras, et le chiffre des unités changea.
<<Ah, je vois ! Bon je pense que la tête égale les centaines, les jambes les
dizaines et les bras les unités.>>
Elle refît un test et, en bougeant sa tête tout doucement, changea les
centaines, mais de 5 à 9.
<<Je crois que je dois faire à taton, ou presque. Mais je ne sais toujours
pas qu'elle doit être le nombre à trouver. Faut-il encore qu'il y en ai un.
Et si...>>
Pour avoir le nombre qu'elle pensait bon, elle dût se mettre en grand écart,
les deux mains sur le sol du même coté, et sa cuisse opposée avec son
menton. Pas mal l'extension !
« Ouïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Mer*** le 666 est formé, il doit bien se
passer un truc maintenant, non? »
**Brooom** Le bruit était accompagné d'un tremblement local de Terre. Un
emplacement s'ouvrit dans le mur où s'affichait précédemment le 666.
« Eh ben voilà ! Je ne me suis encore jamais autant contorsionnée. Je ne me
savais pas si souple. »
Sur ce, elle s'engagea dans le passage fraîchement ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
High way to hell...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» High School Of The Dead
» One piece 540-Lv6 Infinite hell
» [Old New] Aileron High Down Force V2 de chez Himoto
» [JEU] WELCOME TO HELL : On va casser du zombi! ATTENTION âmes sensibles s'abstenir [Payant]
» From Hell. Moore/Campbell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les trois Lunes :: Reliques :: Les tribulations d'une démone en enfer-
Sauter vers: