Les trois Lunes

Et la prophétie de la trinité du chaos s'accomplira...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'île au dragon

Aller en bas 
AuteurMessage
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'île au dragon   Ven 12 Jan - 2:11

[ Daymned ]

Deux nuits et un jour que l’équipage affrontait une tempête qui semblait surréaliste.
" Il sait qu’on arrive " songea le damné
"- Terre droit devant ! s’exclama zangel depuis le haut de son mât."
Daymned se dirigea vers BlackDiamond qui barrait le navire.
"- Avec cette mer agitée nous ne pourrons rester fixé au large, et encore moins rejoindre l’île grâce aux canots. Nous-nous ferions renverser et écraser le long de la coque avant même de s’en éloigner. Montre-nous comment tu échoues un navire de cette taille sur les rives d’une île comme celle-ci..."

Daymned regardait son équipage, ils étaient tous là, sur le pont. Ils savaient qu'elle était cette île, une île dangereuse de part les tribus de crache-tout nocifs qui y résidaient. L’une des plus méconnues et plus anciennes terre, une île qui abritait l’antre d’un dragon.
Mais aucun ne montra de peur, tous étaient même plutôt pressés de poser pied sur ces terres.
" Localiser l’antre du dragon, établir une base sur cette île, trouver les herbes que j’avais demandez en prévision du combat contre le dragon, trouver de quoi se nourrir en évitant les dangers et monstres vivants sur cette île, rechercher l’âme manquante à notre équipage…."
Oui, ils allaient être occupés songea le damné…




[ BlackDiamond ]

" Vauriens, petite racaille !! Vous avez pas entendu le capitaine ? Vous croyez que c'est le moment de vous amuser ? Tout le monde à son poste, et que ça saute ! "
BlackDiamond n'en revenait pas... N'avoir rien d'autre à faire en pleine tempête que de jouer à s'accrocher au mât et autre pitreries... En tant que seconde du capitaine, elle était dans son bon droit et remis l'équipage en place. Comme si elle, elle aurait oser s'abaisser à de pareilles effronteries...

L'île se raprochait à vue d'oeil. Les voiles gonflées par le vent menaçaient de se déchirer à tout instant. Les récifs inhospitaliers de l'île ne disaient rien qui vaillent et la montagne noire au centre de l'île dont le sommet formait un crâne aurait glacé le sang de plus d'un pirate expèrimenté.

"Deathwish ! barre à tribord toute ! Novice, Terreur, qu'est ce que vous foutez ? Virez moi l'eau de ce pont tout de suite ! Bibipuma, arrête de révassé et redresse la voile... Zangel ! Dis moi si tu vois un endroit ou s'échouer... "
Aprés plusieurs minutes de lutte contre les éléments, l'équipage de la Lune Sanglante réussit enfin à s'échouer sur un plage de rochers gris.

Le lendemain, la tempête s'était enfin calmée, et une mer d'huile s'étandait maintenant devant les yeux hagards de l'équipage. Le capitaine s'avança et parla en ces mots:
"Mes chers équipiers... Je doit me rendre auprés de Celui que je veux soumettre à ma volonté. Il m'attend, Il m'appelle. Tapi quelque part, dans on ne sait quelle grotte obscure. Voici venu pour vous le moment de prouver votre courage."


[ MonAme ]

MonAme ouvrit péniblement les yeux. Où était-elle ? Pourquoi avait-elle mal partout ? Puis elle se souvient. Le capitaine en colère avait essayait de la châtier... voir tuer, et sans l'intervention de Deathwish, la succube n'y aurait pas échappée. Même Be_mine avait été puni à cause d'elle. Pourvu que Divine ne l'ait pas trop amoché... Elle porta sa main à la tête, tout tournait sans raison. Elle essaya péniblement de se lever mais ses forces l'avaient abandonné. Une voix dans la pénombre, lui chuchota
"Reposes-toi, j'ai du devant le capitaine t'amocher un peu pour que sa rage s'apaise. Tu es restée inconsciente pendant trois jours et il te faudra malgré ta régénération rapide, une semaine pour t'en remettre."
La succube ouvrit grand les yeux. Elle ne demanda pas à l’ombre ce qu’elle avait subi car connaissant ses méthodes, elle pouvait dans sa douleur qu’imaginer le pire. Elle retomba dans une semi-inconscience.

Daymned entra dans la pièce. Sa colère était passée mais on sentait qu’à la moindre anicroche on le paierait.
"Deathwish rends-toi sur l’île avec l’équipage."
L’ombre allait protester. Le regard vide du capitaine l’en dissuada. Elle se présenta sur le pont, croisa l’incorrigible Zangel, l’impétueuse Black, la sanglante Divine, l’assassin Tereur... Elle chercha du regard Bibipuma et les autres. Be_mine lui jeta un regard haineux
" Ils ont d’autres tâches à accomplir, le capitaine les fera mander plus tard " Deathwish inclina légèrement la tête et n’essaya pas de recroiser ses yeux.

Dans la cabine, le capitaine observait non sans une grande fierté l’œuvre de l’ombre. Personne n’avait son pareil dans la torture. Il s’était rappelé le chant limpide des cris de MonAme sous les mains expertes de son âme damnée. Elle l’avait tenue si longtemps en halène qu’il avait finit par s’endormir, bercé. Il s’approcha de la succube et dans un souffle :
"Les hostilités ont commencées avec toi et finiront par toi, la prochaine fois, personne ne pourra sauver ta misérable carcasse. Ce que Deathwish t’a fait subir n’est rien comparé au carcan que je tu connaitras avant de t’exécuter ...d’ailleurs… c’est toi qui me supplieras de t’achever."
Un frisson la glaça toute entière et ne dit rien. Daymned sortit une petite fiole. Fit boire la succube.
"Dans une heure plus rien ne paraîtra..." Il ricana et sortit de là sans un regard pour elle. MonAme le regarda avec haine et rumina les paroles de menace qu'il avait prononcées…



[ Daymned ]

Cela faisait plusieurs jours que Bibipuma, Deathwish et Tereur étaient partis en éclaireur. Pendant ce temps, daymned fit démanteler ce qui restait du navire. Cela servirait à la mise en place des quartiers terrestres en attendant de trouver le repaire de la créature.
L’équipage était prêt a suivre Tereur qui étais revenu et avais trouvé une clairière proche d’une source, lieu parfais pour s’installer. Le damné avait décidé que la troupe irait prendre position le lendemain.


[ BlackDiamond ]

Voila maintenant deux jours que l'équipage de la lune sanglante s'était échoué sur la petite île aux récifs tranchants.
Le campement avait été dréssé avec les restes du bateau à la demande du capitaine sur l'emplacement découvert par Terreur, bien camouflé au milieu d'une végétation luxuriante, bien à l'abris des regards et des éventuels prédateurs.
Daymned était absent depuis plusieurs heures et l'équipage commençait déja à s'inquièter. Les succubes n'aimaient pas tellement ces longues absences, car leurs âmes étaient en possession du capitaine, et lorsqu'il s'éloignait, elles se sentaient vidées de toute envie. Il avait bien dit partir à la rencontre de la dernière âme, et son retour était attendu dans l'impatience générale.
Le soleil était au zénith quand, enfin, il sortit de la dense forêt tropicale. A ses cotés se tenait un être à l'apparence des plus étranges, qu'aucun d'entre nous n'aurait su définir exactement.
Daymned s'avança vers son équipage :
"Voici Korndebouc, démon inférieur bannit des enfers, condamné a passé l'éternité et bien plus encore sur cette île coupée du monde. J'attends de vous que vous acceuillez notre dernière recrue comme il le mérite, et n'oubliez pas que je vous tient à l'oeil."
En parlant d'oeil, celui de Black s'illumina. Pourquoi cette créature avait elle été bannie des enfers ?...qu'importe... quelle alléchante nouvelle proie pour ces élucubrations démoniaques... Elle n'oubliait tout de même pas le brulant souvenir de ces punitions passées, mais l'occasoin était trop belle... La nuit et la moiteur de l'île seraient ses alliés... Cette nuit serait une fois de plus sa nuit...


[ Zébulone ]

Zébulone observait depuis son arrivée sur le navire cet étrange équipage, et se tenait d'ailleurs un peu à l'écart depuis qu'elle avait vu des pirates accrochés au mât.
Pas par peur mais pour rire sans subir la colère des autres pirates. Elle était sure maintenant d'avoir fait le bon choix, l'ambiance ne manquerait pas sur ce navire ....et bientot elle serait prete à combattre


[ Zangel ]

*** Le capitaine nous avait donné quartier libre pour souhaiter la bienvenue au nouvel arrivant.
Perchée sur mon arbre, (vu que Black a perdu mon mât dans sa maneuvre pour garer le navire sur cette ile), je pensais...

Rien de tel qu'un bon feu de joie avec comme conbustible quelque reste du navire et un démon tronant au milieu de ce feu pour fêter sa venue...

Qu'il serait beau Korndebouc, dans son élements, des flammes lui lèchant le corps...***


[ Bibipuma ]

*** Le capitaine m'avait désigné parmis les éclaireurs, je marchais dans l'épaisse forêt. Tout à coup, des nuées de flèches fondirent sur notre groupe.
Nous nous jetères aussitôt dans le combat et aprés un pur massacre, je me rendit compte que mes compagnons avaient disparus... J'étais complètement perdu. Passés quelques fourrés, je resta bouche bée devant ce qui m'apparut être une immense ville débordante d'or. L'idée de piller cette ville me parut plus que tentante et je décidais de rejoindre au plus vite l'équipage.***


[ BlackDiamond ]

Tard. Trés tard. Le vent s'engouffrait dans les branches des arbres comme dans les voiles d'un navire en pleine mer. Ce doux bruit berçait la succube et la lancinante mélopée complice des oiseaux de nuit la plongeait dans un état de semi transe.
Black ne devrait pas sousestimé son adversaire du soir. Elle était assise, adossée à un arbre, et réfléchissais.
Cela faisait maintenant plusieurs heures que son esprit démoniaque vagabondait de ci de là, à la recherche d'une perversité malsaine à accomplir en guise de bizutage, quand un bruit dans les buissons derrière elle la fit sursauter...
"Quoi? qui va là ? C'est toi Moname ?...Zangel?..."
Personne ne répondit... il y eu un court instant de flottement, puis une gracieuse silhouette féminine apparut à la faible lueur du feu de camp. Zébulone.
Black ne savait pas grand chose de celle ci, mais au premier regard qu'elles échangèrent, la succube sut qu'elle avait à faire à une alliée, et une allièe de poids...
"Bonsoir Zébulone... que viens tu faire ici ?... Magnifique nuit sans lune tu ne trouves pas ?
-Bonsoir black... ça fait un bon moment que je vous observe, toi et Moname, et j'avoue que tout ce que vous avez accompli est assez peu brillant.
-Qu...
-Aussi, si tu le veux bien, je me joindrais à vous pour vos méfaits futurs et je pense pense pouvoir y ajouté une petite touche personnelle tout à fait perverse et malfaisante..."
Zébulone avait dit cela avec une petite lueur dans le regard qui plu énormément à Blackdiamond.
"-Soit... Suis moi Zébulone..."
Black mena la jeune femme dans sa tente. Ce qu'elle y firent ne sera pas dévoilé en ces lieux ( cela relève de l'imagination de chacun... quelques rituels obscurs pour certains, quelques enchantements maléfiques pour d'autres... Les garçons peuvent également imaginer un scénario plus alléchant pour combler leurs esprits pervers...oups, je m'égare...), mais toujours est il que lorsqu'elles sortirent, une complicité nouvelle liaient les deux jeunes femmes, et zébulone refletait maintenant l'aura des succubes.
Elles se séparèrent donc pour ce soir, et Blackdiamond pu alors se concentrer sur Korndebouk...


[ Tereur_de-mers ]

Nous venions à peine de finir d'installer le campement quand nous vîmes Korndebouk portant sur ses épaules le corps inanimé de Bibipuma. Le capitaine demanda au démon inférieur de déposer le corps dans sa tente pour qu'il puisse interroger Bibipuma à son réveil.
Mais cet incident n'empêcha pas l'inévitable.
Une fois la nuit tombée et tout le monde s'endormit, Tereur se releva et commenca à préparer le bizutage pour la nouvelle recrue. En traversant discrètement du campement, il vit de la lumière qui émanait de la tente de BlackDiamond.
"Hum, les succubes semblent se préparer elles aussi. Et elles ne sont pas seules, à ce que je vois." En effet, il sentait la présence de Zebulone dans la tente avec les succubes. Un peu plus loin, il entendit une branche craquer en haut d'un arbre.
"Zangel aussi. Bien, bien bien." Il vit, en y regardant de plus près, que Zangel aidait Novice à monter en haut de l'arbre.
"Ma parole, tout le monde s'y met !"
Il continua sa route à travers le campement et vit que Daymned, flanqué de son âme damnée Deathwish, attendait toujours le réveil de Bibipuma. Be_mine, lui, semblait s'ennuyer dans sa tente. En fait, il était plongé dans la lecture d'un vieil ouvrage, à tel point qu'il ne vit pas Tereur dans l'entrebaillement de la tente.
Vlad et Tika-Luma, eux, étaient trop éloignés de Tereur pour qu'il sache ce qu'ils faisaient. Probable qu'ils soient endormis à cette heure.
La DivineDiablesse, quand à elle, dormait à poings fermé (tant mieux, c'est très rare, il faut en profiter; au moins, elle ne torture personne).
Il ne restait que Korndebouk, sans doute nommé ainsi à cause de ses cornes semblables à celles d'un bouc, qui se tenait assit au milieu d'un cercle de feu.
Tereur, qui voulait frapper fort dès le début, balançat de l'huile de requin (reste d'un précédent repas) sur le cercle de feu. Ce qui eut pour effet de produire une superbe déflagration. C'était sans compter sur la vitesse du démon qui attrapa Tereur et le suspendit délicatement et avec une remarquable aisance, par les pieds à un arbre proche.
"Ca t'apprendra à jouer avec le feu." Puis Korndebouk mit le feu au pied de l'arbre et y lanca un peu de l'huile de requin (oui, je sais, c'est si drole que même un démon le fait).
Résultat, c'est un Tereur rouge (comme la lune du cap'taine) qui retourna se coucher, sous les rires de ceux qui tenteraient à leur tour de prendre le démon au piège. Bonne chance pour le bizutage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'île au dragon (2)   Ven 12 Jan - 2:15

[ BlackDiamond ]

En tant que seconde du capitaine, Daymned avait confier à Black le soin de superviser la construction de son abri. La succube le connaisait donc sur le bout des doigts et savait où se situait la petite fenêtre à coté du lit du damné.
Black se rendit dans la forêt, où elle mit en oeuvre sa connaissance des plantes pour préparer une poudre de son invention. Une fois le filtre prêt, elle partit à la recherche de Korndebouk.
Elle trouva ce dernier assis prés du feu, le regard perdu dans les flammes. Sans doute lui rappelait elles sa contrée perdue... Sa silhouette se detachait clairement de la lueur chaude et donnait au démon une carrure impressionnante.
Black s'approcha et s'assit à coté du nouveau venu. La créature cornue la regarda avec méfiance ( il avait déja subit plusieurs tentatives d'attaque ) mais la salua tout de même.
"Bonsoir Blackdiamond... Que me vaut cette visite nocturne ?
-Bonsoir... Rien, je viens juste m'assuré que tout va bien pour toi. L'équipage est aux aboies tu sais, et tu es la cible de nombreux esprits ce soir. Surtout depuis que le capitaine semble s'être détaché des actions de son équipage...
-Bien... ta présence me rassure donc... "
Le regard du démon se posa à nouveau sur le brasier, et Black en profita pour souffler discrètement une pincée la poudre sur Korndebouk. Celui ci ne s'aperçut de rien, mais au bout de quelques minutes, il sentit monté en lui une sensation nouvelle, qui lui rappella bien des souvenirs...
Black s'en apercu et en profita pour lui décocher son sourire le plus enjoleur ( en tant que succube, aucune facette de la séduction ne lui était inconnue ) puis elle détourna aussitot son regard telle une vierge effarouchée. Elle quitta sa position en tailleur pour s'allonger voluptueusement sur le dos, s'appuyant sur ces coudes, pour ainsi dévoiler ses jambes ( au galbe parfait ) au regard du démon. Une lueur lubrique s'éveilla dans l'oeil de celui ci qui tenta d'en approcher la main. Black se déroba alors et se leva gracieusement, toujours en souriant, mais cette fois de façon plus mutine et provocatrice pendant qu'elle fit quelques pas en arrière. Le filtre agissait mieux qu'elle ne l'eu cru, et, à son tour, le démon se leva rapidement, le sourire accroché aux lèvres. Un regard dément éclairait ses yeux. BlackDiamond rit discrètement et s'en fut en courant. Korndebouk la poursuivit.

"Viens là ma belle... N'es pas peur... Je veux juste m'amuser un peu avec ton joli corps ! je sais que tu en as autant envie que moi !!"
Black riait de plus belle en s'elançant vers la tente du capitaine...
"Tu me veux ? Viens donc me chercher !...Approche, mon beau..."
Elle s'arrêta à l'entrée de la hutte du capitaine.Korndebouk s'arrêta également. Black, l'oeil brillant marcha a petits pas tout en reculant dans la cabane. Elle susura :"Approche...Viens..."
Korndebouc se précipita à l'intérieur en criant :
"Où est tu petite chienne ? Allez montre toi, et ça va être ta fête ! Tu n'a jamais entendu parler de l'endurance de Korndebouk ?? Ammènes tes petites fesses ! tu vas voir !!"
...................................................................................................
"PU***N DE BORD** DE MER** !!! QUI OSE TROUBLER LE SOMMEIL DU CAPITAINE EN PROFERANT DE PAREILLES INSANITES ???"
Daymned, furieux, déchaina sa colère sur le nouveau venu pendant que Black, depuis longtemps enfuie par la fenêtre ne pouvais retenir le fourire qui l'assaillait.
Elle avait vu juste. Son filtre de "luxure débordante" était parfaitement adapté à un démon, et, en tant que succube, n'était elle pas experte en la matière ?...




[ Daymned ]

Le démon était la, incrédule et ne comprenant pas tous ce qui se passait. Daymned d’un bond fût debout, s’approchant du démon, déjà de nombreux spectres s’animaient de ci de la…
"- Ne t’avais-je point prévenu ?"
Le démon fut submerger par un flot de spectre, ses dons s’évanouir, et peut à peut, il sentit son âme le quitter.
"- BlackDiamond !!! je ne comprends pas !!! la succube !!!"
A ces mots souffler dans un dernier soupir, Daymned compris ce qui c’était passer. Ne pouvant blâmer l’équipage pour leurs avoir donner quartier libre, il se résolu à ramener le démon du néant. Au terme de plusieurs longue minute, korndebouk s’éveilla à nouveau. Le sang noirâtre qui le recouvrait charriait des odeurs douteuses. Les cornes du démon semblaient pendre le long de son visage lui donnant un aspect de chien battu. Affaiblit mais en vie, le démon fut renvoyer de la hutte.
"- Vas te reposer, et tache de faire disparaître l'odeur de putréfaction qui te poursuit. Redresse tes cornes, tu n'est pas le premier a tomber sous le charme de mes succubes..."
C’est finalement quelques peut amusé que Daymned retourna à son repos non sans laisser une poignée de spectres surveiller son sommeil.


[ Korndebouk ]

***Qu'est-ce qui c'est passé cette nuit? Black était assise à coté de moi et puis plus rien jusqu'à que je fus revenu d'un lieux étrange recouvert de putréfaction!! Elle avait dû m'avoir d'une quelconque manière... Aaaaah la garce elle le paira... Mais je dois me méfier des autres! MAUDITES SUCCUBES, obligé de plonger dans de l'eau glacée pour me débarrasser de cette horrible odeur***


[ Bibipuma ]

*** Le souvenir du trésor me hantait... Le soir venu, je repartit braver la jungle et les nombreux indigènes qui la peuplait.***



[ MonAme ]

Quand MonAme se leva, il faisait nuit noire. Tous étaient près du feu et déjà bien faits. Seul le capitaine était encore sobre. Elle dissimula la rage qui l’habitait pour ne pas éveiller ses soupçons. Elle se mêla aux rires et aux échanges entre coéquipiers. Regarda du coin de l’œil celui qui l’avait fait autant souffrir.
Elle récupérerait son âme damnée !! Elle sourit à Black, la succube était son amie et elle ne voulait pas l’impliquer au cas ou cela échoue. Elle n’approcha pas son taciturne Be_mine, elle le connaissait, elle savait que s’il devinait ses projets il ferait tout pour l’aider mais là elle devait agir seule...
Lorsque la nuit atteignit son apogée, les membres étaient presque tous à moitié endormis. Elle s’approcha de Daymned.

"- Je voulais m’excuser pour l’autre fois, acceptez ce verre de gniole frelaté pour sceller ma soumission"
Daymned la détailla des pieds à la tête, trouva suspect son revirement... Il tint la coupe mais n’y déposa même pas les lèvres

"- Ainsi vous doutez encore de moi !! Soit !! Je boirai seule."
Elle but d’un trait sa coupe et partit. Elle prit une petite fiole et en but son contenu.
Le seigneur des morts sentit le contenu, essaya de trouver une odeur suspecte. Rien ! Versa une goutte sur sa pierre à poison. Rien ! Apparemment elle n’avait pas mentit...Le breuvage était bien ce qu’il semblait être. Il fit un semblant de sourire, leva le calice en signe d’assentiment et but d’une traite.
Un sourire cruel se dessina sur les lèvres de la succube. Elle avait passer le test. Si la sorcière avait dit vrai, d’ici une heure l’avaleur d’âme serait sous son contrôle. Elle regarda le groupe. A présent presque tous dormaient. Elle jubilait. Le capitaine serait conscient de ses actes. Il ne pourrait plus rien contre elle. MonAme d’ici une heure serait capitaine et Daymned à sa merci.



[ Daymned ]

Daymned senti quelque chose d’étrange…
" Elle essai de prendre le contrôle de mon corps !!! hahah la sotte, bien jouons..."
MonAme avait pris les quartiers de Daymned, et de là, elle contrôlait l’ancien capitaine. Sa soif de grandeur était sans limite. La journée s’écoula, et voulant faire un exemple pour tous ceux qui ne se plieraient pas à sa volonté utilisa son pantin pour obliger Vlad le vampire à s’exposer au soleil suffisamment longtemps pour qu’il soit à la limite de l’agonie. Le soir venu Daymned approcha Bibipuma :
"- Sur ordre de ta vénéré capitaine va me chercher les trésors dont tu parles, va et ne reviens que si tu réussis. L’échec serait synonyme de mort."

Bibipuma incrédule bafouilla que les indigènes étais trop nombreux pour lui tout seul mais quand MonAme hurla par la bouche du damné que l’étendu du pouvoir du corps qu’elle contrôlait étais sans limite. Celui-ci, effrayé, parti sans demander son reste.
Alors que tous, avais assisté à la scène, Be_mine fier de moname décida d’aller la rejoindre dans ces quartiers.

La nuit tombait, autour du feu, le renversement du damné étais le sujet de discutions principale. D’un coup, Daymned se leva, et se dirigea vers zangel et novice,
"- Sachez que je contrôle ce corps, mais j’entends aussi par son biais. Comment punir votre refus de vous pliez à ma volonté !!!"
C’est ainsi que les deux membres d’équipage se retrouvèrent à devoir nettoyer les troupes de zombie. Retiré la chaire putréfier des morts les fit vomir à plusieurs reprise. Mais la peur de découvrir l’étendu du pouvoir sur le royaume des morts du damné, contrôlé par moname les fit réfléchir. Jusqu’ou pourrait-elle utiliser le damné se demandaient-elles...
Daymned riait intérieurement du tour qu'il jouait ainsi à MonAme... La faire passer pour une tortionnaire... Quel délice...


Alors que tous commençaient à aller se reposer, Daymned alla chercher Blackdiamond et Be_mine. L’un avait osé pénétré la demeure de MonAme 1ère l’autre osé dire qu’elle était folle.
C’est au matin que le châtiment des deux protagonistes se révéla. Be_mine bien qu’ayant tenté de se défendre et clamant une supercherie, fini attacher sur une croix sur la plage de manière à ce que les vagues viennent fouetter jusqu’à son torse qui au préalable, avais était lacéré. Le sel s’engouffrant dans les plaies était une vrai torture bien que l’ombre, se refusait à hurler sa douleur. Quand a Blackdiamond on la retrouva attacher à un arbre la langue tranchée.
Le sang sécher qui recouvrait son visage lui donnais un air de démente. Bien qu’elle savait que sont pouvoir de régénération lui permettre de retrouvé l’usage de sa langue, elle gardait un goût amer du passage de MonAme au statut de capitaine.
Zebulone se réveillant et constatant le tableau voulus aller détacher Blackdiamond. Ce fut une erreur.
"-Que fais-tu ? demanda le damné
- je détach…
- COMMENT OSE TU ?
- Je .. mais..
- Je suis la capitaine, moi MonAme 1ère et je dirige le damné désires-tu finir à sa place ???
- Non, je .. désolé
- Il n’y a pas de pardon"
Elle fut livrée à DivineDiablesse.

Midi approchait, DivineDiablesse vînt s’asseoir prêt du capitaine, il était la sifflotant occuper à taillé un bout de bois prêt du feu.
"- Tu as récupéré bibipuma comme je te l’ais demandé ?
- Oui Daymned ne t’inquiète pas. Et comme convenu, je n’ai pas toucher à l'autres que tu m’as confiés. Bien que la tentation était forte.
- Bien donnons la leçon à cette sotte."
Daymned se leva et partie en direction de ses anciens quartiers. MonAme qui en sortait au même moment ordonna au damné et a DivineDiablesse d’aller lui chercher à manger.
Daymned : mais bien sur et quoi d’autre ?
Diablesse : je propose que tu t’éventre toute seule moname !
Moname : QUOI, daymned punie l’insolente !
"- La punir !!! De quoi ? Je pense qu’elle a raison, sa t’éviterais de souffrir de trop
- Oui et puis comme ça, Moname tu seras à moitié pardonnée !
- Mais mais que se passe t’il ?
- Comment sa que se passe t’il ? Tu croyais donc vraiment me contrôlais ?
- La pauvre petite succube, sache que depuis le début notre capitaine a senti ta tentative et à jouer ton jeu, te laissant croire que tout allais bien pour montrer à l’équipage ton vrai visage...
- Visage qui ma fois et plutôt plaisant si ce n’est que la cible, c'était moi ...
- Oui vous mon capitaine... Bon que faire de cette égarée de succube complètement mégalomane..."
Moname compris, elle sentit ses jambes tremblais, que pouvais t’elle faire …
"- Vas libérer l’équipage et ramène-les ici.
- Bien daymned."
La diablesse se retira.

Hrp ce qui suit, en raison de la sensibilité des plus jeunes a étais censuré. Pour pallier à cette censure je vous propose un reportage sur la reproduction des crevettes rose bi-péde de …….. hrp

L’équipage était réuni sur la plage, Moname étais attachée en croix sur le sol. Le soir allait tomber, et une multitude de crabe allait sortir de sous le sable offrant un spectacle bien mérité au spectateur. Damned prit la parole.
"- Ce soir elle vous appartient. J’ose pouvoir entendre le doux son de ses plaintes lorsque vous vous vengerez de ce qu’elle vous réservait ...Je reprends mes quartiers sur-le-champ."


[ Zangel ]

***Pour cette nuit je ne ferais rien a cette traitresse de MonAme je laisse les chatiment des autres agir...
Je m' occuperait d' elle un peu plus tard... si il reste quelque depouille d'elle.***

[ BlackDiamond ]

Comment sa soeur avait elle put lui faire ça ? ...
Black s'était retirée, loin de l'équipage en ébulition pour repenser à ce que Moname avait fait... lui avait fait... Elle s'enfonca d'un pas hésitant vers l'intérieur des terres, perdue dans ses pensées...
Ce n'est pas possible... Moname n'aurait pas pu agir ainsi... et le capitaine qui maintenant la livrait en pature au reste de l'équipage... Tend que Black ne comprendrait pas le fin mot de l'histoire, elle n'agirait pas...


Black revint tard au campement. Elle vit Moname attachée sur le sable et s'arrêta net... Des crabes lui courraient partout sur le corps et commencaient à lui lascèrer les chairs. Etourdie par la douleur, le regard vitreux, Moname s'adressa à Black dans un souffle :
"C...C'était...pas moi... Bl..Black, aide moi.. je t'en pr.."
Black resta immobile. Elle sentait le regard acéré de Daymned et même si la douleur de sa consoeur la faisait autant souffrir qu'elle, elle comprit que ce n'était pas le moment, et se détourna.
Quelques minutes plus tard, Black s'approcha de Moname, la débarrassa de quelques crabes, la fit boire, et pensa quelques unes de ses plaies...
"Courage ma soeur...Quand ils seront tous couchés, je te délivrerais."


[ LaDivineDiablesse ]

***Et le Diable lui-même apparut dans les flammes ravissant la Diablesse des bras des damnés.
"-Vous avez passé des lustres sans manger ma chère et vous être encore plus pâle qu’un pauvre soupir perdu dans les décombres. Mais vos tortures n’ont d’égal que ma grandeur et pour vous récompenser, à vos pieds, oh ma Belle du Diable, je vous offre se délicieux bébé... Sustentez votre soif, délectez-vous des entrailles si juteuse, savourez la subtil finesse de se sang encore jeune…"
Et je pris le bébé dans les bras, lui arracher délicatement un minuscule doigt et lui léché tel une exquise sucette... lui lacérer le cou afin d’y retirer le crâne et ingérer le nectar si prisé…
Et dans un éclair, Le diable disparu inondant la lune rouge des milles feux des enfers murmurant encore à mon oreille...
- Je vous renverrai chez les mortels…si…si la torture ne les effrais pas...***


[ Korndebouk ]

***Je me cachais prestement, s'il me voyait j'étais cuit (au sens propre)!! ***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'île au dragon (3)   Ven 12 Jan - 2:18

[ Bibipuma ]

*** Personne ne se soucie-t-il du trésor ??... Soit, j'irais seul... Jeme perdis dans des abîmes de verdures, poursuivit par des myriades d'indigènes... Ils voulaient tous ma peau !***


[ Korndebouk ]

Il sort d'un pétrin il rentre en plein dans un autre! Il avait failli se faire avoir par ce maudit shaman, il avait bien senti sa présence, mais dans un accès de rage, il avait foncé droit dans le piège! Il n'en a réchappé de peu grâce à moi. Le piège était un bête piège à animaux avec un trou énorme et des feuilles plus des branchages par dessus!Au moment de tomber dans le trou je le ratrappais de justesse, de plus ce trou était exctrêmement exposé au soleil lorsqu'il faisait jour!
L'instant qui suivait le moment où j'avais ratrappé Bibipuma, une troupe d'indigène qui avait survécue au massacre nous encercla ! Je lançais un regard à Bibipuma, espérant qu'il m'aiderais...


[ BlackDiamond ]

****Mais point n'en faut !! le pauvre Bibi se souvenait amèrement de sa dernière capture, et resta tétanisé, incapable s'esquisser le moindre geste et blême de peur. Les cornes du démon inférieur se liquéfière de consternation et lui retombèrent, pendante, sur les joues.
Le chaman éclata d'un rire sonore et rengaina son épée. Les indigènes se précipitèrent alors sur les deux créatures de la lune sanglante, les ligotèrent fermement et retournèrent les attchés à un poteau à tête nommé totem. Le chaman éxcécuta une danse digne de Kamel Ouali en intonnant un chant digne de Marianne James. Devant tant de téléréalité réunis, Bibi devint transparent de peur. Korndebouk hurla à la mort, et Marianne-James-Ouali continua de plus belle ses gesticulations. C'est alors que dans un grand fracas de branches cassées, apparut Goldorak ( formidable robot des temps nouveaux )qui lanca ses poings en direction de la cantatrice emplumée. Cette ou ce dernier(e) fit un vol plané de plus de 50 m. En attendant le "AAAAAAAARRGHHH" qu'emmetait le chaman volant résonner dans la jungle équatoriale, Rahan, qui passait par là, cru que son père Raoh, était revenu d'outre tombe et l'appellait à grand renfort de cris. Le héros préhistorique se rua dans la clairière et mis le feu au campement indigène. Korndebouk fut fort heureux de se retrouvé ainsi plongé dans son élément naturel mais n'en oublia pas de détacher Bibipuma qui commencait à sérieusement roussir. Les deux compères échappèrent à un Rahan furieux de ne pas trouver son père, un Goldorak furieux d'on ne sait quoi, et un Bisounours perdu parce que Casimir lui avait dit qu'il y avait des sucettes à la framboise dans cette clairière, mais qu'en réalité, il se foutait de lui parce qu'il lui avait mangé tout son gloubiboulga.****



Bibi se réveilla en sueur. Quel cauchemar étrange il avait fait là...


[ Daymned ]

Qu’étais-ce ces tours étranges qui se jouais de l’équipage maudit ? Se pouvait-il que ce soit le dragon lui-même qui s’amusait au dépend du damné ? Avait-il peur et tentait-il de dérouter l’équipage ? Daymned en doutait, non, il lui montrait sa supériorité d’entré.
De part ces rêves que l’équipage faisais, Daymned entendais parler les siens. Depuis quand les non morts rêvés ? Depuis combien de temps bibipuma combattait il contre ces indigènes sortis de son imagination ? On le voyait jour après jour a la lisière de la forêt perdu dans sa folie. Toutes ces illusions commençaient à peser.
C’est à la faveur de la nuit, alors que tous étais plonger dans leurs songes, que le Daymned entendit un appel. Un appel étrange, envoutant, auquel il ne pus résister…


[ Zébulone ]

Zébulone se disait qu'elle se plaisait bien dans ce nouvel équipage. Elle avait appris à connaitre un certain nombre d'entre eux mais d'autres lui restaient inconnu. Elle décida donc de faire plus ample connaissance, à sa façon .....en jouant avec leurs rêves et surtout leurs peurs. Ce jeu lui plaisait plus que tout, fouiller dans leur esprit chercher ce qui les faisait trembler .....et les faire mourrir de terreur.
Après tout ce n'était que des rêves, "Je ne fait de mal à personne, et puis qui pourrait se douter que c'est moi après tout".
Certain avait déjà fait les frais de son petit jeu, et elle était bien décidée à le faire à tous....seul le capitaine l'inquiétait "et s'il s'en rendait compte !! je ne sais pas si je peux fouiller son esprit sans risque....je verrais plus tard


[ Korndebouk ]

***Je fais des REVES!!!
Mais ce n'est pas possible, pour faire des rêves il me faut un esprit sain et comment un esprit aussi torturé que le mien peut-il rêver??
C'est n'importe quoi. Quelqu'un doit s'amuser à me torturer, mais pourquoi moi?? Parce que je suis la dernière recrue? Et aussi qui fait ça? Une personne de l'équipage, le capitaine peut-être ? Nan je divague là, mais comment savoir ce qui se trame derrière ça? Est-ce que je suis le seul à faire des rêves aussi étranges? Dans lesquels ils regardent une boîte étrange avec des images qui défilent et qui écoutent de la music qui sonne bizzarement? où encore dans des lieux étranges avec des animaux aussi invraisemblables qu'un dragon au fond de l'eau, des créatures qui... qui... C'est indéfinissable!! Je dois rester seul un moment, le temps de réfléchir à tout ça et aussi pour retrouver une "existence normale" de démon!***


[ BlackDiamond ]

Le soleil était haut dans le ciel et la chaleur insoutenable. Une grande partie de l’équipage se reposait à l’ombre des arbres, et d’autres étaient en proie à la plus pure des folies :
Bibipuma errait de ci de là, s’agitant comme un dément, cherchant à combattre les chimères de son esprit troublé par on ne sait quel maléfice.
Korndebouk dormait en proférant des paroles étranges : « NON !… non… pas eux…NOONNN ! ! … éteins là ! ! éteins la boite !… lumière… bruit ! ! ».
Enfin, Zangel voletait d’arbres en arbres avec un sourire de folle, jetant des pâquerettes sur la cabane du capitaine en fredonnant la marche nuptiale.

Les deux succubes s’étaient rejointes dans la hutte de Moname, et menaient une discussion très animée depuis plusieurs heures.
« Black… Comment puis je faire pour te convaincre ! Oui, c’est vrai, j’ai voulu le pouvoir, oui, j’ai tenté de contrôler le damné… Mais jamais, ma sœur, jamais je n’est tenté quoi que se soit contre vous ! Daymned a tout inventé ! Je ne le contrôlais pas… Il agissait comme bon lui semblait !
- Moname… J’ai du mal à te croire. Et pourquoi ne m’a tu pas parler de ta tentative ? Tu sais que je t’aurais soutenue, mon désir de pouvoir est…
- Mais puisque je te dis que je ne le contrôlais pas ! C’est lui qui vous manipule depuis le début ! Tu as bien vu comment il m’a humiliée… Je n’est rien ordonné contre toi ni contre personne ! »
Black resta septique un long moment, mais Moname, à force d’argument acharnés et désespérés finit par la convaincre.
« Ainsi se serait lui… Lui qui aurait mené une telle campagne de tortures juste pour te discréditer, et tuer dans l’œuf toute envie de mutinerie…
- Contente de te retrouver de mon coté Black… Tu commençais à me manquer ! »

Les succubes sortirent alors de leur abris avec l’idée en tête de trouver un petit fond de rhum quelque part.
C’est alors qu’une chose les troubla. Elles se sentirent dépossédées, comme si une main de fer s’emparait de leurs esprits. Elles s’arrêtèrent net. Quelques secondes passèrent au cour desquelles leur confusion s’accrut de plus en plus.

« Regarde Black ! Là Bas… »
Les yeux de Black se posèrent alors sur la chose la plus désirable au monde :
Deux magnifiques incubes totalement nus ( pour votre culture générale à tous, l’incube c’est l’entité masculine équivalente à la succube.) sortaient de l’eau… au ralentit. L’un avait les cheveux d’un blond couleur blé et la peau mat des surfeurs américains tendit que l’autre à la chevelure plus noire que l’ébène possédait un peau d’une clarté éblouissante. L’eau de la mer turquoise coulait délicieusement sur leurs muscles parfaitement dessinés mettant en valeur leurs formes parfaites.
Black et Moname avancèrent lentement vers les apparitions comme hypnotisées… Puis elles se mirent à courir à toutes jambes. De plus près, elles découvrirent tous les détails les plus alléchants que l’on peut accoler au physique masculin. Les yeux verts foncés de l’un et noirs profond de l’autres finirent de les séduire, et les succubes se jetèrent à l’eau pour saisir dans leurs bras les créatures divines et assouvir leurs fantasmes les plus secrets et comblé leurs frustrations accumulées depuis des temps immémoriaux. Mais plus elles s’avançaient, plus les incubes semblaient s’éloigner et leurs mains se refermaient toujours sur du vide.

Daymned sortit de sa hutte après une sieste de quelques heures et en se tournant vers la plage vit ses succubes patauger dans l’eau tentant de saisir à bras ouverts le vide devant elles.
« Encore lui… ces hallucinations deviennent…fatiguantes. Il me cherche, c'est ça !... Qu’il ne s’inquiète… je le trouverait. »



Il y avait maintenant plusieurs heures que Black et Moname tentaient de saisir les délicieuses illusions. La fatigue commençais à les gagner, et elles trébuchaient à chaque pas.
"Viens là mon beau ! allez viens !!!
- Moname !! ça y est je le tien!!"
Enfin, Black avait réussit à saisir le magnifique ténébreux qui se refusait à ses avances. Voyant ceci, Moname se précipita sur le blondinet et l'attrapa à son tour avec délectation. Les succubes se mirent alors à les embrasser à plein bouche.
....................................................

"BLACK !!...arrête ça tout de suite si tu ne veux pas finir pendue par les pieds à un cocotier !!!!" Le capitaine était furieux.
"Ca...Capt'aine... je fais quoi..?" Tereur ne savait pas comment réagir fasse aux assauts langoureux de Moname.
"MAIS J'EN SAIS RIEN MOI !!!" vociféra Daymned en tentant de se dépétrer de Black totalement hypnotisée et pendue à son cou.
"V...vous croyez que... que je pourrais... enfin... que je pourrais l'enmener dans ma hutte pour... enfin vous voyez?
-Manquerais plus que ça ! Tu veux profiter de la situation c'est ça ? Pense donc à ce que Be_mine fera s'il vous découvre...
-Oh bel incube... Viens, viens avec moi... sussura Black à l'oreille du capitaine.
-Euh...oui, pourquoi p..enfin NON !! SUFFIT MAINTENANT !" hurla le damné en se débarassant de la succube. Il saisit Terreur, dont le visage avait pris une couleur pourpre, par l'épaule en envoyant Moname valdinguer dans les flots, et l'enmenant fermement sur la plage.

"Il faut trouver un moyen de mettre fin à cette mascarade !!...Tout cela devient.. embarassant." Puis le capitaine se tourna vers la forêt l'air rageur et retourna d'un pas ferme dans sa hutte, avec Black sur ses talons.

Elle entra dans la hutte du capitaine...
"Prends moi ! pour l'amour du diable, PRENDS MOI !! je ne peux plus attendre..."
Daymned se retourna vers elle. L'expression de son visage était insondable.


[ Zébulone ]

Cela faisait longtemps que Zébulone ne s'était autant amusé....Voir les succubes tenter d'attrapper des fantasmes pour finalement s'accrocher au cou du capitaine et de Terreur ! La tête de ces derniers la faisait encore rire en y pensant .....mais il est temps de passer aux choses sérieuses : le capitaine ! Surtout maintenant que Black est entrée dans sa tente c'est le moment ou jamais de jouer un peu, nous allons voir s'il est si fort que ça.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'île au dragon (4)   Ven 12 Jan - 2:19

[ Daymned ]

Daymned était couvert de blerk gélatineux. Deux jours qu’il était parti à la recherche du dragon pour tomber sur ces « sachets alsa » sur pattes. Après s’être débarrassé de ces crèmes - et en avoir goûter ( après tout … ) - il décida de se concentrer sur le clone qu il avait laissé au camp pour savoir comment évoluaient les choses.

- "Prends-moi ! Pour l'amour du diable, PRENDS-MOI !!"
Le clone regardait blackdiamond tenant fermement un balai et le couvrant de baiser.
C’est alors qu’elle plaqua la divine créature, chimère de son esprit voilé, contre le mur. Ceci fait, l’étalage de flacons divers et variés du damné trembla sous le choc et s’écrasa au sol sans manquer asperger le balais et Blackdiamond. La réaction du mélange de tous ces produits mélanger sorti Blackdiamond de sa torpeur face à une seconde Blackdiamond sortit du néant. Celle-ci s’approcha de son double…
Le clone, lui, secouait la tête atterrer par ce qui se passait. Petit a petit il disparaissait, le damné lui ôtant la vie qu il lui avait donnée.

" Il est vraiment tant de trouver ce dragon..."
Une chose interpellait le damné: l’appel entendu il y a deux jours lui indiquait le camps.
Ce pouvait-il...?


[ Tereur_de-mers ]

***Après ce sinistre épisode avec les deux succubes, je me rendis dans ma tente pour me reposer. A mon réveil, j'entendit un cri déchirant, féminin. Je sortit héroïquement de ma tente (ben quoi ?) ... et m'aperçus qu'il s'agissait seulement du capitaine qui, debout sur une chaise, hurlait à la mort parce-qu'il y avait un squelette de requin à ses pieds. Riant aux éclats, je regardais la scène. Le requin avait fini par réussir à monter sur la chaise et était entré dans le pantalon du capitaine. Voulant bien faire, Black tenta de brûler le requin. Malheureusement pour Daymned, les vêtements que portait notre capitaine s'enflammèrent. Quand le feu s'éteint, il ne restait plus que le caleçon (blanc avec des pois rouges et des fleurs vertes) du damné dans lequel gigotait le squlette de requin. On entendait Zangel crier "Tibia ! Sort du caleçon du capitaine, tu va te faire mal."
Avec cette poiscaille dans le caleçon, Daymned se remuait comme s'il faisait la danse des fesses. A force de se tortiller, le capitaine finit par perdre sa rotule au moment où Tibia sortait de son caleçon. Zangel, qui volait au dessus du capitaine, plongeat pour rammasser la rotule et la placa dans un arbre. Daymned, furieux, escalada l'arbre pour récuperer sa rotule. N'ayant que l'usage d'une seule jambe, il avait les plus grandes peines du monde à grimper. Au moment où il attrapait la branche sur laquelle qe trouvait sa rotule, la branche cassa, et le capitaine tomba net. N'étant qu'un sac dos, il se brisa en mille morceaux. Les succubes, toujours animées de bonnes intentions, vinrent reconstituer le puzzle. Sauf qu'elle n'étaient pas très douées pour ce jeu. Finalement, la capitaine se trouva avec un bras au menton, un jambe au niveau de l'oreille, le deuxième bras dans le dos et la deuxième jambe au milieu de son bassin.***

A ce moment, j'ouvrit les yeux, et m'aperçut ainsi que ce n'était qu'un rêve. Dommage, j'aurait bien aimé voir comment le capitaine aurait pu se remettre en ordre.


[ Zangel ]

*** Ce matin la je me reveillais calmement sans aucune chute d'arbre( pour une fois).
Quand je croisis le capitaine, il m'ordonna la chose la plus incongrue au monde...

Je m'affairais donc toute la journée pour préparer un banquet, des coktails, des decors........
Le soir venus l'equipage se mit sur son 99.
Assister au mariage du capitaine et de Bibipuma, quel honneur !
( Nous ne vous devoilerons pas qui portait la robe de mariée ou alors contre une forte donation d'or et d'alcool seulement...)
Le mariage fut magnifique, les convives rassasiés, et un peu emechés, mais c'est une habitude me direz vous...
Mais ce fut une nuit tres agitée pour les mariés et moi-même... A peine etais-je instalée sur ma branche que me suis retrouvée a terre avec un enorme mal de tête.

Je regardis autour de moi... Le campement etait calme .
Avais-je revé ?
Seul l'equipage le sais ...***

[ Korndebouk ]

***... Dans l'équipage, tout le monde devient fou ou se réveille en sueur !
Je n'en peux plus de cette atmosphère il faut que je m'éloigne un moment voir si cela va mieux...
... Plus je m'éloigne, plus tout ce qui m'entoure devient invraisemblable ! Au début, lorsque je m'étais à peine éloigné du campement, seul les délires de mes compagnons n'étaient pas normaux. Puis, peu à peu, tout à changer!!! Les arbres se sont mis à se dandiner sur de la musique qui venait d'une noix de coco et les animaux commençaient à parler !
Le pire c'est qu'ils parlaient comme s'ils avaient toujours sû résonner en parlant un langage scientifique :
"Voyez vous mon cher, disait un ouistiti à son congénère, cet étrange humanoïde que voici est en fait un démon. Ils sont bêtes comme leurs cornes, tout ce qu'ils savent faire, c'est s'incliner devant le diable, qui celà dit en passant n'est pas beaucoup plus intelligent qu'eux !
-Ils parait qu'ils font souffrir de pauvres âmes !
-Pas de pauvres âmes, des êtres encore plus stupide qu'eux !"
Je débloque et pourtant, j'ai bien tenté de me pincer, mais rien à faire ils étaient toujours là.
Plus loin je tombais sur des éléphants... Ils fabriquaient des sabres articulés, des bateaux pliables, des perroquets electriques et autres bidules...***


[ LordX-mcKie

« Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel de tout les diables….. »
X-McKie, Lord de son état, venait de voir s’envoler la belle Morphée dans les bras d’un quelconque tapage nocturne qui puait le squattage d’île déserte.
Si il avait le sommeil lourd, il lui semblait qu’il avait égaré ce dernier depuis une éternité, en fait 2 ou 3 semaines selon son calendrier des évènements insolites qu’il tenait à coup de coutelas sur le montant de son lit (ou plutôt sur la seule planche de son navire échoué qui n’ait pas encore pourri et qui lui servait de lit depuis lors).
Il y a peu d’évenements sur une île déserte pour un vieil ermite, donc, l’arrivée d’un équipage aussi agité constituait une crise comparable à un incident diplomatique interstellaire.
Le vieil ermite connaissait bien son île, ainsi il avait observé très tôt la venue de ce navire qui semblait voguer au dessus des flots. Ce jour même il dût fournir un effort phénomenal pour retrouver l’usage de la parole.
Cependant il n’était pas du genre à parler tout seul et même s’il se revendiquait être un ermite, il avait toujours près de lui Murray son compagnon d’infortune. Ils ne s’étaient pas parlé depuis leur dernière dispute, il y a trois ans. Ce jour là, Murray , pris d’une crise de somnambulisme aigu avait tenté d’arracher à son compagnon l’un des rares morceau de viande qui constituaient son mollet.
X-McKie avait trouvé Murray le jour ou pillant le tombeau de ce dernier il avait découvert un cerceuil poussièreux plutôt prometteur. Cependant dès qu’il l’eut ouvert un crâne jaunit et claquant des dents se jeta sur lui et attrapa sa main avec les restes de ses dents déchaussées emportant au passage l’un des quatre doigts de la main gauche qu’ils restaient à X-McKie. Depuis ce jour ils ne s’étaient plus quittés; car, en effet, après avoir laché prise, Murray se présentât comme un crâne maudit (sa malédiction portait sur le fait d’essayé de pirater sans membres ni tronc ce qui est plutôt génant). Cependant, X-McKie trouva très vite des raison personelles de s’enticher d’un crâne félé et quelque peu cannibal.

Après ces trois ans de silence les deux compagnon s’entrenirent quand à l’arrivée de cet équipage sur leur île plus vraiment déserte :
«Par les cinq caleçons de MacGregor qu’est-ce qu’ils viennent foutre là ?
-Milord depuis le temps que vous attendez un navire vous n’allez pas joué le voisin emmerdant !
-Arrète ça tout de suite Murray tu sais très bien que je deteste que tu prennes ce ton mielleux quand tu me parles…
-Excuse moi vieux crouton mais j’ai pas encore digéré ce coup de tatane qui m’a décollé la machoir… Bon passons au plus important qu’est-ce qu’on fait maintenant ?
-Le plan que l’on avait prévu, on attend quelque temps qu’ils soient convaincus que l’île est déserte puis on passe a l’assaut. Tu te rappellles de ce que tu doit faire ? Je te lance dans le tas tu sème la panique et moi j’égorge tout le monde. On recupère le navire et on se casse.

Sur ce vint le jour de l’attaque, cependant X-McKie ne se reveilla pas vraiment à l’heure prévue et lorsqu’il se reveilla c’était pour sentir le froid d’une lame d’acier lui traversant le corps. Il ouvrit les yeux et se retrouva face à deux orbites vides, quelque peu maculées de blerk gélatineux, dont le noir semblait lui aspirer toute volonté.

« Ainsi tu ouvres les yeux…. Tu étais donc déjà mort quand je t’ai éventré. Il faudra que tu m’expliques ce qui t’ai arrivé. »
Sur ce il reprit son épée toujours plantée à travers le vieil homme, le chargea sur son épaule et ne le déplanta que pour le jeter dans un trou de son campement au dessus duquel se penchaient une quatorzaine de regards railleurs provenant de yeux livides eux même appartenant a des visages aux traits cadavériques.


« Ainsi depuis tout ce temps je serais mort ? ? ? »


[ Korndebouk ]

*** Ces éléphants me remarquèrent et me prirent pour un voleur!
"Tu vas voir comment on s'occupe des personnes de ton espèce,disait-l'un.
-Nous, on les ejecte grace à nos inventions de l'autre coté de l'île, rajoutait l'autre.
-Tu vas voir, le paysage est magnifique de là-haut!
-Tu vas dire bonjour aux mouettes et aux goélands pour faire un pitit plongeon du coté des requins et autres poissons affamés!"
Sur ce, ils me mirent dans un canon des plus simple!
<<C'est ça, leur invention ? Mais c'est un bête canon!>>
Les voyants diriger le canon vers l'interieur de l'île, je me demandais pourquoi ils parlaient de poisson. Ils actionnèrent le canon et je fut éjecter plus haut que je ne le fût jamais ! Quelques oiseaux se plantèrent dans mon corps au passage.
Je me suis retrouvé dans la mer... Leur canon était beaucoup plus puissant que les notres! Le plongeon fût brutal; Je commençais à nager, lorsque je me suis rendu compte que je n'apercevais plus l'île...J'étais perdu en plein milieu de la mer...
Je desepèrais lorsque Tibia, flairant son jouet adoré
me retrouva et me ramena auprès de mes compagnons.
...........................................................

Je me révellais en sursaut au milieu de mes compagnons toujours dans leurs délires! Si j'essaye de m'éloigner du camp, c'est encore ma folie qui prend le dessus. Je suis donc prisonnier de mes délires...
En me levant j'entendais des gemissements venant du trou des prisonniers, je me penchait et ris en voyant un ermite mort depuis au moins 1 ou 2 ans!! Le pire c'est qu'il semblait s'en être remarqué il y a seulement 1 nuit!



[ Daymned ]

"- Donc je disais pourquoi venir sciemment se perdre sur une île telle…
- MURRAY c’est bien sa ?
- Oui oui, c’est ainsi que…
- Je jure que je pulvérise ce qui te reste de « vie » sous ma botte si tu ne te tais pas de suite."

En arrivant au camp, le damné vit son équipage épars, korn manquais à l’appel.
Daymned posa Murray à terre.
Le damné jeta ensuite le mort dans une fosse.
"- Je n'ai pas trouvé le dragon, mais ça ! je veux savoir s'il sait où il se trouve. S’il est coopératif et qu’il désire nous rejoindre, accueillez le comme il se doit. En cas contraire, Diablesse il est à toi."

Daymned regarda son équipage avec attention. Après avoir demander à Tereur de lâcher la jambe de moname et promis une mort atroce a Be_mine si celui-ci décapitait le zombi, il se dirigea vers ses quartiers. S’arrêtant sur le pas de l’entrée il se trouva face au double de Blackdiamond. Portant sa main sur sa poitrine il sembla se nourrir de cette chimère. Le double peut à peut disparu...
"- Hallucination ou non, je réserve le même sort à quiconque entrera dans ma cabine a l’avenir. Novice ! Va récupérer Korn là où il se trouve...
Deathwish, je repars demain, d’ici la, le camp sera revenu à la normale n’est-ce pas ?Black, MonAme, quelque soit la méthode utilisée, qu’il reste ou non avec nous, s’il sait ou se trouve le dragon, demain je veux le savoir.
Zangel descend de ton arbre j’ai besoin de quelque larme de sang pour me soigner.
ET TROUVEZ CE MAUDIT DRAGON !"

Daymned entra en trombe dans sa cabine.

................................

Au matin le camp était désert, ni Deathwish pour le rapport, ni le mort dans la fosse, pas même zangel en haut des cîmes. Il ne restait de l’équipage présent qu’une poignée de squelettes animés par les spectres rouges du damné.
"Puisqu’il doit en être ainsi… retour a ma damnation, seul, j’irais remonter cette montagne d’obstacles, j’affronterais les créatures les plus noirs qui soit "
Un dernier regard sur le camp déserté, puis Daymned repartit vers sa destinée.

"Je n’aurais de cesse de te chercher, âme perdue, mais d’abord il me faudra l’âme de ce dragon pour affronter mes ténèbres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'île au dragon (5)   Ven 12 Jan - 2:23

[ MonAme ]

Les effets de l’île ne touchaient pas Be_mine, d’un œil mauvais il regarda ses compagnons. Comment des êtres morts sont-ils capables de se faire leurrer de la sorte ?
Il alla chercher une MonAme presque hystérique qui essayait en vain d’attraper un apollon invisible. Il lui infligea une paire de claque magistrale et pénétra son esprit.
Il vit à travers ses yeux et s’aperçut qu’il y avait quelqu’un d’autre !
Ainsi le dragon était imaginaire, un membre de l’équipage jouait la folie... Quoiqu’il arrive, il trouverait cette personne.

Il s’écorcha le poignet et le tendit à MonAme

"- Bois ça stupide femelle. Ainsi ma compagne est aussi faible que la plus simple des mortelles !"

Dans sa brume, La succube entendit les propos de son compagnon. Une sourde colère l’envahit. Le sort s’évapora.
Toutes canines dehors, la vampire regarda Be_mine !

"- Comment oses-tu me parler de la sorte ! Moi qui suis ta créatrice, ta femme, ta compagne !"

Le vampire sourit d’un air ironique, amusé...

"- Je te retrouve enfin ma belle, j’ai cru pendant un instant que tu aimais les jeunes surfeurs blonds.
- Celui ou celle qui m’a fait ça le paiera de son sang, foi de MonAme !"


Le poignet de Be_mine cicatrisa

"- Le dragon n’existe pas, un membre de l’équipage se joue de son pouvoir. Et le capitaine a ramassé une nouvelle âme.
- Allons réveiller Black, je n’ose même pas imaginer à qui elle s’en prend en ce moment."

Le nosferatu éclata de rire mais ne dit mot. Il voulait voir comment réagirait sa compagne en voyant son amie en train d’essayer de séduire le capitaine...


[ LordX-mcKie ]

"-Je suis vraiment ravi d'avoir fait votre connaissance vraiment....mais pourriez vous avoir l'obligeance de ne pas me jettez trop violemment auprès de X-McKie? Non? Bon tant pis a bien...
bordeldebordeldebor....CRACKschschlurp...

-Murray dessere les dents du haut de mon crane et laisse ce qui me reste de cervelle en paix tu veux?"

C'est ainsi que le Lord fut sortit de son demi sommeil.
Il avait essayé de comprendre ce qui c'était passé ces dernières années mais celles ci semblait s'évaporé au fur et à mesure qu'il les rappelait à sa mémoire.

"-Murray, j'ai du mal à me rappeler le moment où je suis... mort... enfin, en quelques sortes( cette idée avait encore du mal à s'établir définitivement dans son esprit)

-Oh vous savez c'était quelque part entre la fameuse chasse aux tiques qui vous infestés depuis des mois et cette magnifique trouvaille d'une mines de noix de coco qui se révélèrent plus habités de toutes sortes d'organisme fascinant...

-Merci beaucoup. Si, franchement ton aide m'est précieuse...

-Vous devez comprendre Milord que je ne peux vous révéler votre passé ainsi... vous devrez le retrouver par vous même; tout comme vous l'avez déjà fait pour vos origines d'ailleurs.

-Je n'ai aucune envie de m'étendre la dessus vieille bourrique et d'ailleurs toi non plus tu n'as pas trop l'air de savoir qui tu es vraiment..... Pour un crâne maléfique tu me semble un peu restreint dans tes pouvoirs ces derniers temps....

-JE SUIS un crâne maléfique que ca vous plaise ou non et ne vous avisez pas d'en douter. Je pourrais bien appeler tout les démons de l'enfer afin qu'ils vous arrachent les...

-Les demons de l'enfer!! Ils sont déja là si tu ne t'en es pas encore aperçu!! et tu n'as d'ailleurs pas l'air de les contrôler parfaitement

-Je vou...

-Suffit! c'est déja par ta faute si je suis dans ce trou, apparament tu avais mieux a faire que de faire ton quart de garde.C'est aussi par ta faute que je me suis échouer sur cette putain d'île alors maintenant tu vas boucler ce qui te reste de machoire!
Apparament ils cherchent quelque chose mais la folie les frappes et tu sais très bien pourquoi...Cependant ils ne tarderont pas à retrouver leurs esprits donc j'ose esperer pour toi que tu sauras garder ce que tu sais car jamais ils ne doivent Le découvrir! JAMAIS! méfie toi de tout et de tout le monde... même de moi, tu sais bien que je ne suis pas immunisé contre ce qu'ils sont en train de subir..."


[ BlackDiamond ]

« Je meurs………….
Quoi ? ? ? Je meurs ? Je me vois mourir ? Y’a un truc qui cloche là… Y’a 5 minutes j’étais dur le point de me taper le mec le plus canon qui est jamais existé a travers les âges, et là, je me vois mourir ? ? ? »
Black hallucinait. Elle se voyait, elle, en chair et en os devant ses propres yeux , en train de se vidée de toute essence vitale… Plusieurs minutes passèrent au cours desquelles elle resta sans voix devant sa propre image agonisante ; Puis le clone disparut, comme s’évaporant dans les airs.
« HALLUCINATION OU NON, LE PROCHAIN QUI FOUTRA LES PIEDS DANS MA TENTE SUBIRA LE MEME SORT !! »
Le hurlement de Daymned la fit revenir à elle. Puis elle se souvint. Moname, la mer, les incubes, son double… Tout cela n’avait été que pure fiction. Complètement abasourdie, elle n’eut de courage que pour se rendre dans sa hutte, s’allonger, et se plonger dans le plus lourd des sommeils.

Au matin, lorsqu’elle s’éveilla, les souvenirs de la veille lui semblait trop lointains, et elle s’accorda a penser que tout cela n’était qu’un rêve comme tous ceux qui troublaient le camp ces derniers temps.
A peine sortie, la vision du capitaine transportant une masse informe sur son dos la frappa de plein fouet…

Le damné jeta le vieil homme au fond d’un trou sur la plage et s’éloigna d’un pas rageur. Curieuse, Black s’approcha du bord du trou où étaient déjà agglutinés les autres membres de l’équipage.
Un vieil ermite rabougri était assis et regardait sans comprendre les visages interrogateurs de l’équipage.
Après quelques instants de flottement, les attroupés finir par se disperser.
Alors que Korndebouk passait devant un crâne parlant ( mystère de plus ), ce dernier, sans raison aucune se jeta sur son mollet gauche. Le démon lui jeta un regard dénué d’intention, le saisit, et le jeta au fond du trou.


La nuit venue, Moname rejoint Black sur la plage non loin du campement.
« Ma sœur, tout ici est cause perdue. Rien ici n’est vrai, il se joue de nous !
- Qui ? le dragon ?
- Non ! Ce vieux au fond du trou… il sait des choses assurément. Je l’ai sentit
- Lui ? mais enfin l’as tu bien regardé ? il est bouffé par les mites depuis des millénaires…
- Tu te trompes… il vaut plus que cela. »
Pendant quelques instant, Black tourna son regard vers le trou et un frisson lui parcourut l’échine.
« Je… je pense que tu as raison…. Il sait des choses, et il nous les cache.
- Et le moment est venu de nous amuser un peu…. »

Les deux succubes se levèrent et s’approchèrent du trou qu’occupait l’ancêtre.
Il dormait.
« Mesdemoiselles, je suis flatté ! je me présente, Murray, crâne maléfique, pour vous servir. Enchanté de faire votre connaiss…
- La ferme ! pesta Black en poussant du pied une pelleté de sable sur l’importun.
- humrfff… Espèces de sales petites catins, attendez que je déchaîne ma colère, le ciel sera de sang, la mer sera de…
- Tais toi imbécile. »
Le vieux avait ouvert les yeux mais restait immobile.
« Mesdemoiselles ? vous désirez ? »
Sans dire un mot, Black et Moname hissèrent X mcKie hors du trou et le ligotèrent fermement. Elles l’emmenèrent ensuite dans la hutte de Moname où elles l’assirent sur une chaise.
« Tant d’honneurs ! je suis flatté…
- Assez parler vieux crouton… Dis nous ce qu’on doit savoir.
- Euh… j’ai peur de ne pas saisir.
- Tu sais des choses ! nous le sentons.
- Et tu vas nous les dires très vite. Nos moyens de te faire parler ne manquent pas.
- A votre loisir mes chéries… »

Moname se leva brusquement, mais Black la retint. Elles échangèrent un bref regard, puis décrétèrent qu’il valait mieux laisser filer pour ce soir.
Elle s’emparèrent du vieux, le baillonèrent, et retournèrent le jeter au fond de son trou où l’attendait le crâne.
« Vieille bourrique ! Tu t’es laissé faire ! Deux vulgaires femelles et tu ne trouve pas le moyen de te libèrer ? Pourtant, dans le temps, tu leurs aurait fait voir qui tu étais ! Souviens toi ce fameux jour au tu était cerné de toutes parts par des rats de cales ! Tu t’étais si vaillamment battu… Mais aujourd’hui tu ne vaut plus rien, plus rien ! ! Regardes donc dans quel état…………………. »
X mcKie, ligoté et baillonné ne pouvait rien contre de tels assauts et devrait les subir jusqu'à ce que quelqu’un daigne mettre fin à se supplice.
Finalement, les succubes avaient finit par trouvé une torture appropriée…


[ Zébulone ]

"- Je me suis laissée prendre à mon propre jeu ....encore une fois."
Zébulone regardais évoluer les membres de l'équipage et ça ne la faisait plus rire.
"-J'ai encore une fois perdu le controle..."
Controler les songes parait anodins mais elle avait détruit des peuples entiers comme ça juste par jeu... Mais c'était tellement enivrant de plonger dans leurs esprits de jouer avec leurs fantasmes, leurs peurs et les voirs déambuler en essayer d'attraper leurs illusions.....
"- Il est largement temps d'arreter, surtout que la colère commence à envahir le camp et que s'ils découvrent que je suis à l'origine de tout ça je vais payer cher mon divertissement.
Et puis j'aime pas le nouveau .... Tiens apparement je suis pas la seule ( Black et sa complice venaient de sortir de son trou notre Lord pour l'emporter sous une tente )
Bon pour cette nuit je vais les laisser faire, je m'occuperais de ce bougre demain."
Zébulone reparti se mettre à l'écart du camp en prenant bien soin de ne pas croiser le capitaine.
"-Tiens je ne sens plus debouc c'est qu'il a du se réveiller..."


[ Bibipuma ]

*** Il était temps de mettre fin à ce désastre. L'homme dans le trou... Il se dégageait un grand pourvoir de lui... Sans doute pourraitil m'aider.
Aprés l'avoir détaché et lui avoir offert une potion revigorante, je lui proposa de partir à la recherche de l'origine du mal ambiant. Ce ne pouvait être qu'un membre de l'quipage... Qui d'autre ?***


[ Zébulone ]

***Une chasse est lancée.....et j'ai bien peur d'être le gibier !!***


[ LordX-mcKie ]

Ca y'est l'heure était venue...

"Très gentil de la part de ce bibipuma vraiment très gentil... Même si cette catin de Murray a faillit tout faire flancher avec sa crise cannibale... De toute facon il paiera plus tard, tout comme moi une fois que j'aurais mis mon plan a execution...."

Ainsi quelqu'un s'amusait à controler les esprit de l'équipage... ça ne devait pas etre si difficile que ça une fois bien formé. Cependant ces attaques ont un avantage certain : celui de travailler en solo. Le Lord allais certainement pouvoir s'en servir...

Bibipuma prit la parole:
"Très bien X-McKie avez-vous une idée pour débuter notre chasse?

-Murray va ce charger du départ...

-En effet mes chers, contrôler de esprit nessecite une certaine concentration, celle-ci entraine irremediablement une sorte d'instabilité dans l'environnement très proche de l'utilisateur du sortilège. Sans vouloir me vanter le moins du monde je suis très doué pour cela et...

-Murray ca ira merci.

-Bon...Très bien. Milord? si vous pouviez avoir l'obligeance de me lancer sur ce palmier?"

La chose fut faite... ce qui fut confirmé par le raclement sec d'une machoire édentée sur l'ecorce de l'arbre

"-Tu tiendra le crâne? Que vois tu ? interrogea Bibipuma

-je vois.....je vois.....un trou....oui un trou profond...

-Murray saleté essai de regarder plus loin que l'interieur de tes orbites je t'en serais gré !!! Pour information tu observe le trou duquel nous venons de sortir.

-Très profond en effet..."

Sur ce Bibipuma et X-mcKie entamèrent leur chasse. Ils décrivirent une grande boucle autour du campement et retournèrent au bord du trou.
Bibipuma leva la tête vers Murray et le questionna quand à ses avancées de recherche

"Murray...Murray...C'est X-McKie... Oui je sais que tu n'aime pas que je m'introduise dans ton esprit mais ca ne m'enchante guère tu sais! Tu es prêt? dès qu'il est en dessous tu lâche tout d'accord?"

Sur ce Murray lacha prise et s'ecrasa avec un bruit mat sur le crane de Bibipuma. Le Lord prit un brandon dans le feu et profitant de l'effet de surprise il frappa le pirate qui, assomé, chuta au fond du trou...

"-Désolé mais j'ai besoin d'être seul pour cette chasse"

Le vieux avait depuis longtemps repéré l'auteur de ces hallucinations et il sentait déja le plan diabolique s'echaffaudé en esprit....
.....................................................

"Viens par là... Viens... Je t'attend charmeuse"

Embusqué, X-mcKie ressentait son coeur fantomatique battre la chamade. Il était rarement dans un tel état, étant quelqu'un reflechissant sans arrêt et n'agissant que dans un but précis,jamais inutilement...(sauf avec Murray ce qu'on comprendra aisément).

La dénommée Zebulone etait maintenant a portée et coup de chance, elle était seule! L'effet de déstabilisation était cruciale face à une manipuleuse d'esprits corrompus. Murray tentait tant bien que mal d'établir une barrière psychique autour du Lord sensé caché sa présence à l'esprit aiguisé de Zebulone.

En tant normal les ridicules pouvoirs de Murray n'auraient pu couronné cette action de succés. Zebulone était préoccupée... trop, l'embusquade démarra.
..................................................

"Vil salopard lâche ton emprise...
vos pouvoirs sont méprisables..."

L'action combiné du Lord et de Murray avait pu transformé la suprise de Zebulone par un blocage partiel de ses pouvoirs.

"-Je suis désolé de vous attaquez si bassement cher demoiselle... Cependant si vous m'aviez démasqué je n'aurais eu aucune chance en combat singulier.Je crois que nous devons parler ma chère.

-Très bien tu m'as eu j'accepte cette défaite. Tu peux abaissé ta barrière je ne tenterais rien contre toi

-Je suppose que je me dois de jouer l'honnèteté... je n'aurais pu continuer bien longtemps mes forces s'epuise et Murray craquèle de partout

-Que veux tu vieil homme?

-Aux picotements désagreable qui m'assaillent je crois que vous le savez déja...

-Non je sondais simplement la véracité de tes dires

-Très bien, n'épuisons pas nos pouvoirs respectifs inutilement je sais que vous êtes la manipulatrice responsable des hallucinations de cet équipage de damnés. Je sais aussi pour avoir essayé moi même que le capitaine a une barrière bien trop puissante pour n'importe lequel d'entre nous. Cependant je le sens trop distrait pour vous démasquer... il faut dire que Güldork à bon dos.

-Güldork... Le dernier nom du dragon de cet île... pfff son dernier maître n'avait decidément aucun gout...

-Certes mais Le dragon ne s'en rapelle pas... il garde de cet épisode que ce nom et sa haine pour les humains. Bref je veux vous proposer un marché... il se peut que dans peu de temps j'ai besoin de vos pouvoirs. Pour ou contre l'équipage, je ne le sais encore. Evidemment en échange je garderais secret l'exercice de vos pouvoirs et je me permet de vous conseiller de ne plus les utilisés pendant un certain temps.

-J'avais déjà pris cette décision, quand au marché je l'accepte... ce que j'ai déjà fait en divination mais j'avoue que je ne pensait pas que tu en serais l'instigateur.
Une dernière chose... Je veux faire moi même la protection de ce secret dans ton faible esprit."

Sur ce X-McKie baissa au maximum ses défenses mentales.... ne redoutant pas la douleur qu'il savait inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'île au dragon (6)   Ven 12 Jan - 2:24

[ Deathwish ]

Cela faisais trois nuit que le capitaine avais jeté le corps de ce lord dans la fosse. Trois nuit qu'il était entrer dans sa cahute. Trois nuit qu'il avait promis la mort a quiconque le dérangerais.
Dès lors, personne ne l'avais revu. Trois nuit qu'il n'étais pas resortit. Ce soir la, je serais fixé. Etait il toujours présent ?
"Puisque je te dis que je viens de l'apercevoir! Il m'as dis de te dire de le retrouver dans ses locaux a minuit.
- Je doute de la véracité de tes dires
- Fais comme bon te semble. Moi, je t'ai passer le message.

A minuit, la diablesse se trouvais devant la porte, elle hésitais, et si... si c'étais un piége de l'ombre; si le damné ne l'avais jamais fais appelée.
La torture mentale que la diablesse s'infliger par le doute fit jubiler l'ombre. Enfin elle entra, puis ressortis dans la minute aprés avoir examiner la piéce depuis le pas de la porte.

Raté, il n'était pas là...

Aussi, aprés quelques recherches mentales sur l'île, Deathwish retrouva Daymned.
L'ombre se glissa derrière le capitaine,

"- Capitaine, le dragon n'existe pas, depuis plusieurs jours je sonde mer et terres, il n'y a pas plus de dragon que de trésor amassé par Bibipuma. J'ai décimé toutes les âmes alentours pour pouvoir sonder l'équipage !"

Le damné se retourna et la toisa de haut.

"- Ne t'avais-je ordonné de remettre de l'ordre dans cet équipage ? Sale voleuse, parts à ton gré !!

Interloqué, Deathwish le regarda.

- N'est pas ce que j'ai fait en cherchant la cause de tout vos troubles... âmes damnées. Seul Be_mine et moi ne sommes pas sous l'emprise de ce sort car quand nous fermons les yeux nous ne dormons pas... nous mourrons chaque jour. Puisque telles sont vos paroles, je vous laisse vous débrouiller. Vous verrez qui fait quoi..."

L’ombre s'éclipsa sommairement en colère.
***Amuse-toi bien Zebulone à leur dépend, je regarde le spectacle en m'imprégnant de chacune de leur âme.***


[ Daymned ]

" Puisque telles sont vos paroles, je vous laisse vous débrouiller. Vous verrez qui fait quoi..."

Cela faisait un moment que cette dernière phrase résonner dans la tête du damné.
" Ainsi elle aussi, la semi-fantôme, bien que se renouvellant chaque nuit, était en proie aux hallucinations ..."
C’est à l’entrée de cette grotte, que le damné avait mis quatre jours a trouver. Celui-ci s’installa et commença à méditer...

"Deathwish m’entends-tu ? Reviens, ne retourne pas au camp. La source des problèmes y réside. Reviens à moi, je te montrerais qu’il existe bel et bien. Et une fois sous ma domination, nous retournerons au camp ensemble et châtierons la coupable. Je sais qui est responsable, mais si tu retourne là bas, tu va finir par sombrer totalement dans son pouvoir, jusqu’à dérivé dans une demi-réalité. Reviens, de plus je pourrais avoir besoin de toi… "

Dans sa méditation, Daymned occupé à envoyé son message n’avais pas vu venir le danger. Quand il en perçu la présence, il était trop tard, il ouvrit les yeux pour apercevoir une gueule crachant un gaz. Un gaz nocif mélange d’acide vaporeux et de poison…..

Une fois le gaz dissipé, la créature sembla surprise de voir Daymned debout et intact…
"- Pauvre petite créature, comment tue t’on ce qui l’est déjà ?"
Le crache tout nocif chargea Daymned gueule béante et se stoppa net a quelques centimètre.
s- Bien, te voila assagit, j’ai perdu mes serviteurs squelettes lors de mon ascension en ce lieu. Tu feras un bon guide pour visité cette grotte."
Daymned appuya son contrôle mental sur la créature, et la suivant s’engagea dans les tréfonds de la terre.


[ Zangel ]

***Seule du haut de mon arbre j'observe... je ne comprend pas... mes larmes coulent de plus en plus... mon chatiment grandit il ?
Mon chagrin grandit... Les ames de mes adversaires me torturent de plus belle.
Cette île me fait peur, elle me perd dans mes songes...
Elle fait partie de mes souvenirs mais mon chagrin m'enmpêche de me souvenir...
Je veux reprendre la mer...***


[ BlackDiamond ]

"...m’entends-tu ?? "

Black flottait dans une demi conscience.

"Reviens............... Reviens à moi, je te montrerais qu’il existe bel et bien..."

Des mots résonnaient dans sa tête mais les vapeurs de son sommeil l'empêchaient de saisir la totalité du message.

"....Et une fois sous ma domination, nous retournerons au camp................."

La voix sombre du damné l'assaillait. Impossible d'y échappé.

"...Reviens..."


Black ouvrit les yeux et se leva. Le camp était désert. Elle crut toutefois apercevoir le lord et zébulone sur la plage au loin. Ainsi il avait réussit à sortir de son trou...
Mais ce n'était pas ses affaires, et pour l'instant, leurs chemins n'avaient aucune raison de se croiser.

Elle se reconcentra alors sur le message qu'elle avait perçut. Les paroles du capitaine étaient forts étranges et par ailleurs pourquoi Daymned l'avait il appellée ?... Lorsqu'il partait seul ainsi, jamais il ne lui était arrivé d'entrer en contact mental avec des membres de l'équipage.

La lune, haute dans le ciel, éclairait le campement vide. Le vent était totalement absent et une douce odeur de fleurs embaumait l'air. Mais malgrés tant d'attentions de la nature, une aura de tension et de malheur gachait la scène et l'air parfumé ne faisait que masquer une odeur de mort.
Black percevait au loin les sanglots de l'ange déchue qui déversait quantité de ses larmes de desespoir. Be mine et Deathwish ne s'étaient pas montrés depuis trop longtemps. Les rêves et hallucinations auxquels tout le monde était sujet influaient sur le moral de chacun...et enfin, ce nouveau venu sur qui pesaient tant de mystères...

C'est cette atmosphère malsaine qui poussa Black à se diriger vers la forêt, vers l'origine de l'appel, vers Daymned, qui s'enfonçait maintenant dans les entrailles de l'île.

Comment aurait elle pu savoir que l'appel ne lui était nullement destiné et que l'attaque surprise d'un simple crache-tout avait fait dévier ce message...


[ Zangel ]

***je suis descendue de mon arbre... je marche depuis des heures pleurant toute les larmes de mon corps...

je ne sais pas ce que je cherche mais cette île recèle un secret de mon passé...

Quel est-il ? Où est-il ?
Mon passé est trouble j'ere déjà depuis bien longtemps mais vers où ?

Mes jambe marche vers je ne sais où je les suis mais j'ai la tete dans mes songes...

Où vais-je?


[ Daymned ]

Le tunnel s’enfonçant sous la terre était gigantesque. La créature qui se trouvait au fond devait être énorme. Cela réconfortait Daymned sur le lieu ou se cachait le dragon d’os.
L'aura du dragon mort vivant poussa le crache tout a fuir.
Daymned s’enfonça encore jusqu’à arriver à une bifurcation. L’une des deux voies s’agrandissait, et prolongeait le chemin normal. L’autre remonter le long de la paroi. A peine assez large pour un être humain. Suivant ce sentier, Daymned arriva sur une corniche... En contrebas, Il était là... Majestueux, puissant... Le dragon d’os fixait l’entrée de sa caverne. Par la grande voie « Daymned » apparu.

"- Te voila enfin seigneur des morts. Avaleur d’ame, la mienne n’est plus depuis longtemps. Retourne d’où tu viens avant que je te réduise à néant.
- Dragon, je ne te lâcherais plus maintenant que je t’ai trouvé..."

Le dragon fit fouetter sa queue le long de la paroi.
"- Alors tu mourras !
- Je suis venu te mettre à ma botte. Avec ou sans ta volonté.
- Pauvre fou, personne ne peut me vaincre, mon ancien maître en a fais les frais. Je me suis bien amusé avec ton équipage ridicule. La petite Zebulone avais un potentiel tout trouver à décuplé pour mon plus grand plaisir. Cela n’a pas suffit. Donc…"

Le dragon ouvris sa gueule et cracha un souffle de mort. Toute créature vivante aurait dû mourir sur le coup.
"- Crois-tu pouvoir me vaincre avec ceci. Je suis déjà mort dragon. Tu ne peux rien. Soumet toi."
Le dragon furieux se rua sur le damné gueule ouverte et referma sa mâchoire sur celui si. Daymned réapparu derrière le dragon.
"- Tu as fini de jouer dragon ??"
Un combat s’engagea, le dragon contre le damné. Celui-ci disparaissant sous les assauts du monstre a chaque fois. Au bout d’une demi-heure de lutte acharnée le dragon s’arrêta.

Du haut de sa corniche, Daymned souriais. Comme il avait été facile de berner le dragon ! Il avait usé de beaucoup de ses réserves et pouvoir sur les images de lui même...
Mais maintenant le dragon avais du flairé le piége. Daymned se prépara à affronté le dragon pour de bon ce coup-ci. Lorsque... Le dragon n’avait pas senti le piége, mais une autre présence. Daymned la sentait aussi. Elle arrivait par le grand chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'île au dragon (7)   Ven 12 Jan - 2:26

BlackDiamond ]

La forêt si bruyante de nature s'était tue. Seule le bruit lointain des vagues venait troubler cette angoissante quiètude.
Voila plusieurs heures que Black marchait sans réellement savoir où ses pas la menaient.
Un bruit dans les buissons la fit sursauter : Zangel.
L'ange déchue avançait tel un zombie, le regard vide. Son pâle visage était constellé de larmes rouges.
Les deux créatures de la lune sanglante marchèrent quelques instants côte à côte sans un mot.
Soudain, sans raison apparente, la séraphine pris son envol, s'élevant au dela de la cîme des arbres et se dérobant ainsi au regard de Black.
La succube continua son avançée dans l'île. Elle croisa un crache tout qui s'enfuyait, l'air hagard, et avec un léger sourire, elle pris conscience qu'elle se dirigeait dans la bonne direction.
Black débuta l'ascension de la montagne d'un pas hésitant. Trop habituée à sentir le pont d'un navire sous ses pas, elle trébucha à maintes reprises.
Au bout de quelques temps qui lui parurent interminables, l'entrée de la grotte où se trouvait Daymned et le dragon apparut enfin devant elle. Black s'enfonça alors dans les entrailles de la montagne. Dans se gigantesque boyau de roche résonnaient des bruits de luttes. Comme hypnotisée, elle pressa le pas.
Black déboucha alors dans un immense salle éclairée par quelques torches irréelles suspendues sur les murs. Une masse sombre colossale tronait en son centre. Le cliquetis des os s'entrechoquant lui glaca les sangs.
Une voix d'outre tombe fit trembler les parois de la caverne :

"Tiens tiens... Ainsi vous vous êtes passé le mot ! pauvres petites âmes... Votre vain espoir fait peine à voir."


[ Daymned ]

"- Pauvre sotte, ainsi toi aussi tu désires la mort ?"
La créature inspira profondément. Daymned compris que son souffle mortel allais frapper la succube et l'anéantir. Il ne pouvait se découvrir. Abandonnant le contrôle de son image face au dragon, il créa un bouclier de brume face à Blackdiamond. Le dragon cracha son souffle mortel content d'avoir vu disparaître l'image du damné.
"- Fuis daymned, fuis ! Ta succube morte, je vais aller décimer le reste de ton équipage. Voila ce qui en coûte..."
Le chaos d’énergie se dissipant, la créature d’os, poussa un grognement rageur. La succube se tenait toujours a sa place. Bien vivante, elle ne bougeait pas. Comme si son esprit était ailleurs..."

" Black, m’entends-tu. Ne bouge pas ou le souffle te tuera. …. Bien, te voila face à lui. Il me croit parti, depuis le début je me joue de lui. Il a usé de quasiment toutes ses ressources. Je ne désire pas vraiment le contrôler, ni le tuer. Mais m’emparer de sa force vitale. Pour se faire, tu dois trouver un moyen de le blesser afin que je puisse commencer à puisé son être. Au final il mourra déposséder de son énergie vitale..."


[ LordX-mcKie ]

"Salopard...."
Cette lueur dans les yeux de Zebulone ... Le Lord n'avais vu que cela... il ne voulait surtout pas y croire mais finalement résigné il dut admettre l'inévitable. Zebulone n'était pas totalement elle-même, déjà il aurait du refuser cet essai de "protection de secret" intra-muros. Ce n'ètait q'une vile tentative de Güldork de l'approcher et l'identifier. X-McKie connaissait ce stratagème et ne le laissa pas faire il retourna son esprit contre le point le plus faible de la charpente mentale des esprits fusionnés de Zebulone et Güldork.

A son grand étonnement ce point se trouva être chez Güldork dont l'esprit ne semblait pas totalement présent. X-Mc Kie lança la plupart de ses forces dans cet assaut ce qui eu pour effet de terrasser Zebulone. Ce combat était fini cependant il ne représantait rien... Le Lord partagea son reste de potion avec Zebulone et la placa sous son bouclier en semi- inconscience.

"Bon Güldork ca va être une bonne surprise... ça fait longtemps..."
..............................................

"Hgrumpf.... le chemin serait bien moins pénible si vous aviez l'obligeance de ne pas tenter de briser mon bouclier

-Je ne supporte pas être sous le charme d'un autre... je peux très bien me défendre toute seule!

-Pas contre un ennemi qui vous connait si bien. J'ai besoin de vous et c'est tout; c'est une dette: reglez-la.

-Ce pact est démoniaque ma chère... le briser invoquerai tous les démons de l'enf...

-Murray... merci n'en rajoute pas.

-Il n'empêche que vous cachez des choses et je pense être en droit de le savoir si nous allons combattre ce monstre...siffla zébulone entre ses dents.

-Très bien si cela peut vous faire taire une fois pour toute je connais ce dragon, je le connais même très bien. Je sais aussi quoi faire pour le mater mais mes pouvoirs ne sont plus ce qu'ils étaient et j'ai besoin de quelqu'un pour amplifier mes charmes.

-Vous le connaissiez...bien?

-Maintenant c'est fini plus de question j'ai besoin de me concentrer."

L'ascension fût longue et ponctuée des interrogations à répétitions de Zebulone cependant le chemin était connu du Lord. Même Murray semblait en transe un lourd poids pesait sur ses vieilles machoires.

Tant d'attente de préparation.... puis l'arrivée de cet équipage: une occasion de fuir cet île et son dragon. Manque de chance cet équipage c'est révélé coriace et leur but était ce même dragon. Le vieux avait une peur panique de se rallier au dragon il n'avait plus vraiment le choix... il semble qu'il doive remplir son rôle de membre d'équipage finalement.


[ Zangel ]

***je marchais au près de Black ne disant mot...
Soudain je senti un appel, je ne sais de qui il venait mais il implorait mon aide...

Je laissai Black et me dirigeait vers cet appel.
En quelques bonds je me retrouvais devant l' entrée d'un tunel creuser par une ancienne voie d'eau probablement.
Je m'engouffrais par ce passage .

L' appel venait d'ici, il n'y avait aucun doute.***


[ LordX-mcKie ]

"-Eh beh Mylord c'est pas trop tôt"

Murray sautillait devant l'entrée de la caverne le temps était venu de se séparer

"Zebulone très chère vous prendrez cet etroit chemin et surtout n'abaisser pas mon bouclier il vous permettra d'être invisible le temps voulu. Je détruirais ce charme moi même et à ce moment tenez vous prête a m'ouvrir vos pouvoirs...

-Je suppose que je n'ai pas le choix... bien j'espere que vous savez ce que vous faîtes."

Le Lord ne prit même pas le temps de répondre et s'enfonça dans le large boyau qui le menerai au dragon.

"Murray tu te sens prêt?

-Evidemmment Mylord.... Prêt à mourir surtout pauvre fou !

-Ne t'inquiète pas j'ai compris pourquoi Güldork n'était pas totalement concentré sur Zébulone tout à l'heure je crois qu'il a eu la visite de ce damné... notre nouveau... capitaine(ce mot sonnait mal a son oreille encore une vieille histoire mais il n'avait pas le temps de s'apesentir sur de vieux souvenirs délavés)."

Enfin il arriva dans l'antre de Güldork. Décidement rien n'avait changé toujours aussi vieux jeu celui là... Cependant il y avait là une surprise de taille au lieu d'avoir le seul capitaine pour s'opposer a Güldork, il y avait Blackdiamond et Zangel qui semblait pétrifiées par le combat de titans qui se livrait devant elles.

Le temps semblât se figer a l'arrivée du Lord les deux combattants qui préparaient un nouvel assaut se retournèrent d'un même mouvement.

"Ooooooh... Lord X-McKie.... cela fait si longtemps, comment allez-vous... mon maître?

-Ne joue pas à ça avec moi tu sais très bien que tu m'as battu tu n'est plus a mon service...

-Ainsi toi aussi tu reviens de la mort... car il me semble bien t'avoir tué de mes crocs

-Oui je me suis souvenu il y a peu de temps de ce qui m'etait arrivé... Quand j'y repense : la digestion, ça c'était vraiment dur... Je suppose que tu comprend maintenant l'erreur que tu as faites en essayant de me maintenir en vie pour que ma souffrance atteigne son sommet: tu as redonné vie a mon âme, mon esprit mais mon corps n'as pas eu cette chance... J'ai du réapprendre à m'en servir mais mon esprit a fait le gros du travail.

-Et aujourd'hui tu viens aider cette ménagerie de non-morts a me sousmettre... quel déchéance mon cher... et bien soit puisque c'est ce que vous voulez tous je m'en vais vous occire lentement!!!!!"

"Bien, pensa X-mcKie, tu ne te doute de rien tu le regretteras vite..."


Le combat s'entama dans une sorte de communion mentale: le capitaine retourna au contact du dragon pour le tenir a distandce du Lord et des combattantes. Blackdiamond et Zangel l'assenait de maledictions d'entravement tandis que le Lord concentrait son sort dans une transe totale et effrayante. Murray quand à lui etait perché sur l'épaule de son compagnon et semblait regardé la scène d'une orbite vide mais intéréssée .

Zebulone quand à elle tentait de comprendre la stratégie du Lord. Elle avait en réserve un sort de possession d'une extrème intensité mais ne voyait pas comment il pourait traversé la carapace du dragon. Pourtant elle n'était pas apeurée...
"Après tout, ce vieux doit savoir ce qu'il fait... du moins je l'espère pour lui..."

"Pauvre fou, gronda Güldork, tu ne m'auras plus avec ce sort. Tu m'as berné lorsque j'était endormi et trop sûr de mes capacités. J'ai bien appris ma leçon... j'ai développé cette carapace à ton intention, si elle ne peut stopper l'attaque d'une arme elle recouvre mon corps et ne laisse pénetrer aucune magie j'espère qu'elle te plait!"

Le Lord brillait maintenant d'une aura rouge flamboyante cependant celle-ci ne semblait pouvoir s'étendre plus et parraissait bien minime face à un adversaire de ce genre. Le dragon lanca ses deux pattes en avant, la première fut contrée facilement par le capitaine qui ne semblait jamais perdre de force. La seconde quand à elle fondit sur le sorcier, elle fut contrée par une parade desespérée de Blackdiamond qui s'écria:

"Eh vieux débris si t'as quelque chose en tête je crois que c'est le moment alors bouge toi!!!"

En effet X-McKie n'avait plus le choix de concentrer son attaque,
il détruisit donc le bouclier qu'il avait instauré sur Zebulone
et profita de l'energie libérée comme dernière source pour son sort. Zebulone sentit que c'était à elle d'agir elle ouvrit totalement son esprit et signala qu'elle était prète au Lord.

Soudain un feu gigantesque rouge sanglant jaillit du veil homme et fondit sur Zebulone qui le prit de plein fouet. Sa tête se revulsa en arrière les yeux exorbités... elle commenca à décupler le sort...

"Ah Mylord il me semble que vous vous êtes trompé de cible celle-ci ne peut rien contre moi!!"

"Capitaine..., pensa difficilement le Lord, l'omoplate... vite il faut que vous brisiez son omoplate!!!"

Le capitaine sauta alors sur la gigantesque créature et enfonca son épée dans l'os de la bête. Celui ci se révéla extrèmement dur et il dut
retirer son épée afin d'éviter les attaques de la queue du dragon et les tentatives de désarçonnage.
"Tu seras soumis !!" hurla le damné et il brisa la couche d'os de plus belle.

Zebulone avait terminée son oeuvre, dans un pénible effort elle renvoya le sort vers le Lord. Celui-ci en concentra une grande partie dans le réceptacle que formait la tête de Murray et reserva la partie restante pour prendre contrôle du crâne démoniaque.

Zangel et Blackdiamond avait rejoins le capitaine sur le dos du titanesque animal et ensemble ils continuuèrent de fragiliser la carapace

"Maudits je vais vous écraser une bonne fois pour toutes!!"

La queue du dragon s'eleva et,sur un cri de Blackdiamond, tous les guerriers sautèrent à terre. La queue de Güldork s'abbatit avec fracas sur son omoplate craquelé et finit de briser celui-ci. Le monstre hurla sa douleur et se cabra
présentant sa blessure au vieil homme.

Le moment était venu, le Lord envoya le crane possédé a travers la corps du dragon par la brèche ainsi formé puis controlant ce dernier il le fit remonter à l'interieur de la colonne de la bète jusqu'à sa boite cranniene.

Là, X-McKie fit déferler son sort en esperant de toutes ses forces que le dragon ne s'était pas protégé de l'interieur...
Il semblait que ce dernier avait omis ce detail car le feu du sort de possession lui sortit par la gueule et les orbites l'envollopant d'une aura qui tournait au jaune-orangée

Soudain le dragon s'abbatit... le combat était terminé...


"Enfin... je te...contrôle de nouveau..."

Le Lord semblait exténué... ainsi il titubat jusqu'au Damné. Arrivé face à lui il s'agenouilla violemment devant lui et baissa la tête au sol.

"Mon...Capitaine en tant que nouveau membre de votre équipage voici... mon premier butin."

Sur ce il lui tendit une perle d'un rouge flamboyant

"Voici le joyau qui vous permettras de faire ce que vous voulez de Güldork, ou de quelque autre nom que vous lui donnerez en acceptez vous le contrôle ?"

La voix caverneuse du capitaine gronda dans la caverne:

"Lord X-McKie j'accepte cette offrande.. toi je te libère de ce fardeau."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'île au dragon (8 )   Ven 12 Jan - 2:26


[ Daymned ]

- Tu as bien travaillé lord. Et tu mérites ta place au sein de la lune sanglante. Un sorcier tel que toi devrais faire un puissant banshee dans sa non mort.
Le dragon commençait à s’agiter, le combat pourtant fini, et sous le contrôle du possesseur de la pierre rouge il aurait dû rester calme.
LordX-mcKie releva la tête et fixa le dragon. Quelque chose entravait la possession.
- je..je, ne comprend pas… fuyez .. fuyez vite.
Blackdiamond aida le sorcier a se relevé
Zangel elle, regardait la blessure du dragon, ces larmes arrêtèrent de couler. Un sourire sur le bord des lèvres elle avait remarqué la chute de l’auras du dragon depuis le début du combat.

- TU TENTE DE ME TUER MAITRE ! je ne puis te laisser faire …
Rassemblant ses dernière force le dragon d’os surmonta l’enchantement qui l’entravait pour aller refermer ses mâchoires sur le damné. La pierre rouge tomba au sol. Lord remarqua que sa lueur se ternissait…

- Dragon, regardes... ( zangel pointer du doigt la corniche ) depuis le début tu te bats contre des leurres. Mon capitaine t’a possédé depuis le début...

Il n’y avait que zangel qui l’avait vu à son arriver. Et compris. Tous maintenant regardais Daymned sur la corniche, un diamant en main, de l’autre puisant les dernières force vitale du dragon à l'intérieur. Le siphon d’énergie s’échappant du dragon arrivait à terme. Le dragon s’affaissa, sans vie.

Daymned lévita jusqu’au sol prêt du petit groupe.
"- La difficulté était de puiser son énergie vitale. Il me fallais une « brèche ». Une blessure et ne pas avoir à subir ses assauts pendant ce temps. Vous auriez pus tous tomber dans l’oublie et moi me voir forcer de le tuer. Comme je l'ai dis à travers mon clone, tu mérite ta place sur mon navire."
Daymned montra le diamant a la lueur blanchâtre et brumeuse se mouvait à l'intérieur.

"- Sans toi, jamais je n’aurais réussi. Un banshee je disais. Nous verrons bien.
Le damné tendis la main sur le front du sorcier, une lueur rouge l’enveloppa, la marque de la lune sanglante apparue sur le front du lord."

Une troisième sortie donnant sur une crique se trouvais derrière le dragon mort.
"- Zebulone, Black, Zangel, apportez la dépouille du dragon sur la crique. En pièce détachées s’il faut. Je vais vous montrer ce qui nous a amené à faire tout ceci. Puis nous fêterons votre victoire."
...................................

La nuit était bien avancer. Le capitaine, à l’écart, concentré sur le diamant était au centre d’un flux d’énergie ou tournoyaient tout autour de lui des parties du squelette du dragon. Zangel, lordX-mcKie, Blackdiamond et Zebulone, eux regardaient le spectacle tout en se rassasiant de fruits trouvés sur la crique. Cela faisait bientôt 4 h que le capitaine manipulait les énergies. Lorsque tout s’accélérera... Les os s'entrechoquèrent dans un grandiose flash lumineux.
Lorsque la lueur retomba, on pouvait voir sur l’eau un navire. Un navire effroyable et en même temps ô combien merveilleux...
Une aura froide se fit sentir parmis les spectateurs. Le navire était cercler des ossements du dragon.
Le daymned approcher des membres de son équipage…

"- Qu’en pensez-vous ? Un navire qui se dirige tout seule grâce à une puissante énergie vitale qui lui donne vie. Je n’aurais plus qu’as exprimer mentalement où je veux me diriger, ou bien Black quand elle aura les commande. Une cabine pour chacun aménageable selon le désir par extension osseuse. Et d’autre surprises que vous remarquerez en temps voulu. Voici notre navire contre ces dieux des mer. Nous avons gagné un combat épique hier, mais d’autre restent à venir. En attendant l’arrivé de Moname festoyons !

Durant la nuit, daymned rejoint X-mcKie sur la berge, il fixait une lueur rougeâtre au loin…

"- Mon ancien navire Lord. Les spectres me sentent et se rapprochent de moi. Une partie a déjà arrêter de virevolté autour de celui-ci pour rejoindre mon nouveau navire. Regarde..."

Lord regarda le bateau et constata que déjà une poignée de spectres tournait autour.

.....................................

>>> à l’autre bout de l’île …

Be_mine alla trouver Deatwish …
- Tu l’as senti comme moi non ?
- Oui, le fait de pouvoir nous infligé ses illusions le dragon avait dû nous faire croire à sa non-existence j’imagine.
- Et maintenant, que va-t-il se passer à ton avis ?
- Du changement l’ombre, du changement et ta Moname sera aux premières loges.

Soudain, apparut sur les flots une étrange forme rouge.
Les regards se croisaient, incrédules.. C'était le premier navire du damné, le navire fantôme au voiles déchiré et accompagner par les hurlements des spectres…
- com .. Comment se peut-il souffla Bibipuma.
- Cherche pas a comprendre, aller en mer.
Tereur jugea Korndebouk sur ces épaules. Les derniers événements avaient anéantit le démon qui somnolait comme un mort.

"- Mon navire, enfin… merci capitaine... souffla Moname.
- Comment ? demanda Be_mine. Tu ne va pas recommencer ?
- Non ne t’inquiète point. Tu verras…"
La petite équipe monta à bord pour contourner l’île et rejoindre le damné de l’autre coté.

..................................................
>>> sur la berge ou se trouvais le damné …

- Ecoutez-moi, nous allons agrandir nos forces. Nous naviguerons par deux, nous irons récolter des serviteurs morts. Squelettes et zombies. Mais surtout nous allons recruter d’autres non morts. Goules, vampires, sorciers banshee ou d’autres. Nous repartirons demain en mer chercher ses nouvelles recru.
- Par deux ??
- Oui Black. Et plus tard par trois. Alors j’aurais une flotte de non morts pour diriger ceux qui le sont réellement...
- Capitaine ?? vous...
- Oui black, trois navire sous une seule banniére. Et il est temps de lancer le deuxiéme navire.


[ MonAme ]

Daymned offrait pratiquement sur un plateau d'argent son premier bateau à la jeune succube. Elle serra la main de Be_mine, elle savait qu'il la suivrait. Des sentiments contradictoires l'animaient: la joie d'avoir son vaisseau et une peine immense de quitter son amie Black.
Les deux succubes bien que rarement ensemble à cause des escapades solitaires de MonAme avaient vite lier amitié. Des larmes de sang perlèrent sur ses joues. Be mine lui serra la main et lui murmura :

"- Il est temps, capitaine, de prendre place sur votre navire."

Elle l'écouta distraitement, elle regarda le bâtiment. Les voiles dans un mouvement se mirent à voleter, à lui chanter une mélopée.

"La lune blafarde, murmura-t-elle."

Daymned sourit. Ainsi il avait vu juste, le vaisseau appartenait bien à la vampire.


[ BlackDiamond ]

Blackdiamond s'enferma dans sa cabine... MonAme allait les quitter. La tristesse qu'elle éprouvait ne lui donna pas le courage de dire au revoir à sa soeur.
Black s'étendis sur sa couche et plongea dans un profond sommeil... Un sommeil, qui elle le savait, durerait autant que son chagrin. Peu à peu, le corps de la succube s'estompa, jusqu'à disparaitre totalement... Seul le temps pourrait la soigner de ses maux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDiamond
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Probablement en Enfer...
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: et ainsi...   Ven 12 Jan - 3:39

Et ainsi fut créee la Lune Blafarde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'île au dragon   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'île au dragon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dragon
» Dragon Ball Raging Blast / PS3
» [Humbert Frantz] - tigre dragon 1/72
» Kaamelott tome 4 "Perceval et le dragon d'Airain"
» Shaggoth Dragon-ogre ou géant ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les trois Lunes :: Les RP :: Le RP qui nous rassembla.-
Sauter vers: